La vitesse des automobiles sur les routes nationales.

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La vitesse des automobiles sur les routes nationales.

Message par Invité le Ven 25 Avr 2014 - 13:23

Si suite est donnée au projet de loi, les vitesses passeraient de quatre vingt à soixante dix km/h pour les automobilistes sur les routes nationales.
Petit rappel :
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/07/11/01016-20130711ARTFIG00554-securite-routiere-la-baisse-des-limitations-de-vitesse-est-ineluctable-selon-valls.php

Ce débat fait fureur du moins dans l'autoradio qu'il m'arrive d'écouter. Les "contre" invoquent les règles de conduite en Angleterre notamment, ainsi que le fait que les données ne permettent une certitude du lien de cause à effet entre l'implantation des radars et les diminutions de tués sur les routes.

Il est indéniable, je trouve cependant, qu'une telle baisse des vitesses entraînerait un nouveau paysage routier. Quid des panneaux 90 km/h.

Pour/contre ; exprimez vous...

Invité
Invité


Invité a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.
  • 0

Re: La vitesse des automobiles sur les routes nationales.

Message par Neptunia le Ven 25 Avr 2014 - 14:24

Bonjour ^^


Pour ma part je ne pense pas que ça soit la vitesse qui tue, mais l'excès de vitesse.

Bref c'est pas le code de la route qu'il faut modifier, mais le code de (bonne) conduite.

Nous sommes toujours nombreux à penser qu'on prend la route, alors que la route ça se partage, personne n'a le droit de se l'approprier.
Beaucoup considèrent que le permis de conduire c'est un droit, alors que ça devrait être considéré comme une acquisition qui pourrait être confisquée pour des raisons valables.

Quelques mesures efficaces pour réduire le nombre d'accidents ainsi que leur gravité.
- Recycler les conducteurs régulièrement tant au niveau théorique (code) que pratique (conduite) par exemple tous les 5 ans et plus fréquemment pour les conducteurs d'un certain âge).

- Des peines minimales par catégorie d'infraction pour éviter que les juges fassent preuve de clémence si le contrevenant a un travail. Le chômeur se voit retirer/suspendre son permis alors que le travailleur échappe souvent à cette sanction (pourtant ya des gens qui travaillent sans avoir de véhicule personnel)

- Un limiteur de vitesse équipant tous les véhicules (impossibilité technique de dépasser le 130 km/h pour les véhicules vendus en France)

- Un équipement enregistrant les temps de conduite et d'arrêt sur les véhicules.

- Une obligation de faire une pause de x minutes toutes les y heures de conduite. Un slogan dit "Toutes les deux heures la pause s'impose". Mais ce n'est ni contrôlable, ni inscrit dans le code.

Non, tout cela n'est ni de l'utopie, ni de la science-fiction. Le pire est que ça existe déjà pour les conducteurs de véhicules lourds (sauf les peines minimales mais la justice se montre rarement clémente pour les conducteurs de véhicules lourds alors que justement ces conducteurs subissent de plein fouet les décisions de justice, parfaitement justifiées à mon avis alors que la clémence sur un automobiliste ne l'est pas puisqu'il existe d'autres moyens de se déplacer)




- Après obtention du permis, formation initiale obligatoire avant de pouvoir exercer (y compris pour certains conducteurs qui avaient de nombreuses années d'exercice avant le passage de cette loi)
- Obligation de se recycler (théorie + pratique) tous les 5 ans.
- Visite médicale obligatoire tous les 5 ans jsqu'à 60 ans, tous les 2 ans jusqu'à 76 ans, et tous les ans au-delà de 76 ans. Avec entre autre une acuité visuelle minimale à respecter pour que le permis soit prolongé.
- Dispositif d'enregistrement des heures de conduite, de travail et de repos.
- Obligation de se reposer minimum 45 minutes toutes les 4h30 de conduite.
- Limiteur de vitesse à 90 km/h sur la plupart des véhicules de transport de marchandises et 100 km/h pour les autocars.

Cette série de mesures existantes contribue partiellement au fait que les conducteurs de véhicules lourds ont 10 fois moins d'accidents par kilomètres parcourus que les conducteurs de véhicules légers. Une autre donnée influant grandement sur ces statistiques envieuses est justement l'expérience des conducteurs pour qui le véhicule n'est pas un outil de déplacement mais un outil de travail.

Neptunia
+ Hyperactif +

Féminin
Messages : 11001
Inscrit(e) le : 08/08/2010

http://www.planet-series.com/
Neptunia a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La vitesse des automobiles sur les routes nationales.

Message par Invité le Ven 25 Avr 2014 - 15:00

Je suis personnellement enclin un peu à penser comme vous -quoique sans être aussi draconien notamment en ce qui concerne les contrôles de code tous les cinq ans.
(d'ailleurs, fut une époque m'est souvenance vague qu'"ils" souhaitaient un rapprochement des contrôles techniques, un ami qui conduit justement des véhicules lourds m'a (r)assuré sur ce point récemment : ça n'a pas bougé).
On évoque quand même en France comme particularité de cette-dernière la pression énorme des réglementations, on peut voir la route comme une sorte de casino, avec des machines à sous un peu partout.
En projet aussi, la possibilité d'entrer pour les jeunes en conduite accompagnée dès 15 ans, afin de réduire le nombre des cyclos.
Les statistiques laissent voir une baisse de la mortalité routière, mais manifestement cela ne fait ni chaud ni froid aux décideurs.

Invité
Invité


Invité a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.
  • 0

Re: La vitesse des automobiles sur les routes nationales.

Message par Neptunia le Ven 25 Avr 2014 - 16:16

Et bien le contrôle technique automobile a permis de retirer de la circulation des véhicules pouvant devenir potentiellement des cercueils ambulants et par la même occasion ceux qui n'obéissent plus aux standards actuels. Pour info uniquement le contrôle technique est tous les ans pour les camions et tous les 6 mois pour les véhicules de transport de voyageurs mais ça ne me choque pas que les véhicules légers soient contrôlés moins souvent du moment que ce contrôle existe.

Il faudrait poursuivre dans cette voie pour les conducteurs. Je ne parle pas de devoir repasser le code de la route mais de recycler ses connaissnces. Certains panneaux apparaissent, des règles changent. Un exemple marquant est le carrefour giratoire où s'appliquait la priorité à droite alors qu'aujourd'hui c'est presque l'inverse. Priorité à ceux qui sont sur l'anneau y compris à ceux qui l'abordent à contresens  lol! 

Quant à la visite médicale, elle a le mérite de purger les routes de gens n'ayant plus une acuité visuelle suffisante.
Beaucoup de personnes agées ont conscience qu'elles devront arrêter de conduire un jour où l'autre. Mais la décision d'arrêter est malheureusement souvent consécutive à un accident qui servira d'électrochoc. Je ne leur jette pas la pierre, au fil des années on sait que la vue baisse mais comme c'est très progressif souvent on ne s'en aperçoit que trop tard. Avec une visite médicale régulière (par exemple 10 ans jusqu'ç 60 ans et 3 ans au-delà) le problème serait détecté suffisemment tôt dans la plupart des cas.

_ouaib_2.0 a écrit:on peut voir la route comme une sorte de casino, avec des machines à sous un peu partout.
Alors là pas du tout d'accord. Au casino tout le monde peut perdre. Sur la route, seuls les mauvais joueurs perdent.

Pour ma part je ne considère pas les radars comme une mesure de sécurité dans le sens où les emplacements des équipements fixes sont librement diffusés via la presse ou les GPS. Je dirai même que c'est un risque d'accident supplémentaire dans le sens où beaucoup ralentissent brusquement à l'approche et surprennent les usagers venant derrière.
Ce qui me gêne dans ces radars c'est pas la sanction financière (on fait une faute, on se doit de payer) mais le fait qu'ils sont inégalitaires. Seuls ceux qui ne connaissent pas leurs emplacements passent à la caisse. Tous les autres se comportent comme d'habitude et se contentent de lever le pied à leur approche. De plus il est difficile de faire payer les conducteurs étrangers.

Neptunia
+ Hyperactif +

Féminin
Messages : 11001
Inscrit(e) le : 08/08/2010

http://www.planet-series.com/
Neptunia a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La vitesse des automobiles sur les routes nationales.

Message par Invité le Ven 25 Avr 2014 - 16:59

Je vois, un petit peu comme les stages de récupération des points, sauf que cela serait : gratuit, obligatoire ; et en effet appréciables (bien que je n'en ai pas encore vécu, ne serait-ce que sur le plan de la gestion du stress).
Et oui, les radars enregistrent la vitesse réelle, sur-évaluée par les compteurs des véhicules encore heureux, néanmoins c'est pas clair et je préfère ralentir, de la même façon que rares doublent quand ils ont, devant, des agents en véhicule banalisé. Sans certes aller jusqu'à freiner.
On ne devrait perdre la vie en respectant les règles, aussi mon image du casino était peut-être déplacée, néanmoins elle s'est imposée à mon esprit.
En effet il n'y a pas que les porteurs de lunettes dont la vue est susceptible, s'agissant de la coopération internationale judiciaire les choses progressent du moins s'agissant des pays membres de l'espace Schengen.

Invité
Invité


Invité a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.
  • 0

Re: La vitesse des automobiles sur les routes nationales.

Message par Neptunia le Ven 25 Avr 2014 - 17:53

Ah non, malheureusement ces recyclages ne sont pas gratuits, idem pour les visites médicales où le conducteur met très souvent la main au portefeuille (le coût d'une consultation chez un généraliste).

Toutefois les stages de recyclage sont normalement pris en charge par l'employeur. Encore faut il avoir un employeur, pour les chômeurs c'est délicat, pour les intérimaires aussi.

Pour en revenir à la question initiale, réduire la vitesse sur ce qui reste des routes nationales (et surtout les routes départementales), si c'est pour des raisons sécuritaires je suis contre parce que comme j'ai déjà dit, ce qui tue c'est pas la vitesse en soi mais le non respect des règles actuelles et par conséquent une des solutions doit passer par faire appliquer plus strictement ces règles. Maintenant si on me dit que c'est pour des raisons environnementales uniquement, je ne serai pas contre.

_ouaib_2.0 a écrit:On ne devrait perdre la vie en respectant les règles...
Alors là je suis entièrement d'accord, il y a beaucoup trop d'innocents qui meurent sur la route, sans parler du sort pas plus enviable de ceux qui se retrouvent affublés d'un handicap à vie suite au comportement irresponsable de certains.
C'est pourquoi je pense que la solution n'est pas de changer les règles mais de veiller à ce que les assassins de la route aient des sanctions exemplaires et sans aucune circonstance atténuante. Toutefois la meilleure sanction serait que ces criminels ne survivent pas à leurs exactions. Bref quitte à tuer des innocents, autant qu'ils se tuent eux aussi par la même occasion.

Mon métier m'amène à conduire quotidiennement des véhicules lourds (d'ailleurs l'une des choses les plus difficiles dans ce métier n'est pas de bien conduire mais d'anticiper le comportement inaproprié de certains usagers de la route), donc le sujet m'interesse énormément mais je m'abstiendrais d'intervenir à nouveau parce que je pense que j'ai assez largement dévié du sujet initial.

Neptunia
+ Hyperactif +

Féminin
Messages : 11001
Inscrit(e) le : 08/08/2010

http://www.planet-series.com/
Neptunia a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La vitesse des automobiles sur les routes nationales.

Message par Alexarod le Sam 26 Avr 2014 - 11:47

Perso je suis d'accord avec Miss Sailor Neptune sur la plupart des points, même si ça me casserait les pieds de repasser un code trop souvent, vu que les flics ne le connaissent pas (interrogez les sur la différence entre s'arrêter et stationner, c'est édifiant), mais une heure de conduite théorique, même sur simulateur là ça serait plus utile. En conduite accompagnée il faut repasser 2 épreuves pareilles avant de pouvoir passer le permis de conduire, et j'ai trouvé ça très intelligent. Inutile de rappeler que ceux qui ont fait la conduite accompagnée ont moins d'accidents que les autres.
Par contre je propose autre chose, plutôt que d'inventer de nouvelles lois (chose que l'on sait très bien faire en France), mieux vaut faire respecter celles qui existent déjà. Selon moi et certaines associations de la route, la vitesse n'est pas à mettre en cause lors de la plupart des accidents, mais plutôt un comportement (dangereux, agressif...), et réprimer cela serait plus utile à mon sens, surtout que les radars servent plus aux caisses de l’État (quoiqu'en disent certains articles du Figaro) qu'à un réel secours.
Si on était plus sévère avec les petites infractions, ceux qui conduisent mal perdraient des points, et à terme ne conduiraient plus, un danger de moins et c'est concret. De plus, ça éviteraient les petits accrochages, les pertes de temps qui énervent et poussent certains à appuyer sur le champignon ensuite...

Alexarod
+ Hyperactif +

Masculin
Messages : 4462
Inscrit(e) le : 21/01/2006

http://medicis.forumactif.com/index.forum
Alexarod a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.
  • 0

Re: La vitesse des automobiles sur les routes nationales.

Message par Kallindra le Sam 26 Avr 2014 - 12:13

J'ai vu une vidéo récemment par un commissaire retraité très renommé qui est passé devant le sénat à ce sujet.
Il a expliqué clairement que cette mesure est et sera inutile sauf pour faire raquer encore plus les automobilistes (et accessoirement les obliger à passer par les autoroutes payantes pour pouvoir arriver à leur destination dans un temps correct). Il a notamment mis en avant que passer le périph de Paris à 70 n'avait pas baissé le nombre de tués sur la route mais augmenté la pollution et le nombre de contraventions (plus de 1 600). Enfin, il faut rappeler que la première cause de mortalité sur les routes N'est PAS la vitesse, elle n'arrive qu'en 4ème position, bien derrière la toxicomanie et l'alcoolémie et le non-respect de certaines obligations comme la distance de sécurité (cf : http://www.preventionroutiere.asso.fr/Nos-publications/Statistiques-d-accidents/Principaux-facteurs-d-accidents).

Se focaliser sur la vitesse, à mon sens, ne servira qu'à exaspérer encore plus les automobilistes et créer une cause d'énervement supplémentaire ainsi que si vous voulez mon avis des accidents en plus. Car on parle beaucoup de ceux qui roulent trop vite mais on ne parle pas assez de ceux qui se pensent les chevaliers blancs du code de la route et roulent entre 10 et 20 KM/H en deçà de la limitation autorisée.

Je suis totalement contre cette mesure. En tant qu'utilisatrice de la Nationale pour échapper aux autoroutes (j'ai une punto, je serais un danger sur une autoroute), je trouverais inadmissible de rouler à 70 et devoir mettre au moins le double de temps pour arriver à ma destination (rappelons que les nationales passent par des villages et donc nous devons fréquemment ralentir à 50).

Kallindra
# Tropactif #

Féminin
Messages : 1318
Inscrit(e) le : 04/03/2013

http://forumtestpo.forumactif.com
Kallindra a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La vitesse des automobiles sur les routes nationales.

Message par Bernard B le Sam 26 Avr 2014 - 13:51




Bien dit......
Et rien a ajouté ,
Si quand même......que cette nouvelle mesure ( si elle est créé ,et accepter ) ne servira qu'à faire entrer plus d'argent dans les caisses de l'état,et dans leurs poches....

 Thumb down 

Bernard B
**

Masculin
Messages : 84
Inscrit(e) le : 13/04/2014

Bernard B a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La vitesse des automobiles sur les routes nationales.

Message par no_way le Sam 26 Avr 2014 - 14:49

Concernant la vitesse, si on parle beaucoup d'elle, c'est parce que c'est le moyen le plus simple pour le racket:

Un radar, camouflé, en ligne droite, limitation à 70, sans habitations aux alentours = joli pactole.

Chose amusante ils poussent moins près des écoles Wink comme quoi nos gamins ont moins besoin de sécurité que les braves chevreuils de nos forêts.

Attention, je n'apprécie pas les gens qui roulent trop vite, mais, si je dois choisir entre une personne qui fait un petit dépassement de vitesse (<5km/h), et celui qui respecte scrupuleusement mais passe plus de temps les yeux sur le compteur que sur la route, mon choix est très vite fait...

[Tribunal]
-Monsieur, certes mon client a écrasé votre fille, mais à 45 km/h !
-Ouf ! Merci d'avoir dissipé mes angoisses.

Ensuite il faut revoir la signalisation et l'état des routes (et pas qu'un peu).

Concernant le recyclage, je suis d'accord mais hors de question que je paye, le coût de la vie augmente depuis des années, mon salaire, chose coquasse, n' augmente pas aussi vite.

Si on se permet d' exclure des gens de la route, obligation de proposer un moyen de transport viable & abordable, de plus tout le monde ne vit pas en ville.

Qu'ils proposent des transports en commun efficaces à intervalles réguliers ailleurs que dans les villes, ce sera non seulement plus sûr mais en plus, bien plus écologique.
La bien-pensance dirigée au service du profit a une forte tendance à me faire vomir. Et puis les "décideurs" pourraient commencer par balayer devant leur porte (Codex alimentarius, non reconnaissance de certaines branches médicales naturelles, tabagisme et alcool etc ...) qui doivent faire bien plus de morts que la route et pourrir bien des vies, mais qui permettent de générer du pognon, alors bon les vies ... tout est question d'interprétation.

Quand on veut jouer les chevaliers blanc, il faut jouer jusqu'au bout.

no_way
Aidactif
Aidactif

Messages : 1782
Inscrit(e) le : 26/03/2010

no_way a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.
  • 0

Re: La vitesse des automobiles sur les routes nationales.

Message par Michel F Reims. le Dim 27 Avr 2014 - 10:02

Bonjour,

la France que j'aime profondément, celle du pays des droits de l'homme, de la liberté, du respect d'autrui a bien changé depuis quelques temps!

Elle est devenue au file du temps parfois arbitraire, répressive, cette mesure si elle passe n'est que le reflet d'une société qui marche sur la tête, une de plus, dans le but simplement de rentrer de l'argent dans les caisses vides de l'état qui vie bien au dessus de ses moyens tout comme le français en général. La dette française est d'environ 30. 000 euros par habitant, il faut trouver des moyens pour enrayer cette spirale, et l'automobiliste, le motard sont des vaches à lait facile à traire...

Il est prouvé par les chiffres que la vitesse n'est pas la première cause d'accidentologie, mais l'alcool, les drogues, l'endormissement etc.

En Angleterre la vitesse avait été abaissée, la conséquence en a été que le taux d'accident a été plus élevée après cette réglementation, c'est un bon exemple, s'en est suivi une augmentation de la vitesse qui a eu pour effet de diminuer les accidents, je vous laisse par conséquent tirer la stupidité de la mesure prévue en France...

Pour ma part je suis motard, depuis bien longtemps, j'ai une moto qui a une vitesse de plus de 300 à l'heure, quand je veux aller vite, soit je vais sur un circuit, soit je me rend en Allemagne sur des portions non limitées, j'ai 12 points sur mon permis, respectant pratiquement toujours les limitations, mais 80 km/h c'est du FOUTAGE DE GUEULE, déjà que le permis à point pour celles et ceux qui ont passé leurs permis avant cette mesure, n'est pas au sens strict légal pour ses permis, je ne vais pas m'étendre sur ce point, mais je puis affirmer qu'un bon juriste, un bon avocat peut contester et obtenir gain de cause pour les points de ses permis.

Messieurs les technocrates, arrêtez de nous prendre pour des abrutis, nous avons nous aussi de la matière grise et ne sommes pas de mauvaise foi, si vous voulez trouver de l'argent, essayer de réduire notamment le train de vie de l'état et il y a bien d'autres domaines qui peuvent en faire de même, si vous voulez des idées j'en ai à revendre, ce sera gratuit même, arrêter de taper toujours sur les automobilistes, ne vous étonnez pas ensuite si les ventes chutent, avec de telles mesures vous allez encore aggraver la situation et faire de nouveaux chômeurs.

Bien entendu ce poste est dans un but constructif, je suis loin d'être un révolutionnaire, j'exprime par ce poste une opinion partagée de la population française, merci d'en tenir compte.

Cordialement.

Michel F Reims.
# Tropactif #

Masculin
Messages : 1298
Inscrit(e) le : 14/02/2011

http://passion51.forumgratuit.org
Michel F Reims. a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La vitesse des automobiles sur les routes nationales.

Message par Invité le Dim 27 Avr 2014 - 12:03

citation a écrit:En Angleterre la vitesse avait été abaissée, la conséquence en a été que le taux d'accident a été plus élevée après cette réglementation, c'est un bon exemple, s'en est suivi une augmentation de la vitesse qui a eu pour effet de diminuer les accidents,

Bien plus qu'un exemple ; un argument.

Invité
Invité


Invité a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La vitesse des automobiles sur les routes nationales.

Message par Invité le Mar 29 Avr 2014 - 15:53

Pour alimenter le sujet, ce lien récent.
http://www.tf1.fr/auto-moto/actualite/enquete-plus-d-un-francais-sur-trois-telephone-au-volant-8408680.html
1/3 téléphonent en conduisant, archi dépassements de vitesse sur l'autoroute (avant les chiffres on s'en apercevait pas).

Invité
Invité


Invité a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La vitesse des automobiles sur les routes nationales.

Message par Bernard B le Mer 18 Juin 2014 - 17:50




Bien content que la loi ne soit pas passer pour la réduction de vitesse à 80 KM/H ,
Déjà que l'on s'endort à 90 Km/h ......sur des nationales droite comme un jour sans fin .......il faut au contraire la remonter à 100 Km/h comme dans les autres pays européen ........
Bon ,il faudra attendre un autre gouvernement ......plus compréhensif ........
En attendant ....ils continuent à remplir les caisses et leurs poches ......la preuve,ils sont tous corrompu..........gauche ,droite .......

 Thumb down 

Bernard B
**

Masculin
Messages : 84
Inscrit(e) le : 13/04/2014

Bernard B a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La vitesse des automobiles sur les routes nationales.

Message par Alexarod le Jeu 19 Juin 2014 - 12:52

Bof, l'idée avait déjà effleuré le gouvernement de Sarko, c'est juste qu'il tenait plus les médias puisque les dirigeants sont ses amis... M'enfin ça passera bien un jour, qu'on le veuille ou pas, référendum ou non, de même que le péage autour de Paris, ça marche à Londres donc...

Alexarod
+ Hyperactif +

Masculin
Messages : 4462
Inscrit(e) le : 21/01/2006

http://medicis.forumactif.com/index.forum
Alexarod a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La vitesse des automobiles sur les routes nationales.

Message par brother le Mer 16 Juil 2014 - 18:57

j'ai un truc pour économiser au minimum 30% de carburant : je roule à 90 et parfois moins....
Rouler vite est à la portée de tout le monde, mais rouler en véritable "éco-conduite", en respectant les tours, selon son type de moteur, rouler en anticipant, c'est un vrai sport !
Et non on ne s'endort pas, on constate les bêtises des autres, qui vous doublent mais qu'on rattrape souvent....
On s'amuse à "sentir" les contrôles, on joue avec les radars.....
On s'engueule avec les poids-lourds qui vous collent au cul, on ralentit de plus en plus dès qu'on est klaxonné, etc, etc....

je revendique le droit de rouler peinard sur les routes, et je ne pleurniche pas sur le prix de l'essence, ou sur l'état qui s'en met plein les poches, que je sois en moto, en vélo, ou en bagnole !  Humour 

brother
*****

Masculin
Messages : 779
Inscrit(e) le : 02/03/2005

brother a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La vitesse des automobiles sur les routes nationales.

Message par Neptunia le Mer 16 Juil 2014 - 19:29

J'ai toujours eu une conduite économique mais là où j'ai vraiment progressé c'est en conduisant des bus. Fatigué de risquer un conflit en refusant à un client de le laisser descendre au feu rouge.

Un jour j'ai dit à mes collègues que j'avais solutionné ce problème, source de nombreux conflits. M'ont dit "Sans blague, même pas deux ans de boîte et t'a une solution miracle ! C'est quoi ?"
Leur ai répondu que le client nous demandait ça le plus souvent quand on était arrêté au feu et que le meilleur moyen était de ne plus s'arrêter au rouge. Encore de la surprise jusqu'au jour où ils ont compris que je ralentissais en amont du feu et que lorsque j'en étais proche, ce dernier repassait au vert.

Et bien à véhicule identique et en cycle urbain, je consommais 25 à 30% de moins que les collègues. Du coup je consommais moins avec un articulé de 18 mètres que les collègues avec un véhicule standard de 12m.

Neptunia
+ Hyperactif +

Féminin
Messages : 11001
Inscrit(e) le : 08/08/2010

http://www.planet-series.com/
Neptunia a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La vitesse des automobiles sur les routes nationales.

Message par brother le Ven 18 Juil 2014 - 19:09

Surtout que ce genre de comportement n'est pas vraiment ancré dans les mentalités... malgré les stages d'éco-conduite et autres sensibilisations...

Je me souviens qu'à Paris les bus avaient été automatisés ( les articulés apparus bcp plus tard), les syndicats de chauffeurs avaient obtenu le rétablissement du levier de vitesse, afin d'avoir quelque chose à manipuler comme une boîte manuelle, pour ne pas déprimer et se sentir inutile....

Mon garagiste au fur et à mesure des vidanges, est toujours étonné de l'état de mes plaquettes, il constate mon kilométrage, mais les plaquettes sont toujours nickel !
L'embrayage aussi d'ailleurs, je ne compense pas avec le frein moteur, juste anticiper aussi, et rouler en sous-régime, si fait correctement "n'encrasse" pas le moteur comme on entend dire souvent....
Ne pas confondre avec un véhicule dont on ne respecterait pas la température au départ, utilisé sur de petits parcours, en sur-régime et sous-régime quand il ne faudrait pas, etc, etc....



brother
*****

Masculin
Messages : 779
Inscrit(e) le : 02/03/2005

brother a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

  • 0

Re: La vitesse des automobiles sur les routes nationales.

Message par Threax le Sam 19 Juil 2014 - 15:26

@alain0934 a écrit:quand vous voyez que plus du 80% roulent comme des barjots à plus de 150 Km heure .....
Si vous voyez 80% des automobilistes à 150 Km/h sur l'autoroute, je pense que nous ne devons pas prendre les mêmes. Il ne faut pas faire de l'exception la règle, les excès de vitesse existent, certes, mais la grande majorité des excès constatés (par la police) sont des petits excès. Et l'argument financier n'est pas chimérique, un radar posé en pleine ligne droite sur une nationale à 90, c'est un radar à fric ni plus ni moins.

- Des peines minimales par catégorie d'infraction pour éviter que les juges fassent preuve de clémence si le contrevenant a un travail. Le chômeur se voit retirer/suspendre son permis alors que le travailleur échappe souvent à cette sanction (pourtant ya des gens qui travaillent sans avoir de véhicule personnel)
Contraire à la libre appréciation des magistrats. Les peines planchers en matière délictuelle en sont un exemple : ils y dérogent aussi souvent qu'ils le peuvent.

Un limiteur de vitesse équipant tous les véhicules (impossibilité technique de dépasser le 130 km/h pour les véhicules vendus en France)
Dommage pour les frontaliers allemands, parmi d'autres, qui se traineraient sur les routes de leurs voisins...

Un équipement enregistrant les temps de conduite et d'arrêt sur les véhicules.
Un chronotachygraphe qui connaitrait les mêmes fraudes que celles existantes dans le monde des poids-lourds ?

Une obligation de faire une pause de x minutes toutes les y heures de conduite. Un slogan dit "Toutes les deux heures la pause s'impose". Mais ce n'est ni contrôlable, ni inscrit dans le code.
Une obligation contrôlée par ledit chronotachygraphe, donc... connaissant les mêmes fraudes (etc.). D'autant plus qu'il est quasiment impossible de réglementer ça, comment voulez-vous rédiger l'obligation ? "Après 2h de conduite sur le réseau autoroutier, une pause d'au moins 15 minutes est obligatoire" ? Quid si l'automobiliste sort de l'autoroute sur quelques kilomètres ? Ou un article plus vaste "Après 2h de conduite, une pause d'au moins ..." ? Auquel cas, même en plein centre ville il me faudrait faire une pause ? Et qu'en est-il en cas d'embouteillage ? Si je perds plus d'une heure dans un bouchon, je dois quand même faire une pause ?... Wink

Pour en revenir à ce projet de loi (farfelu), la diminution de la vitesse autorisée ne changera rien au problème. On vise un idéal du 0 accident qui ne sera jamais ni atteint ni atteignable, et cet idéal est l'argument excellent pour tous les projets de loi plus liberticides les uns que les autres, tel que celui-ci (interdiction des avertisseurs de radars, retrait heureusement avorté des panneaux indiquant les radars...). Quand j'entends parfois le discours d'associations de sécurité routière qui s'indignent de voir que les automobilistes font encore des appels de phare pour signaler la police, que des pages Facebook diffusent l'emplacement des contrôles de vitesse, je n'ai pas l'impression de rouler les mêmes routes qu'eux. Sur les routes que j'emprunte, les emplacements des contrôles sont : 1. toujours les mêmes, 2. absolument pas accidentogènes, 3. fourbes, avec par exemple un policier qui gare sa moto d'un côté de l'autoroute, qui la traverse à pied, jumelles à la main, pour aller s'accroupir derrière la glissière de l'autre côté (véridique).

Il est grand temps que l'on foute la paix aux conducteurs avec l'argument "sécurité routière". Ou alors qu'on ait la franchise d'appeler ça "taxe routière".

Threax
+ Hyperactif +

Masculin
Messages : 17277
Inscrit(e) le : 27/08/2005

http://lesforumsde.forumactif.com
Threax a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La vitesse des automobiles sur les routes nationales.

Message par Kallindra le Sam 19 Juil 2014 - 15:58

Je ne suis pas une accroc à la vitesse (je roule en citadine qui arrive difficilement à 110 alors 150 mdr). Par contre je propose moi qu'on sanctionne tous ceux qui sont des danger : Alcool, drogues en premier vu qu'ils sont à l'origine de la majorité des accidents et non pas la vitesse comme les médias se plaisent à nous le raconter. La vitesse n'arrive qu'en 4ème position. Oh er dans la foulée je propose de sanctionner tous les dangers qui roulent à 10 voir 20 kilomètres heure en deça de la limitation. Combien de fois j'ai failli chopé un accident sur une route de campagne parce qu'un vieux avait décidé de rouler à 60 et non pas 90. Et puis aussi à tous ceux qui grillent feu, stop et cédez le passage. De même sanctionnons les vélos pour qui le code de la route est une option et qui mettent des vies en danger (et en plus ce serait l'automobiliste le chauffard...) et les piétons qui traversent des périphériques limité à 90-70-50....

Vous avez vu, grâce à moi l'état pourrait se faire plein de fric !

Si tout le monde et donc pas uniquement les automobilistes mais bien tous les utilisateurs, respectait le code de la route, il y-aurait bien moins d'accident. Bien sur le 0 accident est utopique. On est jamais à l'abri de la perte de contrôle, de l’aquaplaning etc mais ce serait quand même vach'ment bien Very Happy

Kallindra
# Tropactif #

Féminin
Messages : 1318
Inscrit(e) le : 04/03/2013

http://forumtestpo.forumactif.com
Kallindra a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La vitesse des automobiles sur les routes nationales.

Message par Neptunia le Sam 19 Juil 2014 - 16:28

@Threax a écrit:
Un chronotachygraphe qui connaitrait les mêmes fraudes que celles existantes dans le monde des poids-lourds ?
Les chronotachygraphes avec des disques en papier, c'est quasiment du passé.
Le procédé actuel avec les cartes conducteur n'est pas parfait mais les fraudes les plus courantes ne concernent ni la vitesse, ni les temps de conduite mais surtout une transformation des temps de travail (véhicule arrêté mais conducteur qui charge/décharge) en temps de repos.
Sur un véhicule particulier, on peut logiquement considérer que si le véhicule est arrêté, le conducteur dispose librement de son temps (définition du repos). La seule exception qui me vienne à l'esprit serait une intervention mécanique.


Une obligation contrôlée par ledit chronotachygraphe, donc... connaissant les mêmes fraudes (etc.). D'autant plus qu'il est quasiment impossible de réglementer ça, comment voulez-vous rédiger l'obligation ? "Après 2h de conduite sur le réseau autoroutier, une pause d'au moins 15 minutes est obligatoire" ? Quid si l'automobiliste sort de l'autoroute sur quelques kilomètres ? Ou un article plus vaste "Après 2h de conduite, une pause d'au moins ..." ? Auquel cas, même en plein centre ville il me faudrait faire une pause ? Et qu'en est-il en cas d'embouteillage ? Si je perds plus d'une heure dans un bouchon, je dois quand même faire une pause ?... Wink
- Après x temps de conduite quel que soit le réseau !
- Pour ce qui est du centre ville, je ne connais pas de ville qui implique une conduite continue de longue durée, même les conducteur de messagerie faisant 9h de travail dépassent rarement la limite (4h30) dans leur journée parce qu'ils passent plus de temps à livrer/enlever qu'à conduire.
Pour les bus, alors que j'avais des journées de 7h, on m'a proposé deux suppléments d'un total de 4h. Je me suis livré à un calcul. Sur 11h de travail, j'avais en fait 7 heures de conduite.
- Pour la question des embouteillages, si le véhicule est paralysé, il n'apparaîtra pas en conduite mais en travail (à supposer qu'une position travail soit utile sur un véhicule particulier). Si le véhicule est au ralenti et au dessus de 20 km/h, il apparaîtra comme en conduite mais pour ma part je n'ai jamais vu de policier ou de gendarme sanctionnant un conducteur pénalisé par des bouchons. Ils savent faire preuve de bon sens et ne sanctionnent pas les dépassements raisonnables de conduite dus aux aléas de la route (bouchons, brouillard...) d'autant qu'ils ont la possibilité de vérifier si c'est un comportement habituel du conducteur ou s'il est exceptionnel. Par ailleurs ils sont tenus de laisser le véhicule poursuivre jusqu'à un lieu décent de repos (ce qui exclut les aires de repos de type parking sans rien d'autre)

Il est grand temps que l'on foute la paix aux conducteurs avec l'argument "sécurité routière". Ou alors qu'on ait la franchise d'appeler ça "taxe routière".
Exactement ! Si on veut faire de la sécurité, on fait appliquer les mesures existantes, on en crée si nécessaire. Mais créer un impôt ce n'est pas faire de la sécurité.

Neptunia
+ Hyperactif +

Féminin
Messages : 11001
Inscrit(e) le : 08/08/2010

http://www.planet-series.com/
Neptunia a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La vitesse des automobiles sur les routes nationales.

Message par likiki le Sam 19 Juil 2014 - 16:55

@Alexarod a écrit:.......... de même que le péage autour de Paris, ............

Matériel déjà en place messieurs dames.

Préparé vos chéquiers.

 Twisted Evil 

likiki
**

Messages : 58
Inscrit(e) le : 28/12/2013

http://passionnement.forumactif.org/forum
likiki a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: La vitesse des automobiles sur les routes nationales.

Message par Alexarod le Dim 20 Juil 2014 - 12:46

Hum, perso je pense que les pauses en voiture c'est encore un faux argument, du vent quoi, on brasse de l'air pour montrer qu'on fait quelque chose et gagner des voix. Pareil pour le bridage de la vitesse sur les véhicules, puis parfois on a besoin de faire du 135 kms/h pour dépasser un mec avec le limitateur de vitesse qui fonctionne mal.
Par contre former les policiers à punir les écarts de conduite même petits ce serait mieux. Oui je sais ils sont déjà censés le faire, mais comme ils ne connaissent pas le code de la route (rien que la différence entre être arrêté et stationner).
Bref en intervenant sur les petits délits on ramènerait peut être les Français à connaitre un peu plus le code de la route, et à le respecter un peu plus dans sa totalité du coup.
De toutes façons tant qu'on n'écoutera pas les Français (je ne considère pas nos politiques comme faisant parti de la même catégorie de Français que "la France d'en bas"), qu'on ne tiendra pas compte de leur avis, souvent plus éclairé que ceux des "experts" commissionnés, et qu'on cherchera toujours plus à faire de l'argent plutôt que de vraiment s'atteler à faire baisser le nombre de morts sur les routes ça continuera.

Alexarod
+ Hyperactif +

Masculin
Messages : 4462
Inscrit(e) le : 21/01/2006

http://medicis.forumactif.com/index.forum
Alexarod a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La vitesse des automobiles sur les routes nationales.

Message par Threax le Lun 21 Juil 2014 - 16:11

La seule exception qui me vienne à l'esprit serait une intervention mécanique.

Même à carte, un chronotachygraphe est toujours susceptible d'être détourné. Il suffirait que le conducteur utilise sa carte pendant les X heures autorisées, et la carte d'un tiers pour la relève. Et ainsi de suite. Que le tiers soit ou non présent dans la voiture... Les routiers sont déjà peu contrôlés, alors s'il s'agissait de généraliser ça aux particuliers, il est inutile de préciser que la fréquence moindre des contrôles ne dissuaderait pas d'utiliser cette combine, et que sauf en cas d'accidents ça serait assez peu décelable. Wink

Par contre former les policiers à punir les écarts de conduite même petits ce serait mieux
Punir les petits écarts de conduite, du genre ?

Threax
+ Hyperactif +

Masculin
Messages : 17277
Inscrit(e) le : 27/08/2005

http://lesforumsde.forumactif.com
Threax a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La vitesse des automobiles sur les routes nationales.

Message par Kallindra le Lun 21 Juil 2014 - 21:16

mettre son clignotant Razz
une option pour beaucoup mdr

Kallindra
# Tropactif #

Féminin
Messages : 1318
Inscrit(e) le : 04/03/2013

http://forumtestpo.forumactif.com
Kallindra a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La vitesse des automobiles sur les routes nationales.

Message par Neptunia le Lun 21 Juil 2014 - 21:55

Téléphoner ou conduire, il faut choisir.
Beaucoup ne savent pas choisir.

Neptunia
+ Hyperactif +

Féminin
Messages : 11001
Inscrit(e) le : 08/08/2010

http://www.planet-series.com/
Neptunia a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: La vitesse des automobiles sur les routes nationales.

Message par likiki le Mar 22 Juil 2014 - 5:24

En France on en as toujours après la vitesse, pour preuve la dernière publicité sur la prévention routière.

vous avez une famille (le pere, la mere et la petite fille). Arrêt sur image .... oui, papa vas freiner t'inquiète pas ...... ça reprend son cour. Grand bruit de freinage et le choc.

Que voit-ont ? la voiture incriminé (qui est sensé rouler trop vite) qui ce fait couper la route par une autre voiture.

Et la priorité a droite ?

C'est plutôt de l'autre voiture qu'il aurait fallut faire un spot avec arrêt sur image (papa vas accélérer, la voiture est puissante, cas vas passer).

Mais non, la vitesse, rien que la vitesse.

Je roule beaucoup pour des raisons pro (plus de 100 000 kms / an) et j'ai évité quelques accidents en accélérant plutôt qu'en freinant.

Il y as deux ou trois mois, c'est une voiture de la gendarmerie qui m'a coupé la route et qui a faillit finir au fossé sur l'autoroute, vous savez la voiture conduite pas A.Prost (ou par un gendarme qui s'identifie a lui). Ils m'ont doublé par la droite sur la bande d'arrêt d'urgence. Normal ça ? airs qu'il n'y avait personne sur l'autoroute a part moi et un poids lourd devant.

Enfin, c'est la France quoi.

likiki
**

Messages : 58
Inscrit(e) le : 28/12/2013

http://passionnement.forumactif.org/forum
likiki a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum