Poèmes

Page 6 sur 15 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Unique Poèmes

Message par unestar7 le Ven 23 Déc 2005 - 22:15

Rappel du premier message :

Bonsoir,

Pour vous, que représente les poèmes? est-ce une raison de vivre, une façon de communiquer ou un moyen de vivre? Pour moi c'es tune raison de vire et une façon de communiquer car ça fait toujours un plaisir en + et on peut zapper le moral desgens (que ce soit négatif ou pas).

Toi
Ton prénom résonne dans ma tête
comme une douce mélodie,
Tes sourires ravivent
mes jours de pluie.

Tes yeux, j'en rêve
jour et nuit,
Tes lèvres me font
oublier mes soucis.

Auprès de toi
j'aimerai passer ma vie.

unestar7
Invité


unestar7 a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Unique Re: Poèmes

Message par Adrianis2 le Mer 17 Mai 2006 - 18:57

Forêt de vie

Sors de ton lit, regarde...
Ecoute les oiseau qui chantent
Dans tes oreilles la mélodie t'enchante
Repose-toi écoute le son de la cascade
Descendant à vive allure comme un torrent inépuisé,
Cueille les fruits mûr sur le mont-soleil d'une éblouissante beauté


La nuit s'est hâté
De te donner la vision d'un paradis
Elle s'est lévé
A ouvert le rideau de la vie
Découvrant d'immenses variétées...
Les oiseaux pleins de leurs cris
Cherchant à mangé le repas qui leurs sont déstiné,
Cherchant de leur yeux leur frére,le plus petit
Qui s'est aventurer dans la nuit par curiosité
Et qui s'est retrouvé dans la nuit endormi,
Dans un chemin à l'écart du paradis,dans une nuit glacé..
En pensant à sa famille,il se dit:
Je suis parti,je les ais quittés
Par mon goût de l'aventure dans la vie
Je me retrouve enférmé
Dans ce piége impénétrable,pourtant j'ai réussi
A entrer,mais je ne pourrais pas sortir...
C'est ainsi qu'une colombe est tombée,
Dans ce piége,dans cet enfer,alors que lui;
Croyait avoir pénétré le paradis...


Adrianis...

Adrianis2
*****

Masculin
Messages : 623
Inscrit(e) le : 04/04/2006

http://www.greffedevie.fr/
Adrianis2 a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Unique Re: Poèmes

Message par ceandryo le Jeu 18 Mai 2006 - 4:49

_____________________________________________________________


Ce ne sont pas vraiment des poèmes ... Si les modérateurs pensent qu'ils n'ont pas leur place dans ce sujet, n'hésitez pas à supprimer Wink Merci ...

_____________________________________________________________




******************************



Et Si...

Et si aujourd'hui, simplement pour le plaisir, on disait :
Bonne Fête !
Et si aujourd'hui, pour enrichir notre amour, on disait :
Je t'Aime !
A quoi bon attendre le premier mai, pour offrir en porte bonheur
un brin de muguet, ou quelques fleurs !
Pourquoi le 14 fevrier serait il le jour des amoureux, alors qu'aujourd'hui
comme demain, on continuera de s'aimer ?!
Qui donc a décidé, que le chocolat ne pouvait s'offrir qu'à Paques,
alors qu'il est si bon d'en manger !
Pourquoi attendre chaque année les anniversaires
pour gater ceux que l'on aime
alors qu'il est si agréable de faire plaisir ?!
A-t-on réelement besoin d'une occasion ?
Nous est-il vraiment nécéssaire d'offrir des présents à des dates convenues ?
Pourquoi attendre la fête des mères pour offrir un poême ?
Pourquoi ne pas lui dire tous les jours : Je t'Aime ?
Pourquoi les adultes sont ils différents des enfants
qui offrent spontanément :
* que ce soient des fleurs, cueillies sur le chemin ...
* un calin, pour apaiser quand on est triste ou fatigués...
* une phrase réconfortante, quand nous en avons bien besoin...
* ou encore des sourires, pour nous montrer qu'ils nous aiment !
Pour nos enfants, chaque jour est une occasion de nous prouver leur amour !
Alors, aujourd'hui, comme ça, simplement par ce que j'en ai envie, aujourd'hui, je te le dis :

***Je T'aime !***




******************************







Réponse à un texte que j'adore : Mon essentiel d'Emmanuel Moire

Je sais ton amour
Je sais l'eau versée sur mon corps
Sentir son cou jour après jour
J'ai remonté les tourments pour m'approcher encore
J'ai ton désir ancré sur le mien
J'ai ton désir ancré à mes chevilles
Viens, rien ne nous retient à rien
Tout ne tient qu'a nous

Je sais mon amour,
Tu essuies mes larmes avec tes mains,
Blottie dans tes bras jour après jour,
Tu as affronté tes peurs pour t'approcher enfin,
J'ai cette envie de cambrer mes reins,
J'ai cette envie de partager tes nuits,
Viens, rien ne nous dépasse en rien,
Tout ne tient qu'à nous,



Je fais de toi mon essentiel
Tu me fais naître parmi les hommes
Je fais de toi mon essentiel
Celle que j'aimerais plus que personne
Si tu veux qu'on s'apprenne
Si tu veux qu'on s'apprenne

Tu fais de moi ton essentiel,
Tu es dans mon coeur le seul homme,
Tu fais de moi ton essentiel,
Celle à qui tout ton amour tu donnes,
Oui je veux qu'on s'apprenne,
Oui je veux être tienne,


Tu sais mon amour
Tu sais les mots sous mes silences
Ceux qu'ils avouent, couvrent et découvrent
J'ai à t'offrir des croyances
Pour conjurer l'absence
J'ai l'avenir gravé dans ta main
J'ai l'avenir tracé comme tu l'écris
Tiens, rien ne nous emmènes plus loin
Qu'un geste qui revient

Je sais mon amour,
J'imagine les mots que tu soulignes,
Ceux que j'espère entendre un jour,
J'ai foi en tes mots, je les devine,
Besoin juste d'un signe,
Notre avenir est gravé dans ta main,
Notre avenir tracé comme on l'entend,
Viens, rien ne nous empéchera demain,
De nous aimer enfin,

Je fais de toi mon essentiel
Tu me fais naître parmi les hommes
Je fais de toi mon essentiel
Celle que j'aimerais plus que personne
Si tu veux qu'on s'apprenne
Si tu veux qu'on s'apprenne
Si tu veux qu'on s'apprenne...

Je fais de toi mon seul amour,
Tu m'as fait naitre en ce jour,
Je fais de toi mon grand amour,
Celui que j'aimerais toujours,
Oui je veux qu'on s'apprenne,
Si tu veux qu'on s'appartienne,
Oui je veux être tienne,

Je ferai de toi mon essentiel
Mon essentiel
Si tu veux qu'on s'apprenne
Qu'on s'appartienne

Je serai pour toi une douce compagne,
Ton essentiel,
Si tu veux de moi comme femme,
Viens, montons au 7 ième ciel ...


flower Ceandy

ceandryo
Invité


ceandryo a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Unique Re: Poèmes

Message par larme d' le Jeu 18 Mai 2006 - 13:04



Pour ne pas regretter

Il fait beau aujourd’hui.
Le ciel est pourtant gris.
Mais c’est une belle journée,
Où je me sens léger.

Un sourire s’est doucement dessiné,
Sans que je n’ai eu à me forcer.
Un jour nouveau est entrain de se lever,
Et je ne cherche pas à l’expliquer.

Je me laisse maintenant porter,
En retenant du passé,
Que tout n’est pas encore finit,
Et que la vie n’a pas de prix.

Seulement écouter mon cœur,
Pour voler vers le bonheur.
Déployer mes ailes,
Et voler vers elle.

larme d'ange


larme d'
Invité


larme d' a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Unique Re: Poèmes

Message par Kaolla le Lun 22 Mai 2006 - 3:20

Nuit de rêve

Une douce nuit qui me fait rêver,
a toutes celles que nous passerons
Ou es tu mon tendre aimé ?
reviens m'abreuver de frissons

Une douce et unique nuit,
à partager notre amour
pourquoi est ce que la vie ?
nous joue souvent des tours

Une douce et paisible nuit,
ou nos coeurs battaient à l'unisson,
je voudrais qu'elle se répète à vie
à nos deux corps offrir une fusion

Une douce mais si courte nuit,
pleine d'émotions et de tendresse
pourtant te voici déjà reparti
me laissant rêver à tes caresses

Une douce mais merveilleuse nuit,
ou nos corps se sont mélés,
partageant un amour infini
reviens moi, mon tendre aimé

Kaolla
Invité


Kaolla a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Unique Re: Poèmes

Message par Sharks le Lun 22 Mai 2006 - 6:47

Petit grain de sable

Je suis sur la plage
Un tout petit point
Sur lequel nous mettons nos pieds
Je suis ce petit grain de sable
Sur lequel on marche sans arrêt
Comme tant d'autres miliers
Tous les jours je me meurs
Et personne ne s'en appercoit
Je commence à faiblir
Pourquoi se soucierait-on de moi?
De ce soleil émane la chaleur
Qui ne cesse de m'écraser
Je commence à me mourrir
Mais personne ne le voit
Qui parviendra à m'aider?
Ais-je eu une pensée égoiste
De ne penser qu'à moi
D'espérer voir cette seule petite lueur
Cette petite lumière qui emmène l'espoir
Sans penser à mes frères et soeurs?
Tout ce qui compte est ma survie
Je ne pense même pas à autruis
Ais-je assez donné au cours de ma vie
Pour me donner repos de la chaleur
Pour laisser le temps à mon coeur
De quitter ce monde à l'envers
Fini le soleil écrasant
J'arrive, monde des vivants....


Bon c'est pas top masi c'est l'inspi du moment ^^

Sharks
# Tropactif #

Féminin
Messages : 1706
Inscrit(e) le : 31/08/2004

http://sharks-graphiques.forumactif.com
Sharks a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Unique Re: Poèmes

Message par Kaolla le Lun 22 Mai 2006 - 17:41

Lassitude


Lassitude d'un monde sans pardon,
quand on voudrait vivre de douceur
pourquoi décidément ne peut on
tout simplement écouter son coeur

Il arrive parfois que les choses,
ne soient pas aussi tendres
qu'un joli bouton de rose
que ton coeur saurait me rendre

Lassitude d'un monde de brutes,
ou les gens se cottoyent difficilement
pourquoi la vie n'est elle que lutte
alors que l'amour est beau simplement

Il arrive parfois que les mots,
qui sont dits avec le coeur
apaisent ainsi les maux
et comblent une douleur

Lassitude d'un monde de mensonge,
puisque rien n'est tel qu'on le souhaite
peut être mieux vaut il ne vivre qu'en songes
ainsi, de souffrance on se passrait peut être

il arrive souvent que la peine,
prenne le dessus sur le bonheur
et dans ce cas, moi je freine
et plus jamais n'écoute mon coeur

Kaolla
Invité


Kaolla a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Unique Re: Poèmes

Message par ceandryo le Lun 22 Mai 2006 - 22:25

Un poème écrit pour un concours : thème le printemps


Toc toc,

Toc toc fait le soleil doucement,
Quand il entre dans l'appartement,
Je suis venu te réchauffer,
Toi qui cet hiver a tant frissonné,
Vraiment quelle belle saison,
Que celle des jolis bourgeons,
Les âmes très legerement dévétues,
Les enfants qui jouent dans la rue,
Les poussettes sont de sortie,
Trainées par Papy et Mamy,
Ah qu'il est chaud ce soleil,
Qui de ses couleurs nous éveille,
La nature endormie, depuis plusieurs mois,
Lentement, se reveille pour notre émoi,
Ouvrez les fenetres, tirez les rideaux,
Le soleil est devenu maitre, Il est chaud,
Toc toc, dit le soleil, quand il entre chez nous,
Je veux que tu t'éveilles, Dehors il fait si doux ...


flower Ceandy



Un poème écrit pour un concours : thème : Nostalgie


Souvenirs d'antan

Quand je regarde cette chambre d'enfants,
Toute en couleurs, et pleine de trésors,
Je me dis qu'il y a bien longtemps,
Mes jouets valaient de l'or,

Quand je revois les livres d'école,
Que je sens l'odeur des pages,
Je me souviens des annés folles,
Ou je n'étais pas toujours sage,

Quand mes pas m'àmènent dans le passé,
Que j'entre dans la cour de récré,
Mes souvenirs affluent alors,
Je me revois jouer dehors,

Quand j'écoute les tubes d'avant,
Sur lesquels je dansais,
Je nous revois nous embrassant,
Toi que si fort, j'aimais,

Mais le plus beau souvenir de ma vie,
Sont ces instants ou il était là,
Qu'il m'appelait " petite chérie ",
Je veux parler de mon Papa,

Quand j'étais encore gamine,
Que l'insouciance était mon présent,
Je me faisais alors très coquine,
Dans les bras de mes parents,

Je me souviens de ces genoux,
Sur lesquels j'aimais à m'assoir,
Je me rappelle les calins doux,
Que Maman me faisait les soirs,

La nostalgie de toute une vie,
C'est une époque qui s'est enfuie,
Il nous reste fort heureusement,
Ces souvenirs que nous aimons tant ...

flower Ceandy

ceandryo
Invité


ceandryo a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Unique le mien

Message par picamaba le Mar 23 Mai 2006 - 12:38

Voici un de mes poèmes:

L'onomatopée

Lolo, nono
Mama, topée
C'est pas possible
A prononcer!

Glou-glou, tic-tac
dodo, pépé
Tout ça c'est
de l'ONOMATOPE

Chut-chut, toc-toc
Boum-boum, Yéyé
Un mot à vous
Rendre toqué!

Lolo, nono
Mama, Topée
Pourquoi vouloir
Tout compliquer!

picamaba
**

Féminin
Messages : 71
Inscrit(e) le : 05/05/2006

http://www.cool-forum.forumzen.com
picamaba a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Unique Re: Poèmes

Message par ceandryo le Mar 23 Mai 2006 - 22:02

La nuit


Il s'allongea près d'elle,
Il la trouvait si belle,
Il se mit à le regarder,
Ne voulant pas la toucher,

Pas besoin de ses doigts,
Pour sentir son émoi,
Car son coeur si fort battait,
Pendant qu'elle dormait,

Il lui offrit un baiser,
Elle se surprit à rêver,
S'imaginant alors,
Blottie dans ses bras forts,

Elle tremblait de bonheur,
N'avait plus de pudeur,
Et son corps mis à nu,
Espérait sa venue,

Elle ne voulait que lui,
Dans la chaleur de la nuit,
Il se décida enfin,
La caressa de ses mains,

Tendrement l'embrassa,
Elle se reveilla,
Ils passèrent toute la nuit,
Dans une douceur infinie,

Quelques heures de bonheur,
Unissaient leurs coeurs,
Ils firent l'amour longtemps,
Et s'aimèrent tendrement,

Quand le matin arriva,
Et qu'il s'en alla,
Elle poussa un soupir,
Après cette nuit de désirs,

Ils passèrent leur journée,
Comme si de rien n'était,
En ne songeant plus qu'au soir,
A leurs seuls moments d'espoirs,

Enfin ils se retrouveront,
Et toute la nuit ils s'aimeront !!!

flower Ceandy

ceandryo
Invité


ceandryo a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Unique Re: Poèmes

Message par garri09 le Mer 24 Mai 2006 - 16:17

Moi je trouve que la poésie c'est beau.
Voici un de mes poèmes:

Si j'avais un bateau

Je m'en irai sur la mer
Je passerais Le Caire
Je plongerais dans les profondeurs
j'admirerais des poissons de toutes les couleurs
Je remplierais ma gourde d'eau freche
Je clouerais le bec à cette petite pimbèche
Je rierais de joie
Je regarderais s'envoller les oies
Je remplierais de fruits mes cales
Je me baignerais dans un lac
Je me reposerais sur un hamac
Je repartirais sur ma caravelle
Je lui resterais fidele
Je ferai une enquête
D'où proviennent les tempêtes
Nous serions poursuivits
Nous affronterions les pluies. lol!

garri09
*

Messages : 31
Inscrit(e) le : 23/05/2006

http://sdaforum.jeun.fr
garri09 a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Unique Re: Poèmes

Message par ceandryo le Mer 24 Mai 2006 - 19:28

Orchidée

Dans le jardin parfumé,
Et doucement éclairé,
Par les étoiles dorées,

Voici naitre une orchidée,
Dont les couleurs enchantées,
Ravissent les coeurs esseulés,

Elle se dresse pour mieux vivre,
Son exquise odeur les enivre,
Sa beauté, sa douceur, elle livre,

Si tu croises cette orchidée,
Ne songe pas à la caresser,
Son coeur lui serait dérobé,

Il est des fleurs dans ce monde,
Chargées de combattre la tristesse,
Elles sont douces et fécondes,
Et ne demandent que la tendresse ...


flower Ceandy



La Vie

Comme elle peut être douce parfois,
Quand docile elle se fait radieuse,
Apportant un tremblement de voix,
Un sourire, une caresse soyeuse,

Comme elle peut être dure aussi,
Quand les drames en nous s'immiscent,
Apportant alors tant de soucis,
Des larmes sur nos joues, glissent,

Comme elle est toujours belle,
Quand elle est offerte à un bébé,
Apportant alors un Amour tel,
Qu'on ne peut plus que l'aimer,

Comme elle peut être épuisante,
Quand on la vit différemment,
Apportant joie, douleurs, détente,
Mais présente à chaque moment ...

Et si parfois, la vie parait galère,
Leur sourire efface nos misères,
Car avec leur tendresse d'enfants,
Nos "ptits nous " chassent nos tourments ...

flower Ceandy

ceandryo
Invité


ceandryo a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Unique Re: Poèmes

Message par Kaolla le Mer 24 Mai 2006 - 21:30

Pour eux

J'aimerais tellement ne plus y penser,
me dire que mon chemin m'appartient
je voudrais tout simplement exister
trouver ma voie, que rien ne me retient

Pourtant il n'est jamais facile de vivre,
ni de savoir quelle voie poursuivre
je sais que je me laisserai guider
par ma seule et unique raison d'exister

Quoi que j'advienne, je ferai attention,
mes pas suivront le chemin de la raison
je m'efforcerai en sorte de faire abstraction
et m'eloignerait à jamais de la tentation

Si tel devait être leur désir,
et que je doive m'oublier
je pourrai ainsi m'évanouir
tournant la page du passé

Kaolla
Invité


Kaolla a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Unique Re: Poèmes

Message par ceandryo le Ven 26 Mai 2006 - 5:37

L'amour


L'amour est essentiel,
Il nous donne des ailes,

L'amour est doux,
Il nous rend fous,

L'amour est commun,
Il est en chacun,

L'amour fait pleurer,
De joie, ou de regrets,

L'amour nous berce,
Quand il nous renverse,

L'amour le plus fort,
C'est un vrai trésor,

L'amour est nécéssaire,
Autant que l'est l'air,

On ne peut s'en passer,
même quand il fait pleurer,
On ne peut le palper,
même si on le voudrait,
On ne peut s'en affranchir,
même si on a peur de souffrir,
On ne peut que l'accepter,
Puisqu'on a besoin d'aimer ...

flower Ceandy

ceandryo
Invité


ceandryo a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Unique Re: Poèmes

Message par Gus gus le Ven 26 Mai 2006 - 13:48

Amour



L'amour est un sentiment
Qui efface les tourments
Il y a plusieurs façons
D'aimer sans restriction


J'aime mes parents
Mon frere et mes soeurs
Mais mon coeur est grand
Et je crois au bonheur


Quand je serai grand
Que je tomberai amoureux
J'aurai tant de sentiments
Que l'amour se lira dans mes yeux


Vie



Depuis que je suis né
Protegé dans un cocon
Je vis dans un nid douillet
Et ma famille est ma passion


Depuis que je suis ado
J'essaye de faire au mieux
Pour que chaque moment sois beau
J'ai de l'amour dans mes yeux


Quand je serai grand
Je m'efforcerai toujours
De rester a jamais l'enfant
A qui ma maman a donné le jour


Toutes les etapes de la vie
Je souhaite les accomplir
En gardant toujours a l'esprit
Que je suis de mes parents le fruit du desir

________________________________________________________________Je suis Gus Gus dwarf

Gus gus
Nouveau membre

Masculin
Messages : 15
Inscrit(e) le : 10/05/2006

http://but-en-zique.probb.fr/
Gus gus a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Unique Re: Poèmes

Message par ceandryo le Ven 26 Mai 2006 - 15:08

Oups oui.

Euh ça signale que je trouve ça très laid c'est tout.
Ce que j'ai pu lire donc, pas beaucoup mais on va dire que l'échantillon est représentatif.

Constructif oui, il s'appuie sur des bases que toute personne ayant un peu d'oreilles devrait pas aimer ça, enfin qui suis-je pour dire ça, juste n'importe qui je sais, et ce genre de commentaire est en général mal accueilli. Le plus souvent les gens répondent : "Mais oui bien sûr mais n'ais pas peur de le dire tout le monde a le droit de faire un choix" et toutes les gnognoteries habituelles quoi.

Remercie pas les gens à l'avance sur le web ça sert pas à grand chose je pense.


Donc je faisais référence bien sûr à mon dieu, qui est le dieu chowbakiste, une religion qui n'a qu'un seul adepte. Donc pas de réflexion vis à vis de ça.


Je suis ravie de ta réponse ... Je m'ennuyais un peu je te l'avoue, aussi pouvoir argumenter avec toi, sur la façon de s'exprimer ne me dérange aucunement, tout comme le fait que je dis merci si je le souhaite et qui ne te regarde en rien ... Tu vois, soucieuse de ne pas polluer ce sujet, je t'invite donc à continuer ton petit discours par MP ou je serai ravie de me laisser aller à te répondre sans avoir crainte que mes messages puissent être mal intérprétés ...

Maintenant pour te répondre, si ce que tu as lu ne te parait pas humain, il n'y a aucun soucis à ce niveau, tu as tout à fait le droit d'aimer, de ne pas aimer, mais je pense qu'il est somme toute inutile de poster des commentaires sans qu'ils n'apparaissent comme argumentés ! Je n'aurais jamais du avoir à te poser la question, ton premier message aurait déjà du refleter tes pensées ... Si non, quel interet de poster un message de quelques mots ?

Libre à toi de zapper si cela ne t'intéresse pas ... ou de me répondre par MP ...



**************************************************************

Il est enfin arrivé un temps,
Ou lasse de toujours dire oui ,
Heureuse d'être en vie,
J'apprécie chaque moment,

La vie parfois est dure,
Les épreuves qui se suivent,
Et la maladie me procure,
Une envie agressive,

Il est bien loin le temps,
Ou je prenais sur moi,
Je vis chaque instant,
Sans plus m'imposer de loi,

Et si mes mots blessent,
Aujourd'hui je le dis,
Je connais une detresse,
Cette peur infinie,

Je ne souhaite que vivre,
Auprès de mes Z'amours,
Que la vie m'ennivre,
Et ne me joue plus de tours

...

ceandryo
Invité


ceandryo a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Unique Re: Poèmes

Message par Aqualine le Ven 26 Mai 2006 - 20:43

bon on va calmé un peu l'atmosphère avec quelques poemes

Merveille de ce monde

J’ai suivi le chemin de mon âme
Mais est-il le meilleur sans doute pas
J’ai dû faire bien des détours pour arriver
A accomplir ce que voulait mon cœur
Mais le but est là tout proche
Et bientôt il sera franchi
Alors il faudra reprendre la route afin
De découvrir les sentiers égarés
Et alors plus rien n’aura d’importance
Seulement le plaisir de voir la vie s’accomplir
Sans contrainte, sans arrière-pensées
Simplement voir les jours défiler
Et se dire que tout est merveilleux
La vie est une merveille
Éternelle et incommensurable.


Les lueurs

Les lueurs de la nuit
Nous ouvrent les voix
Des rêves infinis
De mondes disparus
Ou oubliés de tous
Pourtant ils sont réels
Venus du plus profond
Des temps et des légendes
Ils ont bercé nos enfances
De mille merveilles
Et d’instants remplis
De lumière magique.


Étoile qui scintille
Sur le chemin de la vie
Ouvre-nous ton coeur
Montre-nous tes secrets
Donne-nous l'espoir de l'amour
Tout là-bas dans la galaxie
Tu nous fais rêver à des mondes
Différents remplis de mille merveilles
Plein de bons sentiments
Tu nous offres une chose si précieuse
Un monde à nous qui nous est propre a chacun,
Chaque être voit autre chose à travers toi
Car nous sommes tous différents
Nul n'est semblable mais c'est tant mieux
Le monde n'en n'est que plus beau.

Aqualine
****

Messages : 229
Inscrit(e) le : 19/08/2004

http://aucoindufeu.forumgratuit.ch/
Aqualine a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Unique Re: Poèmes

Message par Ceandryo le Lun 29 Mai 2006 - 2:44

Douloureux souvenir

Elle vivait sa passion,
comme on se nourrit de frissons,
Elle songeait chaque soirs
à ce qu'elle ne pouvait avoir,
Chacun de ses rêves
était comme une trève,
Elle oubliait sa vie,
ne pensait plus qu'à lui,
Qui d'un simple regard,
arrivait à l'émouvoir,
Qui d'une seule de ces caresses,
lui offrait tant de tendresse.
Elle s'était offerte à lui,
comme on se donne à la vie,
Il l'aimait aussi
mais avait une famille.
Ils se sont rencontrés trop tard,
ce qui a causé leur desespoir,
Ils ont commis le péché,
très fort ils se sont aimés !
Mais tous les deux savent bien,
que cela ne les mènera à rien,
Il a décidé de la fuir,
puisqu'ils n'ont pas d'avenir,
Bien sur elle le comprend,
mais en souffre profondément.
Elle le voit chaque soirs,
Dans ses rêves les plus forts,
Mais c'est sans espoirs,
Qu'elle imagine son corps !
Ils ont fait l'amour une fois,
Il n'y avait plus de lois,
Leurs corps enlacés tendrement,
S'unissaient à chaque mouvement,
Jamais auparavant, elle n'avait espéré vivre
Des moments si magiques, plein de délicatesse,
La douceur de ses gestes, qui lentement l'enivre,
Qui l'emporte au 7 ième ciel, puis finalement la laisse.
Chaque nuits dans ses rêves plein de douceur,
Son amour la rejoint et l'embrasse
Mais ce n'est qu'irréel, dans son coeur,
Et son absence la rend si lasse !
Elle réalise alors qu'elle ne peut continuer,
Si avec lui elle n'a pas d'avenir,
Elle avale d'un trait une boite de cachets,
Et en pensant à lui, elle pousse son dernier soupir.
Il ne saura jamais qu'avant de s'endormir,
Tendrement elle vivait ses derniers désirs,
Elle est partie avec sur ses lèvres un léger sourire,
Et ne lui a laissé qu'un douloureux souvenir !

flower Ceandy

Ceandryo
Invité


Ceandryo a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Unique Re: Poèmes

Message par Tagazok le Lun 29 Mai 2006 - 8:46

Oui bon alors on va faire avec, mais s'il y a des gens qui aiment, c'est pas parce qu'ils ont réfléchi, c'est parce qu'ils croient qu'ils ont une assez grande culture pour pouvoir apprécier la poésie.

Le seul truc me gênant dans ce que tu dis est que tu te poses un peu comme LA référence en poésie, LA personne capable de dire ce qui est un bon poème ou pas. La critique, ok, personellement, ça ne me gêne pas, et même si je poste parfois des poèmes, j'ai néanmoins coché non au sondage "êtes vous poètes", car pour moi, être poète, c'est faire ça pour vivre ...
Mais si tu as entièrement le droit de critiquer, ce serait sympa de le faire après être déscendu de ton pied d'estale. Pas besoin de grande cultre pour apprécier la poésie, à t'entendre, on a l'impression qu'il faut avoir fait l'ENA pour lire un livre de poésie.

Tout ça pour dire que la critique, oui, mais en évitant de prendre les autres pour des imbéciles sous prétexte qu'ils n'ont pas les mêmes goûts que toi ...

bon, un petit pour la route tout de même ...

J'étais tout petit,
L'âge ou l'on joue encore dans le bac à sable,
Mais ce matin, tout le monde était encore endormie,
Rien à part un couteau n'était posé sur la table.

Je ne sais toujours pas pourquoi
cette idée à traverser ma tête,
Ce sentiment sournois,
Qui chez moi encore s'entête.

Mais d'où sort-il ce clair sentiment,
Qui malgré mon jeune âge se fait encore sentir;
Qui me fait prendre conscience que jamais plus rien ne seras comme avant,
Qu'il faut que je l'accepte, ça ne me fait pas souffrir.

Majgrès cette envie qui encore aujourd'hui m'obsède,
Je ne sentirais plus la sensation du sang sur ma tête plate.
Au bout de ce couloir vert, c'est ma mort qui me guête,
Je ne sais toujours pas pourquoi, peut-être est-ce parceque je suis psycopathe


Bon, pas très gaie, mais ça date d'une période de ma vie assez sombre, sans rentrer dans les détails (le genre de période ou on se réveille le matin sans savoir ce qu'on a fait la veille...)

Tagazok
**

Messages : 59
Inscrit(e) le : 10/02/2006

Tagazok a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Unique Re: Poèmes

Message par Ceandryo le Sam 3 Juin 2006 - 10:33

Je voudrais


Je voudrais m'endormir
M'en aller loin d'ici
Oublier qui je suis
Et cesser de souffrir

Je voudrais être forte
Et que rien ne me blesse
Vivre de belles promesses
Et que l'amour m'emporte

Je voudrais pour une fois
Enfin cesser ce combat
Puis stopper les erreurs
Qui brisent mon coeur

Je voudrais simplement
Vivre spontanément
Arreter ce parcours
Ne dire oui qu'à l'amour

Mais si rien n'est ainsi
Et que m'envahit l'ennui
Je voudrais m'endormir ...
Et cesser de souffrir !

flower Ceandy



Petite Fleur,

Petite fleur qui se flétrit,
Son coeur est si meurtri,
La voici qui s'évanouit,
Qui se fane dans la nuit,

Petite fleur aux 1 000 soucis,
Et qui pourtant s'investit,
Pour aider les incompris,
Leur faire aimer la vie,

Petite fleur plus épanouie,
Par une fatigue, des ennuis,
Il faudrait qu'aujourd'hui,
Elle pose enfin ses soucis,

Petite fleur qui s'enfuit,
Qui jamais plus ne sourit,
Laisse s'en aller ses envies,
Ce monde n'est pas joli,

Petite fleur, qui est partie,
Abandonnant ses amis,
Pourtant enfin elle sourit,
Leur vie n'a pas de prix,

Petite fleur bleue qui écrit,
Pour combler ses envies,
Elle avoue aimer la vie,
Mais elle apporte tant de soucis,

Petite fleur s'est endormie,
Reposant son âme flétrie,
Demain, il ne fera plus nuit ,
Une étoile brille, son coeur luit,

Petite fleur, douce nuit,
Quitte ce monde incompris,
Elle s'est enfin endormie,
Ses espoirs disparaissent ainsi

Chutttttttt ...

flower


Tendre demoiselle


Son regard posé sur elle,
reflétait amour et beauté,
Il la trouvait si belle,
Qu'il ne pouvait que l'aimer,

Depuis qu'il la rencontrée,
Il ne sait plus se passer d'elle,
Il passe des heures à rêver,
A l'innocente hirondelle,

Elle n'a pas été aimée,
Elle est encore pucelle,
Il voudrait être le premier,
A l'emmener au 7 ième ciel,

Il lui offrirait un billet,
Pour une nuit chaude et belle,
Il ne cesserait de sussurer,
Des mots doux à son oreille,

Il lui ferait l'amour en beauté,
Elle serait épanouie au réveil,
Ils conjuguearient le verbe aimer,
Toutes les nuits seraient pareilles,

Depuis qu'il l'a rencontrée,
Il ne sait plus se passer d'elle,
Il l'aimera à tout jamais,
Cette douce et tendre Demoiselle !


flower Ceandy

Ceandryo
Invité


Ceandryo a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Unique Re: Poèmes

Message par Ceandryo le Dim 4 Juin 2006 - 4:03

Saisons,

Quel est donc cette saison qui parfois est amère ?
Elle devrait pourtant toujours être d'un doux,
Il arrive quelquefois que tendresse est hiver,
Alors que passion nous annonce le redoux,

Printemps, toi qui sonne à la porte,
Et qui tendrement réchauffe nos coeurs,
Tendresse ou passion que l'amour l'emporte,
Automne ou été je ne souhaite que le bonheur,

Les saisons qui passent et qui laissent au passage,
De la joie, de la rancoeur, ou encore de l'amour,
Printemps ne pars pas, tu n'as pas fini ton ouvrage,
Hiver quand à toi, fuis vite les beaux jours,

Printemps installe toi, il faut tourner la page,
Je ferme ce soir tous les radiateurs,
L'hiver est parti, quel doux présage,
Printemps apporte moi enfin ta chaleur ...

flower Ceandy





D.T.L.A

Douce est sa voix quand ces mots elle te murmure,
Tendre est son regard quand il te dévore,
Langoureux seront tous les moments de votre futur,
Audacieux sont ses doigts quand ils caressent ton corps,

Douce est votre vie depuis que vous êtes réunis,
Tendre sera l'avenir qui s'avère prometteur,
Langoureux votre reveil chaque matin de la vie,
Audacieux, tu l'espères chaque nuit à toute heure,

Douce est ta bouche qui se pose sur ses lèvres,
Tendre est ce baiser qui te fait frissonner,
Langoureux sera le calin qui par la pensée vous enfièvre,
Audacieux, est cet homme quand il veut t'aimer,

Douce, comme la naissance de votre futur enfant,
Tendre et passionné comme un baiser dans le cou,
Langoureux comme ce jour d'échanges de consentement,
Audacieux, et excités quand la joie s'offre à vous ...


flower Ceandy




Les princesses,

Que n'ai je plus 8 ou dix ans ?
Qu'il me soit permis de rêver,
A la venue du Prince Charmant,
Celui qui aurait trouvé mon soulier,

Que n'ai je plus cet âge tendre,
Qu'il me soit permis d'imaginer,
Que la vie saura bien m'attendre,
Quand mes reves se verront réalisés,

Que n'ai je plus la douce enfance,
Qu'il me soit permis de croire,
Que les choses sont telles qu'on pense,
Qu'il n'existe pas de désespoir,

J'ai pourtant l'âge d'être mère,
Je le suis d'ailleurs quatre fois,
Cependant je crois et j'en suis fière,
Que les princesses gouvernent ma voie,

Que n'ai je plus Dix, douze ans,
Pour rire de choses banales,
Voir le sourire d'un adolescent,
Imaginer mon cavalier de bal,

Que n'ai je plus cet âge délicat,
D'une fleur qui gonfle ses pétales,
Âge que les adultes disent ingrat,
Quand les ados s'expriment mal,

Que n'ai je plus l'insouciance,
D'une jeune fille qui rit de tout,
Qui attend avec espérance,
Que la vie lui apporte tout,

J'ai pourtant l'âge d'être mère,
J'ai mes petits monstres à moi,
Il ne m'empèche d'être très fière,
De croire que les princesses montrent la voie ...


flower Ceandy

Ceandryo
Invité


Ceandryo a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Unique Re: Poèmes

Message par Gus gus le Dim 4 Juin 2006 - 14:00

Tendresse



Quand il arrive parfois
Qu' elle s'assoit a coté de moi
Elle me sourit tendrement
Et me dit je t'aime doucement

Je suis alors très heureux
Quelques larmes dans les yeux
Elle sait trop m'emouvoir
Ses calins ont un vrai pouvoir

Ce que j'aime ces instants
Passés en sa compagnie
J'aimerais stopper le temps
Pour apprécier cette magie

Quand il arrive des fois
Qu'elle est blottie contre moi
Je sens battre fort mon coeur
Pour les calins de ma petite soeur

Gus Gus

Gus gus
Nouveau membre

Masculin
Messages : 15
Inscrit(e) le : 10/05/2006

http://but-en-zique.probb.fr/
Gus gus a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Unique Re: Poèmes

Message par Ceandryo le Lun 5 Juin 2006 - 6:11

Félicitations Gus Gus pour ce poème plein de tendresse ! Bisousssssss ....

***************

Les marionnettes,


Tels des marionnettes, nous faisons ce que l'on attend de nous,
La vie est ainsi faite, c'est comme ça, un point c'est tout,
Tout petit, on nous modèle pour ne pas faire tache,
Et si on se rebelle, alors bonjour la cravache,

Qu'elle soit sous forme de coups ou de brimades,
L'état nous prend nos sous, et nous passe la pommade,
Les patrons nous insultent et nous licencient,
Dès qu'on ose leur dire : " la cravache, non merci ",

On parle un peu plus fort, et nous voici hors circuit,
Tout ça, par ce que dehors, les gens vivent applatis,
Si ensemble nous nous unissions pour nous affirmer,
Nous en terminerions avec ces cordes qui nous font bouger,

Savoir affirmer son opposition, apprendre enfin à dire non,
Que ce soit à son patron, ou a ces gens plein de pognons,
Comprendre que la vie est courte et ne sera complète,
Que si ensemble, on brise les cordes des marionnettes,

Ne faire de sa vie, que ce que l'on en souhaite,
Et pourquoi pas rêver que chaque jour est jour de fête,
Tout ça serait possible si nous les marionnettes,
Décidions désormais de n'en faire qu'à notre tête ...

flower Ceandy



Un petit bonus Razz


Lollll


En fermant les yeux, elle découvrait alors,
Que le parfum suave se dégageant de son corps,

Provoquait en elle maints menus désirs,
Et souhaitant recevoir ce plaisir,

Elle l'embrassa tendrement, dans le cou,
Enivré à son tour, il devint tout fou,

Les amoureux, se prirent dans les bras,
Tendrement se blottirent sur le matelas,

A peine allongés, sitot dévetus,
Les voici tous deux entièrement nus,

C'est alors que fit son apparition,
La méchante et dure fée grognon,

Elle sépara d'un geste les amoureux,
Estimant qu'il n'était pas l'heure des jeux,

Chagrinée, la jeune femme s'enfuit,
Et le jeune homme, une douche froide il prit !

...

flower Ceandy

Ceandryo
Invité


Ceandryo a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Unique Re: Poèmes

Message par Gus gus le Lun 5 Juin 2006 - 11:42

Mon premier grand amour

Lorsque je suis sorti de ma bulle
Que l'on ma posé contre elle
Je me suis senti appaisé
Et j'ai cessé de pleurer

Son ventre etait chaud
Ses bras etaient tendre
Je comprenais ses mots
Sa voix que j'aimais entendre

Mes yeux avaient du mal a s'ouvrir
Pourtant je revais de la decouvrir
Ses mains toujours carressantes
M'appaisaient pour que rien ne me tourmente

Très vite elle a su me guider
Moi petit bébé affamé
Je n'ai que très peu de souvenirs
Mais pour toujours ils me font sourire

Merci maman celui la est pour toi ....

gus gus dwarf

Gus gus
Nouveau membre

Masculin
Messages : 15
Inscrit(e) le : 10/05/2006

http://but-en-zique.probb.fr/
Gus gus a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Unique Re: Poèmes

Message par Meghane le Lun 5 Juin 2006 - 11:53

Moi j'ai déjà écrit ça, mais je ne dirais pas que je suis poète (dites-moi ce que vous en pensez) :

La Mort


Elle est arrivée un jour,
Je ne m'y attendais pas,
Je n'y croyais pas,
Elle ressemblait à l'amour,
Elle m'a envoûtée,
Si belle et si pure,
Si claire et azure,
Elle m'a emportée
Et ce jour là je n'ai plus jamais respiré,
Je n'ai pas eu peur,
De voir cette lueur,
Même si c'est elle qui m'a tuée.



Biensur ça ne respect pas le nombre de pieds et tout ça, mais ça m'est venu comme ça, en cours (d'ailleurs j'écrit souvent en cours, peut-^^etre que je devrais plus écouter !)

Meghane
***

Féminin
Messages : 140
Inscrit(e) le : 02/06/2006

http://alexandra-monlivre.megabb.com
Meghane a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Unique Re: Poèmes

Message par Aqualine le Lun 5 Juin 2006 - 16:53

L’espoir

Écoutez mon âme qui pleure
Que pleure t-elle
Oh ! Pas grand-chose
Juste le passé révolu
Qui a vu naître nos espérances
Le temps a voulu effacer l’espoir
Mais il a échoué car toujours cette étincelle
Est présente dans nos cœurs
Éternelle elle est
Un simple sourire la transmet
Nul n’arrive à la détruire
Car même celui qui essaie
De détruire l’espérance
La protège en espérant
Réussir à anéantir l’espoir.


Les tam-tams

Tout là-bas au fond de la savane
J’entends le rythme des tams-tams
Il parvient jusqu'à moi
Par le rythme de ton cœur
Toi l’homme de ma vie
Tu as amené avec toi les tams-tams
Du fond de ton Afrique
Leur rythme m’envoûte
Je me perds dans leur chant
Mais toi mon amour écoute
Mon cœur qui bat pour toi
Entends son chant mélodieux
C’est pour toi qu’il bat
Avec tant de rythme
Pour mêler sa musique à celle
Des tams-tams de ton Afrique.

Aqualine
****

Messages : 229
Inscrit(e) le : 19/08/2004

http://aucoindufeu.forumgratuit.ch/
Aqualine a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Unique Re: Poèmes

Message par Ceandryo le Lun 5 Juin 2006 - 20:00

Je ne me souviens pas si je les ai déjà postés What's happen ?!?

Telle une abeille


Telle une abeille, tu m'as butinée,
En moi ton nectar tu as dispersé,
Telle une rose j'ai enfin éclos,
Tes caresses effaçant mes maux,

Je grandis jours après jours,
Me nourrissant de ton Amour,
Ton coeur est mon rayon de soleil,
Chaque matin, c'est lui qui m'éveille,

Tes baisers, sont tendres et humides,
C'est la rosée du petit matin,
Ils sont également si bons et divins,
Que chaque jours j'en suis avide,

Tes mains plus douces que des ailes,
Toi ma jolie petite abeille,
Donnent vie à un désir charnel,
C'est ainsi que tu m'éveilles,

Butine moi encore mon trésor,
Car j'ai si faim de ton corps,
Nourris moi de ton nectar,
Afin que rien ne nous sépare,

Telle une rose éclose à la vie,
Je suis en attente de tes soins,
De toi, j'ai très fort envie,
Ne t'éloignes jamais au loin,

Telle une fleur enfin épanouie,
Je suis demandeuse de caresses,
Butines moi, mon tendre chéri,
En moi, déposes toute ta tendresse ...

flower Ceandy

Ceandryo
Invité


Ceandryo a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Unique Re: Poèmes

Message par chika le Ven 9 Juin 2006 - 21:02

Si j'étais une princesse Pourrai-je t'attirer?
Si j'étais une beauté viendrais-tu m'embrasser?
Si j'étais une fée pourrais-je t'enchanter?
Si j'étais enfermée viendras-tu me sauver?
Si je mourrais viendrais tu pleurer?
Si j'étais moi...Pourrai-je simplementt'intérésser?

chika
****

Féminin
Messages : 266
Inscrit(e) le : 04/03/2005

chika a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Unique Re: Poèmes

Message par Oufo Master le Dim 11 Juin 2006 - 21:01

Voici deux poèmes que j'ai écris récemment et que j'ai gardé pour moi ...

Voici le premier :

O reveurs incompris, précurseurs de l'amour
Ecrivains d'effigies, vous le serez toujours.
Ces passions éternelles qui nous font désirer
Chaque jours et semaines pourtant si passagers.

Tous ces Parnassiens qui se dressent devant nous,
Ces feints écrivains n'y gagneraient pas un sou.
Qu'il est drole de voir que ces modestes poètes
Non en fait rien à dire, si ce n'est qu'ils sont bêtes.

ils jugent une poésie qu'il leur est inconnue
Blâment leurs auteurs et ne se soucient plus,
De savoir si leurs oeuvres sont des oeuvres d'esprit

Ou bien si au contraire, sont fondées d'incompris.
Ils sont là devant nous, et montrent l'avenir,
Monde peuplé de fou, sans aucun porvenir*.

*Porvenir: Futur en Espagnol.

Oufo Master
****

Masculin
Messages : 205
Inscrit(e) le : 05/05/2006

Oufo Master a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Unique Re: Poèmes

Message par Oufo Master le Dim 11 Juin 2006 - 21:06

Et voici le deuxième :

Les lyriques disaient, par une muse ailée,
La poète n'est autre que le roi des nuées.
Mais cet esprit tendre d'où jaillissent maintes flammes,
Peut-il vivre ou comprendre sans le coeur d'une femme ?

Tant d'amour si touchant, tous ces coeurs si bléssés,
Les lyriques émouvants ne pouvaient s'empécher,
De faire couler les larmes, de faire fondre les coeurs,
Toutes les pensées de mon âme me comblent de bonheur.

Pour l'amour d'une femme beaucoup d'hommes donnneraient
Maintes chose à ces dames, si seulement ils trouvaient.
Sang, douleur, joie et tendresse,

Je t'écris ces paroles sans te faire de promesse.
Garde ceci secret, garde le près de toi,
N'oublie pas ce sonnet, composé de mes doigts.

Oufo Master
****

Masculin
Messages : 205
Inscrit(e) le : 05/05/2006

Oufo Master a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Page 6 sur 15 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum