L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par Sharks le Jeu 2 Nov 2006 - 4:05

Rappel du premier message :

Alors bonsoir.
J'ai fait quelques recherches pour voir s'il n'existait pas déjà un topic parlant de cela et j'ai vue que non Smile Aucun sujet ne correspond à ça.
Si ce n'est que du topic du suicide, mais selon moi ce n'est pas pareil Smile


Alors je voudrais savoir ce que vous pensez de l'auto-mutilation ?
Pour ceux qui ne savent pas ce que c'est, je vais en faire une petite définiton Smile

L'auto-mutilation: Il s'agit de se blesser soit-même et volontairement, que ce soit par des coupures, des brûlures ou tout autre façon de se faire du mal volontairement. Souvent, lorsqu'il s'agit de coupures, les gens le font sur le bras, du côté où les veines sont visibles.
Certaines personnes qui font ceci le font souvent dans le bus d'extérioriser leur mal ou pour d'autres, espèrant se tuer en coupant une veine...


Donc voilà, je voulais avoir vos avis.
Vous pensez quoi de ça ? Des gens qui font ça ? Vous croyez qu'ils doivent se faire soigner ? Aider par quelqu'un ? Qu'ils doivent parler de ce q'ils ressentent ?
Et selon vous, pourquoi certaines personnes s'auto-mutilent? Sad

Merci de participer à ce sujet, j'ai hate d'avoir vos avis!

Sharks
# Tropactif #

Féminin
Messages : 1706
Inscrit(e) le : 31/08/2004

http://sharks-graphiques.forumactif.com
Sharks a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par Matrielopid le Dim 5 Nov 2006 - 21:05

@fille desesperer a écrit:dsl mai c nimporte koi se ke vs dite ceu ki soto mutil ne son autist ou kompletemen atin vs kroyer koi ???? certain ok c pck des gen son mort mai esseyer de komprendre ossi moi si jle fai ( c zarb la maniere ke je v dir mai bon) et je sui pa la seul c pck on est triste mentalmen et on se fai mal fisikemen pour oublier son mal mental et une foi kon komence on c plu saretai on resen le besoin de se fair mal et si on sen empeche et konesseye de pencer a otre chose on va pa areter di pencer et etre mal alaise kom si il ns manke klk chose ( moi g une soeur jumel) et c kom kan el est pa la c kom si jaitai pa entiere et plu on se retien pir se sera !!!!! on est pa atein just maleureu

Je comprends absolument rien à ce gros charabia Rolling Eyes

Matrielopid
*****

Masculin
Messages : 515
Inscrit(e) le : 17/09/2005

Matrielopid a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par Sappho le Dim 5 Nov 2006 - 21:15

Pourtant c'est compréhensible, même si ça demande un effort...

Sappho
*****

Masculin
Messages : 578
Inscrit(e) le : 19/06/2006

Sappho a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par Noizetie le Dim 5 Nov 2006 - 21:20

@Matrielopid a écrit:
Désolé mais c'est n'importe quoi ce que vous dites, ceux qui s'auto mutile ne sont autiste ou complètement hatin, vous croyez quoi ??? Certains ok c'est parce que des gens sont mort mais essayez de comprendre aussi moi si je le fait (c'est bizarre la manière que je vais vous le dire mais bonà et je suis pas là seule, c'est parce que on est triste mentalement et on se fait mal physiquemment pour oublier son mal mental et une fois que l'on commence on ne sais plus s'arrêter, on ressent le besoin de se faire mpal et si on s'en empêche et que l'on essaie de penser à autre chose on va pas arrêter d'y penser et être mal a l'aise comme si il nous manquait quelque chose (moi j'ai une soeur jumelle). Et quand elle n'est pas là je ne me sens pas entière et plus on se retient pire se sera !! On est pas ateint, juste malheureux

Noizetie
Invité


Noizetie a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par Alexarod le Lun 6 Nov 2006 - 0:28

Merci niozetier, enfin meme traduit j'ai encore du mal, je dois fatiguer. Bon juste pour dire d'eviter les doubles posts, le style sms, se relire un peu pour eviter tant de fautes serait pas un luxe et voila...
A propos du sujet je connais certaines personnes dont la peau est devenue un peu du "cuir" de la corne donc, et qui se la coupe, pour avoir une meilleure peau en dessous, cela rentre t'il dans l'auto mutilation ? Car ils vont quand meme jusqu'au sang parfois... Cela par souci d'esthetisme.

Alexarod
+ Hyperactif +

Masculin
Messages : 4458
Inscrit(e) le : 21/01/2006

http://medicis.forumactif.com/index.forum
Alexarod a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par Sharks le Mar 7 Nov 2006 - 0:12

Bonsoir,

Mio je dirais que oui quand même...Car ils font ça car ils sont mal avec cette peau là et qu'ils ne se sentent pas bien avec ça...DOnc je juge ça ainsi, oui.
Encore là, est-ce que ça l'est ?

Sharks
# Tropactif #

Féminin
Messages : 1706
Inscrit(e) le : 31/08/2004

http://sharks-graphiques.forumactif.com
Sharks a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par Bappy le Mar 7 Nov 2006 - 6:58

@dad54 a écrit:Bonjour, je pense que certaines personnes se mutilent car les gens qu'ils aimaient sont morts !

En effet , je pense que tu as raison car , une amie que j'aime bien s'est mutilé car ses meilleurs ami(e)s sont mort(e)s.

Moi je ne sais plus quoi faire pour la consoler ...
Une question ?
Croyez vous que les gothiques font ca ?

Baptiste

Bappy
*****

Masculin
Messages : 520
Inscrit(e) le : 27/09/2005

http://www.graphix-studio.powa.fr
Bappy a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par ¨˜”°º•Nell•º°”˜¨ le Mar 7 Nov 2006 - 20:25

@Baptiste a écrit:
Croyez vous que les gothiques font ca ?

Bon je ne veux pas être agressive hein je sais bien que c'est une simple question mais...
ARRETEZ avec ça ! Les gothiques sont suicidaires, les gothiques sont depressifs, les gothiques se scarifient et encore tout ces préjugés qui, il faut le croire, ne s'arrêterons jamais.

Je fais partie de ces personnes à qui l'ont colle l'étiquette "gothique" et je n'ai jamais eu l'idée de me mutiler, tout simplement parce que je n'évacue pas mon mal être de cette façon, je préfère de loin écrire et discuter >___<

Faites un sondage et vous verrez bien que les personnes qui se mutilent ne sont pas toutes gothiques, c'est comme pour tout ! Tu pourras y trouver des fashions victims, des skateurs et etc... Ca touche tout le monde ça n'a rien à voir avec ça.

Moi les "ont dit" et les préjugés ça m'énerve...

Enfin bon y'avait rien d'agressif mais c'est saoulant à force de lire ça.

Edit: Et puis renseignez vous sur ce qu'est réelement le gothisme avant de gober absolument tout ce que vous montrerons les médias, c'est à dire un énorme tas de conner***
Si pour vous le gothisme n'est synonyme que de personnes habillées en noir, depressifs, mélancoliques et dérangés je vous conseilles de réviser fortement votre jugement.

¨˜”°º•Nell•º°”˜¨
# Tropactif #

Féminin
Messages : 1011
Inscrit(e) le : 03/03/2006

http://anaboul.freediscussion.net/index.htm
¨˜”°º•Nell•º°”˜¨ a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par Wiegraf le Mar 7 Nov 2006 - 20:58

@Sharks a écrit:Bonsoir,

Merci à tous d'avoir répondu à ce sujet.
Pourquoi j'ai eue la motivation ? Pour vous faire part de mon opinion à ce sujet dont j'ai été touchée plusieurs fois...


De un, ceux qui pensent qu'on est malade, je vais dire que je ne me sens insultée mais ce serait faux...Après tout, pensez ce que vous voulez de moi, je suis venue m'extérioriser sur ce sujet pour en parler avec plusieurs personnes d'avis différentes, enfin bref...

Moi, je n'ai pas été violée, ce n'est pas la raison.
La première fois que je me suis mutilée, c'est il y a plusieurs mois, en juin dernier. Pourquoi ?

....

Est-ce que c'est possible de s'en sortir ?
Bien sur que oui. Perso, je m'en suis sortie grâce à deux amis du net pour la première fois, et la deuxième fois grâce à un mec qui a osé appelé ma soeur pour la mettre au courrant. Mais sinon, je m'en sortais quasiment seule, dans mon cas. Car la plupart des gens qui s'en sortent y arrivent grâce à l'aide d'une personne spécialisée dans le cas...

Voilà ce que j'avais à dire..
Merci de m'avoir lue..

Salut ^^

Désolé d'avoir coupé ton post en 2, mais ça faisait un peu trop long pour une citation ^^'

En lisant ce post, ça m'a rappellé un autre que j'ai lu il n'y a pas longtemps sur un autre forum, et j'avais envie de le partager avec vous (l'auteur du post est d'accord, pas de soucis).
Pourquoi? parce que je pense que dans ce genre de topics, tout témoignage est bon à prendre Wink

_______________________________________________

Bonjour tout le monde

Je sais qu'en général les nouveaux commencent par se présenter, mais en fait je ne viens que pour poster ça…
Ne me demandez pas pourquoi, je ne le sais pas, ou disons plutôt que je le sais mais que je ne veux pas l’admettre.

Tout a commencé en 1995, quand je suis revenu de France. Jusqu’à là, j’étais un enfant plus ou moins normal (on fait tous des trucs bizarre sans savoir pourquoi quand on est jeune hein ^^’), mais depuis mon arrivée à Alger, beaucoup de choses ont changé.
Comme à l’époque je ne comprenait pas un mot d’Arabe, impossible de me faire des amis dans mon quartier, mais du coup beaucoup plus facile de me faire des ennemis, et en un an j’avais déjà beaucoup de personnes qui ne me supportaient plus.
A la maison, ça n’allait pas mieux, mon père est du genre assez violent, et s’emporte assez facilement, pas la peine de vous faire un dessin je suppose.
En 1998 ou 99, mes parents ont finalement divorcé, et je pense que c’est ce qu’il m’est arrivé de mieux dans la vie, ça me faisait un problème de moins…Enfin, alors que je m’étais plus ou moins bien intégré à mon quartier et que j’avais d’assez bonnes connaissances en arabe, on a déménagé, mais là ça allait, je connaissais bien notre nouveau quartier puisqu’on a emménagé chez mes grands parents chez qui on allait souvent.
En 2001 (ou 2002, me souviens plus), on a re-déménagé, du coup je me suis retrouvé de nouveau seul, mais comme je connaissais l’arabe, j’ai réussi à me faire quelques amis assez rapidement.
En 2002 (terminale), j’ai passé mon temps à sécher les cours malgré le bac, et j’ai commencé à fumer. Ce que je ne savais pas, c’est que tout le temps que j’avais passé depuis mon retour de France était en fait les plus belles années de ma vie, malgré tout ça. Après le bac, comme j’ai étudié à Descartes, tous mes amis que je connaissais depuis bientôt 10 ans se sont volatilisés, je sais qu’une fille est allée à Bordeaux, pour tous les autres, aucune idée…

Du coup, je n‘avais plus rien à perdre, mais je me disais que j’avais tout à gagner. Après avoir refait quelques années à l’INC, j’ai laissé tombé et suis allé étudier autre part. Encore une fois, tous mes amis perdus. Entre temps, on a re-déménagé, mais vu notre ancien quartier, c’est plutôt une bonne chose.
J’ai encore des contacts avec des amis de l’INC et de l’INPS, mais je me sens seul malgré ça, j’y reviendrais.

Cette année, j’ai fait la connaissance d’une fille. Je ne vous raconterais pas tout ça, c’est beaucoup trop compliqué, disons juste que je l’aimais plus que tout et que ça s’est mal fini. Depuis, je ne vis plus, je survis tout au plus.
La fin de l’année est arrivée, et comme chaque fin d’année, je savais que je n’aurais plus aucun contact avec ceux que j’appelle mes amis, et ce jusqu’à Septembre. J’ai donc passé l’été dans ma chambre, à fumer clope sur clope, même la plage ne me disait plus rien, les 5 ou 6 seuls jours ou je suis sorti, c’était pour le mariage de mes 2 cousines.

Cet été est sans aucun doute l’été le plus noir de ma vie. Quelques jours après m’être fait plaquer (ok, 1 jour après), j’ai avalé une 20aine de pilules, mais j’ai l’estomac solide on dirait, j’ai eu quelques vertiges, mais sans plus (ma famille n’est même pas au courant). J’ai passé le reste du temps à déprimer et à espérer que la situation s’améliore, mais sans rien faire pour… Disons que je n’avais plus la force de construire quelque chose qui finirait par se casser la gueule comme d’habitude.
En.. Août je crois, armé d’un rasoir et de patience, j’ai démonté un rasoir (inutile de préciser pourquoi), et j’ai encore 7 entailles visibles. En fait je n’ai pas osé aller plus loin, je pense que j’aime trop la vie pour ça.
Un autre fois, j’y suis allé d’un coup sec, mais en voyant la veine de mon bras (que je n’avais pas touché), j’ai eu un déclic et me suis dépêché de mettre un pansement dessus.

C’était en Septembre de cette année.
Depuis, je vis dans l’attente (de quoi ? telle est la question), et même si j’ai passé toute la journée d’hier à rigoler à l’INPS, en rentrant j’avais pratiquement envie de pleurer.

Je ne sais pas pourquoi j’écris tout ça, peut-être parce que je n’ai personne à qui parler, tout simplement…
Quoi qu’il en soit, inutile de répondre, je ne pense pas revenir sur le forum, j’espère que vous comprenez.

Merci de m’avoir lu,
Jack
____________________________________

Knight Wink

Wiegraf
Invité


Wiegraf a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par Sharks le Mar 7 Nov 2006 - 23:10

@Baptiste a écrit:
@dad54 a écrit:Bonjour, je pense que certaines personnes se mutilent car les gens qu'ils aimaient sont morts !

En effet , je pense que tu as raison car , une amie que j'aime bien s'est mutilé car ses meilleurs ami(e)s sont mort(e)s.

Moi je ne sais plus quoi faire pour la consoler ...
Une question ?
Croyez vous que les gothiques font ca ?

Baptiste


Ma foi, aucun rapport...Enfin, parfois mais pas toujorus. Pour les gothiques, quelqu'un a déjà répondu et ça ne me sert à rien de répondre la même chose qu'elle.
Mais ce n'est pas tout le monde qui se mutilent aprce qu'ils mont perdus des gens qu'ils aimaient. ÇA fait partie d'un cas comme un autre!


Sinon, j'Ai lue ton post Metal Knight...
Je trouve ça triste. Au moins, il essait de revivre à nouveau lui.
Moi ces temps-ci je pelure constamment et je me suis rouvert le bras dimanche dernier, comble du malheur je sais..Mais j'étais tellement triste que tout aye mal...
Enfin, j'ai regrettée le soir même mon acte, car je me suis dit que je n'avais pas besoins de recommencer ça pour m'extorioriser même si ça avait été un moyen que j'avais jugée utile plus tôt...

Sharks
# Tropactif #

Féminin
Messages : 1706
Inscrit(e) le : 31/08/2004

http://sharks-graphiques.forumactif.com
Sharks a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par Sharks le Jeu 9 Nov 2006 - 0:01

C'est sur que ce n'est pas une solution.
Et je crois que tous ceux qui le font(Sauf quelques cas comme des retardés mentalements, ce genre de cas) sont au courrant que ce n'est pas une chose à faire et que ce n'est pas la solution.
Pourtant, quelque chose nous pousse à continuer.

Et je trouve bien, Kirika, que tu viennes nous en parler toi aussi. Tu dois donc vouloir réussir à t'en sortir, à nouveau du moins, de ce pénible cas.
Et tu dis que tu en as parlé à ton amie, mais qu'elle ne peut pas t'aider car elle est un peu dans la même situation que toi ? Justement, vous êtes deux dans le même cas.
Et moi, même si je le faisais constamment à une époque, si je le fais, je ne supporterais pas de voir mon amie le faire....Je lui dirais, au fond, ce qu'on me dit toujorus pour me réconforter et pour me faire arrêter cet acte. Je le fais, mais je ne voudrais pas voir mes amies faire ça et avoir des envies de se tuer et tout...C'est psychologique je crois.
Mais vous êtes deux à vivre la même chose, pourquoi vous vous entraidez pas entres-vous, à vous dire que ce n'est pas la solution et tout ?
Moi je suis allée voir une psy dernièrement, ça m'a fait du bien. Si vous y alliez à deux, vous seriez de un plus rassurée d'être avec votre amie qui vit la même chose que toi, et vous pourriez vous libérer de ça, non ?!

Je ne sais pas quelle âge tu as, mais si tu as 14 ans et plus(idem pour ton amie) ils sont tenus par le secret professionnels et n'ont pas le droit de contacter tes parents pour leur en parler.

Moi pour ma part, mes parents ne sont au courrant de rien et je veux que ça reste ainsi. Que ma soeur l'a sue et ça m'a suffit à me chagriner assez de voir un membre de ma famille pleurer à cause de ça, à cause que j'étasi triste et tout, ça lui fiasait du mal à elle aussi.
Mais même encore là, je ^pense qu'on doit en parler à nos parents...(Mais encore quelqeu chose que je dis et que je ne fais pas!)

Sharks
# Tropactif #

Féminin
Messages : 1706
Inscrit(e) le : 31/08/2004

http://sharks-graphiques.forumactif.com
Sharks a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par Sharks le Ven 10 Nov 2006 - 5:18

Et bien...
Moi non plus je ne tiens pas à ce que mes parents soient au courrant de ça.
C'est normal, je ne veux pas les attrister.
Et moi aussi, je hais les psys et je m'étais résignés à aller consulter quelqu'un. Pourtant j'y suis allée, et ça m'aide.
ils ne sont pas tous cons, faut pas généraliser.
Et s'ils voulaien te séparer de tes parents, ne devaient-ils pas y avoir une bonne raison ?

Sharks
# Tropactif #

Féminin
Messages : 1706
Inscrit(e) le : 31/08/2004

http://sharks-graphiques.forumactif.com
Sharks a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par Sharks le Ven 10 Nov 2006 - 19:41

Pour ceux de ton lycée, le truc, c'est les pulls...
C'est ce que je faisais toujours.
Hier, je suis allée magasinnée avec mes amies et je me suis acheté les genres de larges bracelets pour faire du sport qui absorbe là...Ils sont aussi très beaux(Dépendant du model) et je peux le mettre à l'endroit où mon bras est lacéré, en train de cicatriser.
Personne ne le voit, donc. Et personne ne se pose de questions.

C'est sure que puisque ce n'est pas quelque chose qu'on souhaite que tout le monde sache, par peur de se faire juger générallement, et bien on esasie de s'arranger pour être au maximum subtile. Il y a toujours une solution.

Sharks
# Tropactif #

Féminin
Messages : 1706
Inscrit(e) le : 31/08/2004

http://sharks-graphiques.forumactif.com
Sharks a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par Jérémi le Ven 10 Nov 2006 - 20:06

@Mwa ... a écrit:Moi je pense que c'est plus prOfOnd que ce que l'On peut penser ! POur s'autO-mutiler il faut vraiment avOir un prOblème ! C'est sOuvent les persOnnes viOlées qui se trOuvent " sal(e)s, impur(e)s " qui se fOnt subir ça !

"C'est sOuvent les persOnnes viOlées qui se trOuvent " sal(e)s, impur(e)s " qui se fOnt subir ça !"

Merci, merci ... Sa fait toujours plaisir à entendre Rolling Eyes
C'est par forcement pour sa Non ! ...

@+

Amicalement, Jérémi. Wink Wink Wink Wink

Jérémi
*****

Masculin
Messages : 635
Inscrit(e) le : 31/08/2005

http://mod-pc.fr/
Jérémi a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par Sharks le Sam 11 Nov 2006 - 5:20

@Jérémi a écrit:
@Mwa ... a écrit:Moi je pense que c'est plus prOfOnd que ce que l'On peut penser ! POur s'autO-mutiler il faut vraiment avOir un prOblème ! C'est sOuvent les persOnnes viOlées qui se trOuvent " sal(e)s, impur(e)s " qui se fOnt subir ça !

"C'est sOuvent les persOnnes viOlées qui se trOuvent " sal(e)s, impur(e)s " qui se fOnt subir ça !"

Merci, merci ... Sa fait toujours plaisir à entendre Rolling Eyes
C'est par forcement pour sa Non ! ...

@+

Amicalement, Jérémi. Wink Wink Wink Wink
Je pense qu'ion avait débattu la dessus aussi, pour lui faire comprendre que jusqu'à présent personne dans ce topic n'atyant répondu et l'Atyant fait suite à un viol..


Sinon oui, mais je te conseille d'En parler. Sérieusement, il faut pas rester avec ça et ça fait un petit moment déjà que tu le fais...
Moi je ne l'ai pas refait depuis dimanche, j'ai juste eu un coup dimanche, un choc qui m'a fait le faire. Je n'ai aps refait ça par la suite et je ne compte pas. Je veux oublier ça, c'Est pas super dans ma conscience de faire ça pour oublier et tout...
Wink

Sharks
# Tropactif #

Féminin
Messages : 1706
Inscrit(e) le : 31/08/2004

http://sharks-graphiques.forumactif.com
Sharks a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par Alexarod le Dim 12 Nov 2006 - 17:28

donc sharks pour te repondre, je prend ça aussi pour de l'auto mutilation, mais la personne a arreté par... manque de temps, en effet je l'ai mise sur des forums et à d'autres sports, donc comme son truc lui prenait pas mal de temps... Enfin voila, sinon dans le cas d'une personne qui se coupe la peau, eviter a tout prix de mettre de la couleur dessus, comme on fait parfois pour arreter de se ronger les ongles, car ça marche pas, et bien sur parlez autour de vous, la communication est essentiel pour "guerir" de ce probleme.

Alexarod
+ Hyperactif +

Masculin
Messages : 4458
Inscrit(e) le : 21/01/2006

http://medicis.forumactif.com/index.forum
Alexarod a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par Debilo-Admin³ le Dim 12 Nov 2006 - 18:51

@Jérémi a écrit:
"C'est sOuvent les persOnnes viOlées qui se trOuvent " sal(e)s, impur(e)s " qui se fOnt subir ça !"

Vrai.
J'ai une très bonne connaissance dans le cas et c'est tout à fait vrai.
Et il n'y a rien d'autre à faire que de discuter avec la personne, rien.
Il faut tout le temps communiquer, il faut rester avec cette personne, lui faire voir que le viol n'était pas la fin de leur vie, que ça ne sert à rien de s'automutiler.
Maintenant ma connaissance à arreté. Je ne sais pas comment elle s'est sortie de là, car je ne la connaissais pas de ce temps là. Maintenant, nous sommes très proche (si vous me comprenez) et il n'y a aucun problème !


Et pour le produit sur les ongles, j'en ai été la cible, ça ne fonctionne pas, je le garantis. Donc je suis d'accord avec Alexrod.

Debilo-Admin³
**

Masculin
Messages : 65
Inscrit(e) le : 12/11/2006

http://debiloforum.jeun.fr
Debilo-Admin³ a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par koala le Dim 12 Nov 2006 - 22:19

moi je l'ai fait...

en fait c'etait une facon d'évacuer une douleur interieure trop forte qui n'arrivait pas à sortir...
puis la douleur physique concentre un temps sur autre chose que la souffrance morale...

pour ceux que ca interresse j'ai monté un forum sur le sujet mais je ne sais pas si on peut faire de la pub ici...

koala
Nouveau membre

Féminin
Messages : 16
Inscrit(e) le : 23/05/2006

http://desmaux.positifforum.com
koala a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par Debilo-Admin³ le Dim 12 Nov 2006 - 22:23

Je me ronge les ongles, mais c'est uniquement parce que je suis un grand stressé de la vie, chaque épreuve aussi minime qu'elle soit me fait stresser, alors je mange mes doigts (dans le cas ou ya pas un bout de plastique qui traine qq part...).

Oui, je sais, c'est grave, c'est une maladie...
Alors je mange des chewing gum, mais ça, faut les payer !
Dur la vie...

Debilo-Admin³
**

Masculin
Messages : 65
Inscrit(e) le : 12/11/2006

http://debiloforum.jeun.fr
Debilo-Admin³ a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par koala le Lun 13 Nov 2006 - 17:21

brise les os je crois que tu as parfaitement résumé ce que je n'arrive pas à dire....

koala
Nouveau membre

Féminin
Messages : 16
Inscrit(e) le : 23/05/2006

http://desmaux.positifforum.com
koala a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par Debilo-Admin³ le Lun 13 Nov 2006 - 20:46

Oh, est ce possible ?
Je suis d'accord avec toi BLO !

Very Happy

Le seul moyen de paré l'automutilation c'est la communication et le rehaussement de "l'estime de soit même" de la personne qui s'automutile.

Debilo-Admin³
**

Masculin
Messages : 65
Inscrit(e) le : 12/11/2006

http://debiloforum.jeun.fr
Debilo-Admin³ a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par ESIVO le Lun 13 Nov 2006 - 21:13

Je ne connais personne qui s'auto-mutile (du moins je le pense). Mais je crois que c'est quelque chose de complètement stupide que l'on doit éviter le plus vite possible car les marques restent à vie.

Si jamais j'avais la malheureuse chance de connaître quelqu'un qui se fait ça, je crois que je ferais tout pour l'en dissuader ou du moins essayer de savoir pourquoi il le fait. S'intéresser à lui peut être que ça le soulagera un peu ?

ESIVO
***

Masculin
Messages : 145
Inscrit(e) le : 16/08/2006

http://swor.over-blog.fr/categorie-10003304.html
ESIVO a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum