Les robots - Travail, humanité en danger?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les robots - Travail, humanité en danger?

Message par Michel F Reims. le Dim 20 Mar 2016 - 20:13

Bonsoir

Les robots semblent prendre une place prépondérante dans notre société, il y a en prendre et à en laisser, c'est un constat personnel.

- En prendre :

Tout ce qui peut aider les personnes handicapées dans leurs tâches quotidiennes.

Tout ce qui peut remplacer les travaux pénibles.

Je pourrais en citer d'autres, la liste est très loin d'être exhaustive, ces exemples sont juste pour entamer le débat...

- En laisser :

Tout ce qui créera de la précarité au niveau du travail et qui aura plusieurs effets néfastes, exemples :

Chômage, vidage des caisses diverses qui assurent tout ce qui est social.

J'ai bien peur que dans les années futures les robots remplacent les hommes beaucoup plus qu'actuellement, le progrès étant...

Je préconise dès à présent de taxer ceux qui sont destructeurs d'emplois, ceci pour remplir les caisses et également pour limiter leurs proliférations à outrance qui me .parait inéluctable si rien n'est fait pour l'empêcher ou au moins pour retarder cette machine infernale...

" L'homme tue l'humanité "

Bien sûr ceci n'est qu'un point de vue, le mien...

Que pensez-vous de ce phénomène?

Merci pour votre contribution si ce sujet vous inspire...

Michel F Reims.
# Tropactif #

Masculin
Messages : 1298
Inscrit(e) le : 14/02/2011

http://passion51.forumgratuit.org
Michel F Reims. a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: Les robots - Travail, humanité en danger?

Message par demeter1 le Dim 20 Mar 2016 - 20:35

Reposez la question dans 50 ou 60 ans; pour l'instant on est loin d'avoir une machine suffisamment sophistiquée pour remplacer totalement la main d'œuvre humaine.

demeter1
+ Hyperactif +

Masculin
Messages : 8106
Inscrit(e) le : 23/01/2009

http://altitudetropicale.forums-actifs.com/index.forum
demeter1 a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: Les robots - Travail, humanité en danger?

Message par HamyEldra le Dim 20 Mar 2016 - 20:45

Bonsoir Michel,

je pense qu'il faut vivre avec son temps et hélas on ne fait pas d'omelette sans casser les oeufs.

Je rejoins
 Demeter dans le sens où on est pas à l'aube de remplacer la main humaine par un robot.

Les robots sont guidés par les mains de l'homme et l'on ne peut s'élever contre une machine comme un Da Vinci.

Ces robots sont crées de la main de l'homme, assistée de robots peut-être , mais voilà, c'est comme tout, il y a le bon et le mauvais côté des choses.

Alors si l'avenir passe par ces bêbêtes là, ça ne me gêne pas, car certains robots sont notre avenir.

Je me permets de te citer Michel: "Tout ce qui créera de la précarité au niveau du travail et qui aura plusieurs effets néfastes, exemples :
Chômage, vidage des caisses diverses qui assurent tout ce qui est social."

Je crois que pour ça, pas besoin des robots.

Bonne soirée.

Covent

PS: je te cite de nouveau Michel: '"Je préconise dès à présent de taxer ceux qui sont destructeurs d'emplois, ceci pour remplir les caisses et également pour limiter leurs proliférations à outrance qui me .parait inéluctable si rien n'est fait pour l'empêcher ou au moins pour retarder cette machine infernale..."

Ce serait soigner le mal par le mal, et concernant les taxes, parlons pas des choses qui fâchent... On affiche complet....


Dernière édition par HamyEldra le Dim 20 Mar 2016 - 20:50, édité 1 fois (Raison : PS: citation)

HamyEldra
***

Féminin
Messages : 182
Inscrit(e) le : 21/07/2015

http://www.boulevarddesenigmes.com/
HamyEldra a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: Les robots - Travail, humanité en danger?

Message par Michel F Reims. le Dim 20 Mar 2016 - 20:58

Merci à vous pour vos commentaires.

Je crois que malheureusement ça arrive et ça arrivera bien avant 50, 60 ans et il sera trop tard, c'est pourquoi il faut en parler dès maintenant.

Certains d'entre nous ne seront plus là probablement pour le voir, il faut penser aux futures générations déja que ce qu'on va leur laisser "en héritage" n'est pas très glorieux Evil or Very Mad


Michel F Reims.
# Tropactif #

Masculin
Messages : 1298
Inscrit(e) le : 14/02/2011

http://passion51.forumgratuit.org
Michel F Reims. a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.
  • 0

Re: Les robots - Travail, humanité en danger?

Message par Rozenbrez le Dim 20 Mar 2016 - 23:45

Bonjour.

On est tout de même loin de voir les robots remplacer l'Homme, quoi que quand on voit qu'au Japon de premier Robot hôte de caisse sont apparue, on peut se poser la question. Mais comme le dit HamyEldra, ses robots ne sont pas autonome, ils doivent être dirigé par l'Homme donc cela créa de l'embauche pour manipuler ces engins à leur début et avant qu'on arrive à faire en sorte qu'ils n'ait plus besoin de l'Homme pour effectuer leurs tâches pré-programmé.

Pour ma part, je ne suis pas contre cette "évolution" à condition que cela puisse permettre à l'Homme de vivre réellement sa vie. C'est-à-dire instaurer un "revenue de base à vie" que toute personne peut toucher et ainsi vivre sa vie et que s'il souhaite toucher plus, il n'aura qu'à aller travailler dans les pôles d'emplois où la machine est peu utilisé. Cela n'est qu'une utopie bien sûr et n'engage que ma personne.

Rozenbrez
***

Féminin
Messages : 153
Inscrit(e) le : 08/08/2011

http://orphele-rpg.forumactif.org/
Rozenbrez a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: Les robots - Travail, humanité en danger?

Message par fleur2 le Lun 21 Mar 2016 - 21:14

bonsoir

les robots seront la faillite de l'homme

fleur2
*****

Féminin
Messages : 897
Inscrit(e) le : 16/07/2010

http://www.dornat2.com/
fleur2 a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.
  • 0

Re: Les robots - Travail, humanité en danger?

Message par demeter1 le Lun 21 Mar 2016 - 21:20

comme lle lave linge a été celui de la femme (humour). Juste pour dire que tout progrès n'est pas à écarter.

demeter1
+ Hyperactif +

Masculin
Messages : 8106
Inscrit(e) le : 23/01/2009

http://altitudetropicale.forums-actifs.com/index.forum
demeter1 a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: Les robots - Travail, humanité en danger?

Message par fleur2 le Lun 21 Mar 2016 - 21:26

mdrrrrrr

http://www.robotshop.com/blog/fr/robots/grand-publique/piscine

voila tout les robots

j'aime ma machine à laver
dans cette liste de robots quelle sont les moins utiles à l'homme ??

L’intelligence artificielle pourrait mettre 50% de l’humanité au chômage
http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-intelligence-artificielle-178257




si l'homme n'a plus de travail ? qui pairas les impots 
les fautes c'est ma langue maternelle BasketballBasketball

fleur2
*****

Féminin
Messages : 897
Inscrit(e) le : 16/07/2010

http://www.dornat2.com/
fleur2 a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.
  • 0

Re: Les robots - Travail, humanité en danger?

Message par Western Spaghetti le Mer 30 Mar 2016 - 16:07

@demeter1 a écrit:Reposez la question dans 50 ou 60 ans; pour l'instant on est loin d'avoir une machine suffisamment sophistiquée pour remplacer totalement la main d'œuvre humaine.

En réalité, je crois que nous nous posons cette question avec beaucoup de retard.

Dès les débuts de la révolution industrielle, les machines se sont mises à remplacer des artisans qualifiés. De nombreuses émeutes sanglantes attestent que nos ancêtres ne se sont pas laissés faire : il y-a eu la célèbre révolte des Luddites en 1811 (cf à La révolte luddite : briseurs de machines à l'ère de l'industrialisation de Kirkpatrick Sale), les révoltes des canuts en 1831 (cf à Les révoltes des canuts de Fernand Rude) etc.

Mais que défendaient-ils vraiment ? Leurs conditions de vie. Ni plus. Ni moins. Les grosses manufactures faisaient descendre les prix. Face à cette concurrence aux dents longues, les filateurs ne pouvaient plus vivre de leur métier qui se trouvait (en plus du reste) dévalorisé puisque des machines savaient faire aussi bien sinon mieux qu'eux. C'était la fin d'une certaine forme d'indépendance puisqu'à l'époque : les gens étaient majoritairement leur propre patron, ils travaillaient chez eux (dans leur atelier) et... à leur rythme. On est loin de notre vision productiviste et masochiste du travail. La première vague de mécanisation a produit une main d'œuvre précaire et dans une certaine mesure : corvéable à merci.

« Grâce » à la révolution industrielle, une poignée de dirigeants et de négociants se sont mis à ré-organiser la force de travail et ils l'ont rendu pénible. Dorénavant, il faut « suer sang et eau ». Les résultats ont été et sont encore terrifiants puisque si vous ne savez rien faire d'autre que répéter une action en chaîne qui peut être effectuée par n'importe qui d'autre... vous êtes jetable et donc, vulnérable puisque ce n'est pas votre savoir-faire qu'on achète mais votre force de travail, rien qui ne soit pas irremplaçable. Si les ouvriers d'une usine étaient réellement qualifiés, la délocalisation ne serait pas aussi simple.

Bien évidemment, il faut nuancer les choses. La mécanisation nous a émancipée de certaines contraintes biologiques et humaines mais d'un autre côté : elle a apporté une nouvelle forme de servitude et de misère bien plus noire que celle des siècles précédents. Notre mode de vie est devenu beaucoup plus agréable et confortable mais, à côté de ça, les conditions de travail sont devenues infernales. N'oublions pas que le XIXe siècle a envoyé ses enfants dans les usines et les mines... la pauvreté est devenue proprement indigne avant de commencer à reculer face à la deuxième vague de mécanisation de l'entre deux guerres.

Depuis les années 30 et 50, les robots peuvent nous remplacer même à l'usine. Ils savent occuper les postes aliénants et permettent aux hommes de se dégager du temps libre et c'est pourquoi sont nés les congés payés. Enfin, nous pouvons laisser aux machines le soin de faire ce qui était humainement « destructeur ». Voilà que nous avons l'opportunité de nous reposer sur la mécanisation. Grâce à cette deuxième vague, nous pouvons ré-investir « l'auto-entrepreneuriat » d'avant la révolution industrielle et ça, c'est positif. Nous pouvons estimer la valeur de notre propre travail, l'organiser comme on le souhaite etc.

Sauf que voilà : on ne veut pas en entendre parler. On a peur. Nous voulons sauver un modèle économique oppresseur et dégradant (c-à-d : qui n'est pas humain). On ne veut pas laisser ces emplois aux machines parce qu'on ne se voit pas faire autre chose. Nous n'avons pas été préparés à saisir cette opportunité. La révolution industrielle a sacralisé le travail. Pire, c'est notre emploi qui nous définit en tant qu'individu. Les gens n'arrivent pas à comprendre qu'ils ne sont pas obligés de sacrifier leur vie à leur travail. On a le droit à autre chose. Nous pourrions enfin tenter d'aller vers « une économie de la connaissance » et laisser aux machines le soin de s'user à viser des boulons toute la sainte journée. Nous pourrions innover, aller vers un modèle économique qui ne fasse plus appel à nos bras mais, à nos neurones.

De quoi avons-nous vraiment peur ? Des machines ou bien de notre incapacité à nous ré-inventer ? On a peur de se retrouver sans emploi alors que parfois, ça peut-être une chance pour ré-investir les campagnes et se former à d'autres métiers plus techniques. Je ne vais pas répéter ce que dit Rozenbrez (que je plussois) sur le revenu universel mais effectivement, c'est une solution. C'est à nous d'inventer le monde de demain et les machines sont (je crois) nos alliées... sauf si l'on s'accroche au modèle néo-libéral qui veut nous tenir avec le menace du chômage.

Pour aller plus loin, voici quelques liens intéressants : sur l'économie de la connaissance : https://www.youtube.com/watch?v=dM_JivN3HvI , sur le revenu universel : https://www.youtube.com/watch?v=7toBHyNhVPM - https://www.youtube.com/watch?v=uhg0SUYOXjw , sur la robotisation : http://www.internetactu.net/2013/01/17/ou-va-leconomie-numerique-23-robotisation-ou-monopolisation/ etc.

Western Spaghetti
# Tropactif #

Masculin
Messages : 1795
Inscrit(e) le : 15/04/2006

http://www.black-hole-rpg.com
Western Spaghetti a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: Les robots - Travail, humanité en danger?

Message par Outis le Mer 30 Mar 2016 - 17:42

Cela changera la façon de travailler pour l'homme. Le libérer de certaines contraintes tout en créant d'autres.
Ce ne sont pas les robots qui feront la différence. La télévision aurait dû venir à bout du cinéma, les appareils photos réduire le travail des peintres portraitiste.

Comme pour tout, si c'est bien utilisé, aucune avancé technologique n'est une menace pour l'homme. Elle peut juste changer la donne.

Outis
*****

Messages : 554
Inscrit(e) le : 28/07/2012

http://personofinterest.fra.co
Outis a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: Les robots - Travail, humanité en danger?

Message par Michel F Reims. le Jeu 31 Mar 2016 - 9:53

Bonjour

Le problème avec ses sociétés à tendance libérale sont qu'elles dérégulent un peu tout, (toujours avec pour but de faire plus de profit), ce n'est pas pour améliorer la condition des gens Evil or Very Mad , ne nous laurons pas, nous ne sommes pas dans le monde des bisounours, tout le monde n'est pas beau et n'est pas gentil, les robots sont, seront un outil de plus pour y parvenir et si on continue avec ce modèle qui voit toutes les sociétés pratiquant ce système s'apprauvrir, tirer la plupart d'entre nous irrémédiablement dans la régression, ceci va engendrer dans les années futures encore plus de précarité et de pauvreté, c'est inéluctable si on suit cette voie.

Comment ne peut-on pas voir cette menace qui nous guette? Par ignorance? Par foutisme? Par profit? Par manque de discernement? En tous cas pour moi-même et pour l'humanité entière, je ne peux pas fermer les yeux et c'est un devoir de prévenir...

" L'humain avant le profit, l'un n'empêchant pas l'autre, mais pas le profit au détriment de l'humain ".

Michel F Reims.
# Tropactif #

Masculin
Messages : 1298
Inscrit(e) le : 14/02/2011

http://passion51.forumgratuit.org
Michel F Reims. a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: Les robots - Travail, humanité en danger?

Message par Anthyme le Mar 19 Juil 2016 - 0:09

Bonsoir.

Un peu dans le désordre.
@Michel F Reims. a écrit:J'ai bien peur que dans les années futures les robots remplacent les hommes beaucoup plus qu'actuellement, le progrès étant...
Je pense que c’est inéluctable, à un point tel qu’à terme …(dans 10000 ans comme disait Ferré) … l’Humanité-grand-H dans sa définition biologique aura purement et simplement disparu ; remplacée par …(je ne sais comment qualifier) … des Humains/machines ou Machines/humaines ?

Mais avant d’en arriver à cet « après-demain », il ne pourra pas ne pas y avoir une période de « coexistence » transitoire, dans un monde dont la structure sociétale devenant de plus en plus complexe accordera aux machines une responsabilité gestionnaire de plus en plus prépondérante.

____________________________________________
Je préconise dès à présent de taxer ceux qui sont destructeurs d'emplois, ceci pour remplir les caisses et également pour limiter leurs proliférations à outrance qui me paraît inéluctable si rien n'est fait pour l'empêcher ou au moins pour retarder cette machine infernale...
« Inéluctable » est effectivement le terme qui s’impose, car je pense que l’initiative n’appartient déjà plus à des « décideurs » qui ne font que subordonner leurs décisions aux mécanismes qui déterminent la « survie » des systèmes qu’ils ont à gérer.

Lorsqu’il apparaîtra que faire perdurer ces systèmes conduit à l’extinction de l’espèce humaine … eh bien … les sociétés humaines se réorganiseront suivant un mode fonctionnel leur ouvrant un futur.

Ainsi ; « taxer » les machines est une idée intéressante car elles ne cotisent pas à l’URSSAF ; mais cette idée ne vaut que pour un « aujourd’hui » où le poids de la « solidarité » est porté par le salariat, et non le capital.

Or le « futur » des sociétés humaines passe par une gestion planétaire des ressources, donc de la production, ce qui implique une gouvernance — eh oui — planétaire, mais aussi un contrôle du système de distribution ; ce qui signifie collectivisation du capital.

Un tel système porte un nom : le communisme !

… … … …

Le monde de « demain » sera un monde où la production (y compris la fabrication et l’entretient des robots) sera assurée par des robots, pour un profit collectif redistribué à une humanité oisive.

Cette humanité sera libérée de toute domination et exploitation humaine ; par contre sera aussi totalement dépendante de machines qui seules seront capables de faire fonctionner les « choses » …
… préfiguration de l’évolution humaine vers son « après-demain ».

Bon …
« Aujourd’hui », l’enjeu est de survivre aux 20 prochaines années …
… et ça, c’est pas gagné !

Gloups

Anthyme
Nouveau membre

Messages : 8
Inscrit(e) le : 16/03/2016

http://tabledanthyme.forumactif.com
Anthyme a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum