La pauvreté, est-ce une fatalité?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La pauvreté, est-ce une fatalité?

Message par Michel F Reims. le Ven 5 Sep 2014 - 10:07

On parle souvent de la pauvreté dans certains pays, et parfois on oublie qu'en France, il y a des gens très pauvres, certains étudiants qui galèrent, travaillent pour payer leurs études, ont beaucoup de mal pour combiner études et travail.

Il y a aussi des personnes au chômage avec des minimas sociaux, certes ils ont le mérite d'exister, mais ce sont des personnes qui vivent, survivent, étant en dessous du seuil de pauvreté.

Il y a aussi des personnes qui ont perdu leurs emplois, voient leurs prestations drastiquement baisser et doivent rembourser quand même leurs emprunts.

Il y a aussi des travailleurs pauvres qui ont même du mal à trouver un logement car les propriétaires sont de plus en plus exigeants concernant les revenus, alors que certaines compagnies ont des immeubles innocupés, les sans abris sont de plus en plus nombreux, parfois ils meurts de faim et de froid particulièrement l'hiver.

Il y a toutes ses associations qui se substituent à un état défaillant, secours catholique, restaurant du coeur, secours populaire, institut protestant, etc, messieurs les politiques venez sur le terrain voir ses queux innombrables de personnes attendant de l'aide et vous comprendrez peut-être ce qui se passe sur le terrain et prendrez conscience de cette pauvreté en France.

Il y a aussi les personnes agées, retraitées, qui vivent en dessous du seuil de pauvreté, n'ont pas les moyens de vivre décemment après toute une vie de labeur.

Alors OUI la pauvreté existe belle et bien en France, mais est-ce une fatilité? est-ce que tous ses gens n'aimeraient pas un autre sort? est-ce que vous allez faire quelque chose pour toutes ses personnes vivant dans ses conditions en France?

Ce sujet sans prétention a pour but d'interpeller sur certaines conditions que vivent les " pauvres " en France et surtout agir pour une meilleure répartition de la richesse, combler ses inégalités qui existent depuis le début des temps mais qui peuvent être au moins réduites par des actes forts et symboliques.

Merci de m'avoir lu.

Michel F Reims.
# Tropactif #

Masculin
Messages : 1298
Inscrit(e) le : 14/02/2011

http://passion51.forumgratuit.org
Michel F Reims. a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La pauvreté, est-ce une fatalité?

Message par demeter1 le Ven 5 Sep 2014 - 10:29

Il suffit de voter PCF lors des prochaines élections. Cette vison de la doctrine socialiste et marxiste correspond pleinement à une utopie égalitaire. Maintenant, vu la nature humaine , même les idéaux les plus nobles finissent vite par être corrompus.
L'homme n'est guère qu'un animal politique qui au final applique des conventions de comportement dans le but de ne satisfaire que ses propres intérêts.

demeter1
+ Hyperactif +

Masculin
Messages : 8232
Inscrit(e) le : 23/01/2009

http://altitudetropicale.forums-actifs.com/index.forum
demeter1 a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La pauvreté, est-ce une fatalité?

Message par Michel F Reims. le Ven 5 Sep 2014 - 10:41

@demeter1 a écrit:Il suffit de voter PCF lors des prochaines élections. Cette vison de la doctrine socialiste et marxiste correspond pleinement à une utopie égalitaire. Maintenant, vu la nature humaine , même les idéaux les plus nobles finissent vite par être corrompus.
L'homme n'est guère qu'un animal politique qui au final applique des conventions de comportement dans le but de ne satisfaire que ses propres intérêts.

Merci pour ton intervention : pour ma part je ne suis pas un utopiste car je sais une chose, les inégalités existeront toujours, prenons un exemple simple et concrêt pour le démontrer :

J'ai 400 euros, 3 autres personnes n'ont rien, je donne à chacun d'eux 100 euros, nous aurons à ce moment là chacun 100 euros, donc une parfaite égalité...

Quelques temps plus tard :

je reviendrais avec 50 euros, un autre avec 200, un autre avec 150, et le quatrième avec O, moralité, même si on répartissait la richesse à égalité (ce qui est impossible mais juste pour le raisonnement), il y en a toujours un qui reviendra avec plus et l'autre moins, fonctionnement différent...

NON, ce que je veux faire ressortir c'est de faire en sorte que la répartition de la richesse soit plus équilibrée et plus juste en permanence, c'est injuste de voir autant d'inégalité.

Je sais, je suis un idéaliste, et j'en suis fier, ça permet peut-être de remuer un peu les consciences...


Michel F Reims.
# Tropactif #

Masculin
Messages : 1298
Inscrit(e) le : 14/02/2011

http://passion51.forumgratuit.org
Michel F Reims. a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La pauvreté, est-ce une fatalité?

Message par Invité le Ven 5 Sep 2014 - 10:57

Bonjour,
sur ce sujet je confirme: la pauvreté existe bien dans notre pays et on ferait bien de s'en occuper avant d'aller regarder ce qu'il se passe ailleurs. Car pendant que l'on s'occupe des autres, les nôtres n'en finissent pas de devenir de plus en plus pauvres.
Par contre je ne reviendrais pas sur ce sujet, comme pas plus que celui sur le chômage, car inévitablement on dérive un peu sur nos gouvernants et la modération de FDF fait son travail.
http://forum.forumactif.com/t367139-la-societe-du-chomage
Je reconnais que ce n'est pas facile de ne pas parler des politiques, mais en effet cela peut dégénérer.
Donc je sors de ces conversations.
Bonne continuation.
Covent

Invité
Invité


Invité a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La pauvreté, est-ce une fatalité?

Message par demeter1 le Ven 5 Sep 2014 - 11:00

Remuer les consciences !!!!Qui va s'en soucier ??????? Très certainement pas ceux qui devraient réfléchir à la question.

Honnêtement,entre dualisme du corps et de l'esprit , le choix est vite fait par tout être pensant qui souhaite conserver son intégrité ou sa "liberté". Pour faire bref, toute personne animée de bons sentiments sera amenée un jour ou un autre à faire des choix qui sont contraires à son éthique.

Ne rêvez pas, l'être humain n'est sociable que par nécessité et non par volonté.

demeter1
+ Hyperactif +

Masculin
Messages : 8232
Inscrit(e) le : 23/01/2009

http://altitudetropicale.forums-actifs.com/index.forum
demeter1 a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La pauvreté, est-ce une fatalité?

Message par Michel F Reims. le Ven 5 Sep 2014 - 11:12

Je crois qu'il y a encore des êtres humains qui sont encore réellement sociables, je crois encore que certains êtres humains sont bons, donnent de leur temps, et ont des convictions très fortes, aident leur prochain dans la mesure de leurs possibilités.

J'en connais autour de moi, même des gens riches, (ils sont aussi riches de coeur), il y a aussi tous ceux qui bénévolement font partie des associations, font de la distribution, les hommes de foi, toutes ses personnes aussi dont on ne parle jamais ou presque, qui font des bonnes actions, emballer les cadeaux pour les fêtes de Noël, puis récoltent des fonds pour les reverser, exemple au resto du coeur, il y aussi toutes ses personnes qui vont dans les supermachés récolter des denrées pour les distribuer aux associations qui les reversent aux personnes nécessiteuses, les gens qui font des dons, etc, je pourrais en faire toute une liste, alors crois moi il existe encore des pesronnes sociables, il y a aussi toutes celles et ceux qui travaillent dans le social, ces personnes généralement ne sont pas dans ses structures par hasard, c'est souvent un choix dû à une sensibilité.

Michel F Reims.
# Tropactif #

Masculin
Messages : 1298
Inscrit(e) le : 14/02/2011

http://passion51.forumgratuit.org
Michel F Reims. a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La pauvreté, est-ce une fatalité?

Message par demeter1 le Ven 5 Sep 2014 - 11:33

Je ne conteste pas cela.

Confrontez par contre un être humain à une situation qui mettra en péril son pronostic vital et vous verrez le résultat. Qu'il soit fonciérement bon initialement ou d'une nature parfaitement égoïste ne changera rien au fait que le choix qui sera fait correspondra à celui que lui dicte son instinct de préservation.

Si nous n'étions que des êtres fonciérement bons, vous ne pensez pas que nous n'aurions à évoquer des sujets comme : les conflits mondiaux, la famine, la pauvreté et j'en passe ???
Vu notre capacité de raisonnement et le temps de réflexion qui nous a été donné , je pense que si les choix égalitaires prévalaient , il y a longtemps que tout serait réglé.




demeter1
+ Hyperactif +

Masculin
Messages : 8232
Inscrit(e) le : 23/01/2009

http://altitudetropicale.forums-actifs.com/index.forum
demeter1 a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La pauvreté, est-ce une fatalité?

Message par Michel F Reims. le Ven 5 Sep 2014 - 11:48

@demeter1 a écrit:Je ne conteste pas cela.

Confrontez par contre un être humain à une situation qui mettra en péril son pronostic vital et vous verrez le résultat. Qu'il soit fonciérement bon initialement ou d'une nature parfaitement égoïste ne changera rien au fait que le choix qui sera fait correspondra à celui que lui dicte son instinct de préservation.

Si nous n'étions que des êtres fonciérement bons, vous ne pensez pas que nous n'aurions à évoquer des sujets comme : les conflits mondiaux, la famine, la pauvreté et j'en passe ???
Vu notre capacité de raisonnement et le temps de réflexion qui nous a été donné , je pense que si les choix égalitaires prévalaient , il y a longtemps que tout serait réglé.

Oui je ne consteste pas non plus celà.

Il y a des cas où dans les extrêmes, l'être humain, même le meilleur peut dériver, ne verra que son propre intérêt, mais ce sont des cas marginaux si l'être est bon et fait preuve de raisonnement.

Evidemment nous ne sommes pas parfait, mais je veux croire qu'on peut améliorer les choses et ceci dans tous les domaines, un monde parfait n'existe pas et n'existera jamais, mais relever toutes ses choses peuvent peut-être les faire changer ou au moins les faire progresser, si on n'en parlait pas, qu'on ne les mettaient pas en avant, il n'y aurait aucune chance pour que ça change.

Michel F Reims.
# Tropactif #

Masculin
Messages : 1298
Inscrit(e) le : 14/02/2011

http://passion51.forumgratuit.org
Michel F Reims. a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La pauvreté, est-ce une fatalité?

Message par Mome ETN le Jeu 11 Sep 2014 - 2:24

@Michel F Reims. a écrit:On parle souvent de la pauvreté dans certains pays, et parfois on oublie qu'en France, il y a des gens très pauvres, certains étudiants qui galèrent, travaillent pour payer leurs études, ont beaucoup de mal pour combiner études et travail.

Il y a aussi des personnes au chômage avec des minimas sociaux, certes ils ont le mérite d'exister, mais ce sont des personnes qui vivent, survivent, étant en dessous du seuil de pauvreté.

Il y a aussi des personnes qui ont perdu leurs emplois, voient leurs prestations drastiquement baisser et doivent rembourser quand même leurs emprunts.

Il y a aussi des travailleurs pauvres qui ont même du mal à trouver un logement car les propriétaires sont de plus en plus exigeants concernant les revenus, alors que certaines compagnies ont des immeubles innocupés, les sans abris sont de plus en plus nombreux, parfois ils meurts de faim et de froid particulièrement l'hiver.

Il y a toutes ses associations qui se substituent à un état défaillant, secours catholique, restaurant du coeur, secours populaire, institut protestant, etc, messieurs les politiques venez sur le terrain voir ses queux innombrables de personnes attendant de l'aide et vous comprendrez peut-être ce qui se passe sur le terrain et prendrez conscience de cette pauvreté en France.

Il y a aussi les personnes agées, retraitées, qui vivent en dessous du seuil de pauvreté, n'ont pas les moyens de vivre décemment après toute une vie de labeur.

Alors OUI la pauvreté existe belle et bien en France, mais est-ce une fatilité? est-ce que tous ses gens n'aimeraient pas un autre sort? est-ce que vous allez faire quelque chose pour toutes ses personnes vivant dans ses conditions en France?

Ce sujet sans prétention a pour but d'interpeller sur certaines conditions que vivent les " pauvres " en France et surtout agir pour une meilleure répartition de la richesse, combler ses inégalités qui existent depuis le début des temps mais qui peuvent être au moins réduites par des actes forts et symboliques.

Merci de m'avoir lu.

En effet !
Je rajouterais qu'il y a en France des enfants (de moins de 15 ans) qui ont vécu à la rue (réellement, et non pas hébergés, et sur plusieurs années) (se réfugiant dans des caves et des parkings), encore plus dans la galère suite à des pseudos-erreurs administratives, se nourrissant grâce à des associations comme les restos du coeur et autres, ainsi que quelques vols dans les magasins, et rien de la part des services sociaux à part un bon alimentaire de temps à autre et une aide financière "exceptionnelle" de 50€ (sur 6 ou 7 ans).

L'Etat sait très bien qu'il y a des pauvres, mais est-ce vraiment son intention de les aider, sachant qu'il ne verse plus de subventions à la plupart des assocs caritatives, ce qui entraîne (par exemple) des licenciements dans ces structures associatives, faute de renouvellement des postes.

Je pense que les pauvres dérangent ceux qui sont en haut de la pyramide et certains écrit laissent penser que selon eux, il ne peut pas y avoir de la place pour tout le monde...
Ils vont répondre que c'est la crise... sauf si on leur demande des comptes sur le 3ème jet privé de Mr Sarkozy ou encore le déblocage des fonds secrets à hauteur de plusieurs millions pour financer des armes à destination du Hezbollah. Quant aux orgies à l'Elysée, payées par le contribuable, tout le monde est au courant.

En ce qui concerne "mourir de faim" pour les sans-abris (et les précaires car il y a des locataires aussi, parmi les bénéficiaires des soupes populaires - si on peut appeler leur logement un logement, parfois), c'est plutôt en été : en hiver, toutes les structures d'urgence sociale fonctionnent, en été il y a très peu de distributions de repas, et autres associations d'ouvertes, faute de nombre suffisant de bénévoles.



Mome ETN
*

Messages : 31
Inscrit(e) le : 01/01/2013

http://mome.exprimetoi.net
Mome ETN a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La pauvreté, est-ce une fatalité?

Message par Invité le Jeu 11 Sep 2014 - 13:40

+1 MomeETN

Invité
Invité


Invité a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La pauvreté, est-ce une fatalité?

Message par fleur2 le Jeu 11 Sep 2014 - 21:25

bonsoir
Bonsoir
les gens ne sont pas encore assez pauvre, car les pauvres ont le sourire et s'entraident
et ne dénonce pas les voisins , ou regarde dans leurs caddy se qui ont acheter !

Les pauvres des pays voisins , qui ont subis des catastrophes , non plus rien mais sourient nous ont est pauvre ont fait la gueule , ont se dénonce ,ont ne s'entraide pas !
Sauf si c'est médiatique !

Les pauvres aides les vrais les autres pauvres , les riches n'aides pas les pauvres , ils les regardent comme un singe dans un zoo !

Les pauvres avant était pauvre mais heureux , aujourd’hui ont est pauvre , mais ignorant les autres !

Mes fautes sont ma langue maternel !

fleur2
*****

Féminin
Messages : 899
Inscrit(e) le : 16/07/2010

http://www.dornat2.com/
fleur2 a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La pauvreté, est-ce une fatalité?

Message par petitefeuille le Mar 18 Nov 2014 - 19:22


Alors OUI la pauvreté existe belle et bien en France, mais est-ce une fatilité? est-ce que tous ses gens n'aimeraient pas un autre sort? est-ce que vous allez faire quelque chose pour toutes ses personnes vivant dans ses conditions en France?

La pauvreté n'est pas une fatalité, la précarité n'est pas un fléau qui s'abat au hasard sur une partie de la population ; ce n'est pas non plus une marque d'infamie.
La précarité est le fait de processus économiques et sociaux que l'on peut combattre à condition d'être déterminés.

petitefeuille
*****

Féminin
Messages : 839
Inscrit(e) le : 01/12/2010

http://www.petitefeuille.net/
petitefeuille a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La pauvreté, est-ce une fatalité?

Message par Invité le Mar 18 Nov 2014 - 21:57

Bonsoir

je rejoins Fleur à 100%
Bonne soirée.

Invité
Invité


Invité a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La pauvreté, est-ce une fatalité?

Message par Mome ETN le Dim 23 Nov 2014 - 11:22

Pour information, il existe des groupes qui mettent toutes leurs forces pour aider le petit peuple, notamment contre l'inertie des administrations ou leurs abus, ou encore dans l'entraide en tous genres.
Taper angesgardiensfrance tout attaché dans google, premier lien. Le site emmène encore sur un autre forum ami, forumactif, mais c'est aussi le but de notre forum pour les plus jeunes et leurs familles.
Et croyez bien que ces gens là ne font pas que dans le blabla, mais dans l'intervention... si nécessaire Smile

Mome ETN
*

Messages : 31
Inscrit(e) le : 01/01/2013

http://mome.exprimetoi.net
Mome ETN a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La pauvreté, est-ce une fatalité?

Message par Invité le Dim 23 Nov 2014 - 12:15

@Mome ETN a écrit:Pour information, il existe des groupes qui mettent toutes leurs forces pour aider le petit peuple, notamment contre l'inertie des administrations ou leurs abus, ou encore dans l'entraide en tous genres.
Taper angesgardiensfrance tout attaché dans google, premier lien. Le site emmène encore sur un autre forum ami, forumactif, mais c'est aussi le but de notre forum pour les plus jeunes et leurs familles.
Et croyez bien que ces gens là ne font pas que dans le blabla, mais dans l'intervention... si nécessaire Smile  
Bonjour,
croyez-vous que nous ignorions que de tels groupes existent et c'est tout à leur honneur.
Le fait que vous dirigiez vers ce forum qui je pense démarre, vu le peu d'activité pour le moment, me dérange quelque peu. PUB, réellement envie d'aider ?

Dans l'intervention personnellement j'y suis dès que que je le peux et je n'ai pas besoin de passer par un forum qui à mon sens est utile pour certaines informations, mais dans l'intervention comme vous le précisez, permettez moi d'être un peu dubitative.
Avez-vous des exemples précis et justifiés d'interventions menées?

C'est cela qui serait intéressant de lire sur ce genre de forum .

Bon dimanche et faites comme moi, si en passant à la boulangerie vous croisez un pauvre de nous, n'hésitez pas à prendre une baguette de plus, une boisson chaude et à lui les donner. Ca c'est une goutte d'eau me direz-vous, mais si tous nous le faisions cela réchaufferait des coeurs.

Covent

Invité
Invité


Invité a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La pauvreté, est-ce une fatalité?

Message par AenigmA le Lun 24 Nov 2014 - 7:16

Bonjour,
J'aime bien ce que dit Fleur : "Les vrais pauvres ont le sourire", c'est tellement vrai.

AenigmA
+ Hyperactif +

Masculin
Messages : 2228
Inscrit(e) le : 10/03/2005

http://aenigma.forumactif.fr/
AenigmA a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La pauvreté, est-ce une fatalité?

Message par Invité le Lun 24 Nov 2014 - 13:55

Bonjour,
les restos du coeur sont ouverts et durant l'hiver fêteront "tristement" leur 30 ans. Ce qui ne devait être qu'une parenthèse , aujourd'hui est devenu d'utilité publique. 
Avant Coluche Daniel Balavoine avait eu l'idée d'une banque alimentaire... La pauvreté ne date pas d'hier et aujourd'hui s'est installée dans le quotidien comme une fatalité.
C'est un triste, très triste constat. Les sans abris ne sont plus les seuls à pousser les portes des restos, aujourd'hui des personnes qui travaillent mais qui ne s'en sortent pas n'ont plus que cette solution.
Et si demain c'était nous ?
Là est toute la question.

Invité
Invité


Invité a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La pauvreté, est-ce une fatalité?

Message par brother le Mer 3 Déc 2014 - 15:34

@fleur2 a écrit:bonsoir
"....les gens ne sont pas encore assez pauvre, car les pauvres ont le sourire et s'entraident et ne dénonce pas les voisins ...."

Il y a en effet du vrai là-dedans, mais décerner un brevet de bonne moralité aux "pauvres", tandis que les "riches" seraient condamnables...

C'est une vision imprégnée de dualité, plutôt manichéenne.....

Perso c'est le mot "pauvre" qui me gêne, car il est tout à fait possible de vivre pauvrement volontairement, consciemment, de sortir du mode de vie de consommation à outrance imposée par l'économie dominante, de choisir des alternatives au salariat, de participer seul ou en réseau à des moyens de subsistance, d'auto-suffisance, de se réaliser vers ce quoi on est réellement fait, sans être obsédé par son pouvoir d'achat si cher aux agences de pub et leurs annonceurs....
Des tas de gens souhaitent vivre modestement, beaucoup se réalisent de cette façon, les exemples sont nombreux !

Si il s'agit de précarité ou de misère, de manque des minimas de base, tels que le logement, l'hygiène, les ressources économiques vitales, là c'est autre chose....

Beaucoup d'entre nous, même si ils ne sont pas très riches, dès l'instant qu'ils ont un job stable avec un logement correct et une vie normale, s'efforcent d'ignorer l'existence des précaires, des chômeurs en difficulté, simplement par peur, comme pour fuir une réalité qui pourrait devenir un jour ou l'autre, la leur.....



brother
*****

Masculin
Messages : 779
Inscrit(e) le : 02/03/2005

brother a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La pauvreté, est-ce une fatalité?

Message par Michel F Reims. le Mer 17 Déc 2014 - 11:28

Bonjour

Je crois qu'il ne faut pas monter les classes sociales les unes contre les autres, il n'y a pas de vilain petit canard à montrer du doigt, mais il est logique que ceux qui ont des moyens à la fois financier et des moyens par leurs positions dans la société aident les plus démunis, s'ils en ont bien sûr envie, ce n'est pas une obligation non plus, chacun réagit en fonction de ses moyens et des ses convictions.

Il est vrai que c'est parfois ceux qui ont peu de moyens qui aident leurs semblables, mais il me semble qu'il ne faut pas généraliser. J'ai l'impression que dans cette société, l'humanisme ne soit plus autant populaire, beaucoup voit leurs petites préoccupations sans se soucier du sort des autres, à leurs décharges c'est une société de plus en plus individualiste, je ne veux pas non plus généraliser car heureusement il reste de bonnes âmes.

Michel F Reims.
# Tropactif #

Masculin
Messages : 1298
Inscrit(e) le : 14/02/2011

http://passion51.forumgratuit.org
Michel F Reims. a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La pauvreté, est-ce une fatalité?

Message par Michel F Reims. le Mar 30 Déc 2014 - 12:01

Le froid a fait ses premières victimes en France : 5 SDF sont morts.

Comment avoir bonne conscience dans un pays riche comme le notre?

Même si des structures existent et sont à la dispostion des plus démunis, elles ne sont pas assez nombreuses pour acceuillir tous ses "laissés pour compte" de notre société dite moderne, les bénévoles ne sont pas assez nombreux pour s'en occuper, l'état ne s'en préoccupant pas beaucoup, seul optimisme dans ce drame, c'est qu'il y ait encore des personnes qui se préoccupent de ses pauvres gens.

Le froid mais aussi l'indifférence tuent.

Michel F Reims.
# Tropactif #

Masculin
Messages : 1298
Inscrit(e) le : 14/02/2011

http://passion51.forumgratuit.org
Michel F Reims. a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum