La "société" du chômage.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La "société" du chômage.

Message par Invité le Dim 27 Avr 2014 - 12:39

Rappel du premier message :

Nous en entendons parler, ces chiffres du chômage. Chaque salarié, toujours, a sa solution toute trouvée. Il n'en demeure pas moins, après la volonté d'introduction en France de ces contrats anglais dits "zéro heure", nous avons aussi des velléités de suppression du smic, de la part des membres du medef, qui s'en étonne, mais d'une manière générale l'on peut dire que nous sommes incités à prendre tout et n'importe quoi, dans la mesure où cela fait sortir des chiffres du chômage.
Paradoxalement, les contrats à durée indéterminée se font rares, donc du moins s'agissant de la nouvelle génération, tout le monde à intervalles réguliers se retrouve au chômage, tournant d'une évolution de la société ou bien symptômes d'une crise passagère, je pense que sur ce sujet il y a à dire.
(si ce sujet fait double emploi avec un autre, la modération surveillera ^^).

Invité
Invité


Invité a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La "société" du chômage.

Message par ZephyThor le Ven 26 Sep 2014 - 15:47

Juste envie de partager à ce sujet un documentaire (transmédia) qui questionne la structure du travail, le chômage, le bénévolat, etc en plusieurs questions. Chacune est traitée dans un mini reportage d'une dizaine de minutes. Regardez-les toutes avant de vous faire une opinion.

http://vimeo.com/49536148

ZephyThor
Nouveau membre

Féminin
Messages : 16
Inscrit(e) le : 23/09/2014

http://vaevictiswot.forumgratuit.eu/
ZephyThor a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La "société" du chômage.

Message par dagon4 le Sam 27 Sep 2014 - 8:38

Ayant eu plusieurs petites sociétés (de 0 à 10 salariés). J'en suis arrivé au constat que je ne gagne pas plus à la fin du mois que j'ai 2 salariés ou 10, par contre la gestion n'est pas la même. Pour ma part je ne bosse plus qu'avec un associé. je gagne autant et je n'ai pas a me poser la question de trouver du travail pour mes gars, pas à gérer les conflits.

dagon4
Nouveau membre

Messages : 10
Inscrit(e) le : 27/09/2014

dagon4 a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La "société" du chômage.

Message par dagon4 le Sam 27 Sep 2014 - 8:41

Les bénéfices générés servent plus a payer les charges et les impots qu'autres choses.

dagon4
Nouveau membre

Messages : 10
Inscrit(e) le : 27/09/2014

dagon4 a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La "société" du chômage.

Message par Invité le Dim 28 Sep 2014 - 11:12

Bonjour

afin d'en ajouter une petite couche , souvent il y a des circulaires qui demande à pôle emploie de virer des gens aux chômage afin de faire baisser le taux pour le bon plaisir de ce gouvernement incapable dans tout les domaines !

Il est si facile de dire je n'ai pas reçu votre pointage , d'où le fait de virer des gens qui hélas plongent à la dérive bien des familles en France
ils font n'importe quoi de plus le chômage pour les plus de 40 ans c'est l' hécatombe , trop cher à embaucher vue l’expérience , ils préfèrent les plus jeune qui pour un petit smic on leur demande de réaliser le même résultat qu'une personne qui à 20/30 ans d’expérience !

Une machination qui date de toujours , ils non pas pour aider les PME en France , en revanche ils ont pour aider d'autres pays comme la Grèce ! Il est préférable d'être dans un autre pays que la France . Bienvenue dans la réalité .

Si il avait un peut de fierté encore en lui Monsieur Hollande il démissionnerait afin de donner la main à d'autres qui pourront eux aider au naufrage de cette chère France .Cela me rappelle une célèbre chanson de Michel Sardou le France . Il ne faut pas sortir de St Cyr pour comprendre cette métaphore .
Cordialement
Patricia

Invité
Invité


Invité a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La "société" du chômage.

Message par Alexarod le Dim 28 Sep 2014 - 18:03

Tout à fait d'accord avec ce dernier post cependant...
Ben cependant cette dérive de Pôle emploi (car c'en est une, ils sont là pour aider pas pour virer) n'est malheureusement pas nouvelle, elle date de plus de 10 ans. Alors certes selon les situations on demande d’accélérer le processus, d'être moins mesuré, et vu la "crise" le moment s'y prête, pas de pot le gouvernement est de gauche et ça fait encore plus mal.
Je rajouterai même que l'autre problème c'est le nombre de contrats possibles. Beaucoup de mes amis sont touchés par ce problème : plutôt que de les embaucher en CDI ils cumulent les stages, enchainés avec de l’intérim, et une fois tous les recours utilisés on en prend des nouveaux pour refaire ainsi.
Ce qui "m'amuse" c'est que les patrons avaient gueulé quand le gouvernement a fait en sorte qu'un stage de plus de 2 mois soit rémunéré (le dicton "tout travail mérite salaire" n'étant plus connu), mais cela vient des dérives qu'ils créent, donc reste à attendre que l'embauche soit plus juste aussi.

Alexarod
+ Hyperactif +

Masculin
Messages : 4458
Inscrit(e) le : 21/01/2006

http://medicis.forumactif.com/index.forum
Alexarod a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La "société" du chômage.

Message par Kinotto le Dim 28 Sep 2014 - 20:03

Ce naufrage n'est qu'une illusion. Il n'y a aucune crise.


Kinotto
+ Hyperactif +

Masculin
Messages : 2177
Inscrit(e) le : 12/09/2012

http://test-nightmare.superforum.fr/
Kinotto a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La "société" du chômage.

Message par Invité le Dim 28 Sep 2014 - 20:35

Bien sur que oui le naufrage est en place et depuis quelques années déjà !
On le voie depuis l'Europe , quand les grands patrons des transporteurs qui préfère embaucher deux polonais pour le prix d'un seul la le gouvernement ne font rien pour protéger les routiers ? Ils se foutent du monde hélas merci Sarkozy Chirac et le pire de tous Hollande !

Un gouvernement de gauche , la gauche caviars ! La place est bonne à l’Élysée , quand on voie que la plus par de ces ministre ont eu à faire à la justice , pour fraude et autre .... Oui l'avenir de cette très grande entreprise qui est le chômage à de l'avenir .... en France !

Ce qui me fait peur c'est les tranches d'âges , les 30 45 ans sont les plus touché sans parler des 45 55 ans qui eux se retrouvent à vendre leur maison car en fin de droit même le RSA ne peux rien faire pour qu'ils gardent leur maison qui est toute leur vie .

La France va mal très mal , même le gouvernement actuel ne font rien pour le Français de souche , même les handicapé(e)s de France qui vivent avec 700 euro par mois sont obligé(e)s d'avoir une mutuelle , car ils gagnent trop !!!

Soit 250 euro pour un loyer , 100 euro de mutuelle , 40 euro d'eau ,40 d'électricité , et de même pour le gaz ! un total de 470 euro , il reste 230 euro pour le reste la voiture , la nourriture , et se vêtir , en gros ils leur reste que les yeux pour pleurer .

Aider les autres pays en difficultés , oui mais pas au détriment de nos citoyens , aidons nos semblables d'abord , aidons à la reprise de l'économie en France , arrêter de prendre les gens en otages avec des loyers de folies ! n'oublions pas qu'à Paris , des gens travaillent et couchent dans leur voiture , en gagnant que le SMIC nul proprio donne un logement à un smicar notre ami coluche l'avait bien compris il y a très longtemps .

Oui ils radient des gens pour faire baisser le taux de chômage , franchement c'est écœurant surtout quand on sait que nous sommes gouverné par des voleurs , quand le fils de Laurent Fabius s’achète un appartement de 7 millions d'euro , et qu'il perçois le RSA ? A elle est belle la France d'aujourd'hui !

Quand Fillon lui avait un appartement social de 200² quand cela sait su vite il a déménagé charmant quand on sait ce qu'ils gagnent par mois et qu'ils toucheront à vie la il y a matière à un grand changement !

Le passage à l'euro na pas était bon pour personne , retirer le F pour y mettre le E franchement là le gouvernement aurait du réagir !!!Chose qui na pas était faite , le salaire lui ne change pas ! super les accords de Schengen , qui à eu un NON de la par des Français et nous y sommes en pleins bravo l'europe bravo à nos politiques et bravo au social , qui en passant tue la France de plus en plus ! Mais personne ose le dire moi je vous l’écris car je le pense .

A quand le changement d'un gouvernement qui redonnera toute la splendeur que fut la France il y a très très longtemps ????
Cordialement
Patricia

Invité
Invité


Invité a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La "société" du chômage.

Message par Western Spaghetti le Lun 29 Sep 2014 - 1:48

@Kinotto a écrit:Ce naufrage n'est qu'une illusion. Il n'y a aucune crise.


Effectivement. Cette vidéo remet les pendules à l'heure mais comme j'en ai l'habitude... je suis remonté à l'origine des paroles de ce Etienne Chouard et... bah... euh... comment dire ? Bah, ce n'est pas très très glorieux :/ Évidemment, cela ne rend pas moins vrai ce qu'il dit mais que propose t-il concrètement ? Rien de très mondial friendly mais on ne va pas ouvrir un tel débat ici, hein Wink La vidéo n'en reste pas moins pertinente. Si vous en restez là alors... why not ^.^ Sinon : méfiance. Enfin j'dis ça mais c'est mon avis et c'est toujours bien de s'en forger un sois-même à l'abri des objections d'autrui.

Sur la question de la relation des politiciens avec les médias, cette vidéo est intéressante : http://vimeo.com/77299015 Après soyez toujours très vigilants, gardez l'esprit critique Wink
patricia jeanne a écrit:Ce qui me fait peur c'est les tranches d'âges , les 30 45 ans sont les plus touché sans parler des 45 55 ans qui eux se retrouvent à vendre leur maison car en fin de droit même le RSA ne peux rien faire pour qu'ils gardent leur maison qui est toute leur vie .

D'après moi, les plus touchés par « la crise » ce sont les jeunes qui doivent faire concessions sur concessions pour continuer à entretenir un régime social qui ne saura pas en temps voulu lui rendre la pareille (retraite, sécurité etc.). Pour signer un CDI faut qu'ils s'accrochent parce que de nos jours, c'est un peu comme finir les douze travaux d’Héraclès ! Stages (non-rémunérés bien sûr...) quasi-obligatoires avant de pouvoir postuler à un emploi pour acquérir de l'expérience devenue indispensable avant une première embauche et après ça, CDD, encore CDD, et puis dans 70% des cas... la porte Very Happy Entre temps, heures supplémentaires tu en veux ? Bah, en voilà ! On ne refuse rien lorsqu'on est sur un siège éjectable alors les jeunes se sacrifient, se plient en quatre et ne savent plus quoi faire pour se rendre je cite « attractif ». Bah oui, les jeunes chômeurs c'est comme des emballages kit-kat, faut que ça présente bien, que ça donne envie aux patrons de venir se servir et de revenir encore, encore etc. Very Happy

Et la retraite de jeunes ? Oh bah ça... n'en parlons même pas ! Ils continueront sous les perfusions bienveillantes de nos gentils laboratoires pharmaceutiques à bosser jusqu'à la fonte des neiges au sommet de l'Himalaya. Beuuuh vuiii, nous vivons plus vieux alors c'est normal de sacrifier ce qu'il nous reste de belles années à vivre pour des entreprises qui délocaliseront dès qu'elles ne pourront plus continuer à être sans arrêt dans un cycle éternel et chimérique de croissance infinie. On en veut chaque année plus que les années précédentes sinon t'ention!, les entreprises brandissent le spectre de la récession, on parle de suppression de postes, on suggère de baisser les salaires et on commence par supprimer les primes. Quand je vois des entreprises comme Total qui licencient en PRÉVISION de chiffres moins bons (mais toujours très bons !) que les années précédentes : ça me tue. Enfin bref... rappelez-vous Patricia que c'est la jeunesse qui va devoir payer la dette de leurs aînés, leurs retraites et leur sécurité Wink


patricia jeanne a écrit:La France va mal très mal , même le gouvernement actuel ne font rien pour le Français de souche

Aider les autres pays en difficultés , oui mais pas au détriment de nos citoyens , aidons nos semblables d'abord

J'ai peur de demander ce que vous entendez par "français de souche" et "nos semblables" ! :/
patricia jeanne a écrit:notre ami coluche l'avait bien compris il y a très longtemps.

Vous ne trouvez pas que cette phrase entre en contradiction avec les deux citées ci-dessus ?
patricia jeanne a écrit:A quand le changement d'un gouvernement qui redonnera toute la splendeur que fut la France il y a très très longtemps ????
Cordialement
Patricia

Et à quelle France faites-vous référence ? Smile Parce qu'il me semble qu'elle n'a jamais était splendide sans le faire payer très cher aux petites gens.

Western Spaghetti
# Tropactif #

Masculin
Messages : 1795
Inscrit(e) le : 15/04/2006

http://www.black-hole-rpg.com
Western Spaghetti a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La "société" du chômage.

Message par Invité le Lun 29 Sep 2014 - 19:26

Bonsoir Western Spaghetti

Oui vous pouvez demander , quand je dis nos semblables , les nôtres , je parle de toute personnes Française et de souche différente , je ne suis pas raciste , du moins je ne peux me le permettre , en étant moi même issue de mélange père Italien et mère allemande . Alors soyez rassuré loin de moi de l'être ni aujourd'hui encore moins demain .

Je faisais allusion à des Européen qui viennent en France uniquement pour y venir chercher le social , sans même rien nous donner en retour , il faut comprendre qu'en France il y a une très grande Misère , des jeunes des moins jeune et des petits vieux isolé .

D'où ne pas les aider au détriment de notre propre misère car il y a beaucoup d'injustice dans se sens propre du Français moyens qui n'arrive plus à joindre les deux bouts , en faisant des micro-crédits pour pouvoir payer leur impôts !

Ni le racisme ni les phobies quelconques pour justifier ce mal être depuis ces dernières années qui pousse la France vers le bas , quand on voie que le social ne poussent pas les gens à trouver du travail , et à leur place je ferais la même chose !

Pour en revenir à cette grande société qui est le chômage , bien souvent les gens sont virés pour pas grand chose , cela mais arrivée à moi même car je refuser un travail qui se trouvé à plus de 200 Km de mon domicile là nous pouvons voir jusqu'où peut aller le gouvernement pour faire voir que le chômage est en baisse , alors que la réalité en est tout autre .

En faisant le calcul je gagnerais mieux en restant chez moi , que dépenser mon salaire à payer l’essence , où chambre d’hôtel , sans parler de l’usure de la voiture ! Comme quoi ils radie pour pas grand chose et se foutent bien de mettre les gens dans l'embarras .

Cordialement
Patricia Smile

Invité
Invité


Invité a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La "société" du chômage.

Message par Dooku le Mer 17 Déc 2014 - 16:59

Hello, il faut innover, investir dans la bourse ou devenir entrepreneur et etre creatif.
On a beau se plaindre mais ca ne servira a rien.

Le chomage est une fataliter oui mais on trouveras surement une soluce pour s'en sortir et trouver la digniter non?

Perso des boulots de ***** y'en a plein (des salaires de pigeon pour des horaires pas possible) et ou ou se sent prisonnier ou esclave. Ca doit etre une passon pas cauchemard vous qu'on a etudier et investi pour developper dans notre carriere pas pour en souffrir.

Je pense perso qu'il est temps de lutter si on veut survivre, se faire un nom ou reputation. Oui le chaumage c'est nul mais la plainte et le far niente c'est pire.

Courage ! On s'en sortira! Wink

Dooku
+ Hyperactif +

Messages : 7310
Inscrit(e) le : 22/10/2006

Dooku a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: La "société" du chômage.

Message par Alexarod le Ven 19 Déc 2014 - 12:17

Moi ce que j'aime ce sont les Français. En temps de crise il est vrai qu'on cherche toujours des coupables, d'où la montée des discriminations, du racisme, et donc du sondage qui dit que 63% des Français pensent que les chômeurs ne trouvent pas de travail car ils ne cherchent pas assez.
Ce sondage date d'il y a deux semaines. Cela prouve, outre la méconnaissance de ces 63% de Français de la situation économique, que cette majorité du peuple ne sait pas ce que c'est d'être chômeur, voir même ne se rend pas compte de la difficulté d'être embauché. Quand on pense qu'une partie de ceux-ci doivent être responsable RH...
Dans un autre genre, le parton du Medef dit que la crise vient du fait qu'il est difficile de virer les gens en France. Bien sur c'est faux, ça montre encore une fois son incompétence et pour licencier il suffit juste d'avoir le courage de le faire en assumant ses responsabilités, 3 courriers en tout.

Alexarod
+ Hyperactif +

Masculin
Messages : 4458
Inscrit(e) le : 21/01/2006

http://medicis.forumactif.com/index.forum
Alexarod a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum