La "nouvelle" réforme de l'orthographe.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La "nouvelle" réforme de l'orthographe.

Message par Rozenbrez le Jeu 4 Fév 2016 - 15:32

Bien le bonjour à toute la communauté.

Je pense que vous n'êtes pas passés à côté de cette "nouvelle" réforme qui fait tant parler d'elle : la réforme orthographique. Cette réforme date d'il y a 26 ans maintenant, mais notre ministère de l'éducation a décidé de pleinement l'appliquer à la rentrée prochaine.

De se fait, 2400 mots vont voir leur orthographe changer, comme oignon qui devient ognon ou encore nénuphar qui devient nénufar. Dans cette réforme il est aussi question de l'accent circonflexe, c'est d'ailleurs ce point qui a fait un tollé sur le web. L'information venait de TF1, qui parlait donc de cette réforme sans citer aucune source et expliquant que l'accent allait être supprimé, vous connaissez nos chers médias, cela a fait l'effet "boule de neige" et l'information a été véhiculé de toute part. Est apparue alors une indignation des internautes comme quoi l'accent est important car celui-ci permet de différencier certains mots, comme jeune et jeûne, mur et mûr, etc.

La ministre de l'éducation Najat Vallaud Belkacem a réagit assez vite : "Je voudrais rassurer tout le monde, l'accent circonflexe ne disparaît pas puisque les deux orthographes peuvent continuer à être utilisées." En cherchant alors sur le web le magazine "Le Monde" offre une explication très claire de la réforme :

Samuel Laurent a écrit:« La mort de l’accent circonflexe » ; « L’accent circonflexe va disparaître à la rentrée » ; « Adieu circonflexe, la réforme de l’orthographe va s’appliquer en septembre » : voilà quelques-uns des titres qu’on pouvait lire, jeudi 4 février dans la presse. Une nouvelle qui a immédiatement suscité commentaires et traits d’humour sur les réseaux sociaux.

Le syndicat étudiant UNI et l’observatoire des programmes scolaires ont même publié un communiqué rageur contre la ministre de l’éducation, Najat Vallaud-Belkacem, qui « se croit autoriser [sic] à bouleverser les règles de l’orthographe et de la langue française ».

Mais pourquoi ce soudain emballement ? Contacté, le ministère de l’éducation nationale avoue ne pas comprendre : il n’a rien annoncé.

Tout a commencé avec un article publié par le site de TF1, mercredi 3 février, qui annonçait que « la réforme de l’orthographe votée en 1990 sera [it] appliquée à la rentrée prochaine », sans préciser sa source.

En 1990, l’Académie française avait planché sur une grande révision du français, afin d’en simplifier l’apprentissage. Cette réforme proposait une série de modifications : harmonisations lexicales (« charriot » avec deux « r » pour être similaire à « charrette »), regroupement de noms composés (« portemonnaie » plutôt que « porte-monnaie ») et suppression de certains particularismes, dont l’accent circonflexe.

Cette réforme, violemment combattue et qui avait suscité des débats passionnés, n’avait pas de caractère obligatoire. Elle constituait une série de suggestions. Et elle est restée lettre morte durant un quart de siècle.
Une réforme en place depuis… 2008.

Alors d’où vient la nouveauté ? En réalité, elle date de… 2008. A cette date, un Bulletin officiel de l’éducation nationale venait rappeler que « l’orthographe révisée est la référence ». Ce que confirme par exemple le site de l’académie de Grenoble, qui indique que « les programmes 2007 (…) imposent aux profs d’enseigner l’orthographe révisée ».

Dans la réforme des programmes intervenue fin 2015, on trouve la même mention : « Les textes qui suivent appliquent les rectifications orthographiques proposées par le Conseil supérieur de la langue française, approuvées par l’Académie française et publiées par le Journal officiel de la République française le 6 décembre 1990. »
image: http://s1.lemde.fr/image/2016/02/04/534x0/4859437_6_81d1_2016-02-04-2899fb2-23528-192xy9r_eebfcc19d061cd66bfa601cf7f5ac986.png

Mais elle évoque bien « les textes qui suivent », donc ceux qui définissent les nouveaux cycles d’apprentissage.
Une décision des éditeurs de manuels scolaires.

Mais alors, quelle est la nouveauté de 2016 ? « Cette fois, les éditeurs de manuels scolaires ont décidé de tous appliquer la réforme à la rentrée », explique-t-on au ministère. Jusqu’ici, en effet, ceux-ci appliquaient ou non les réformes orthographiques, de manière disparate.

La réforme sera désormais appliquée dans les nouveaux manuels de tous les éditeurs, confirme-t-on aux éditions Belin. Sylvie Marcé, leur présidente, explique :

« Ce n’est pas nouveau que les manuels primaires intègrent cette orthographe. Certains le faisaient déjà. Ce qui a probablement poussé les éditeurs à tous sauter le pas cette année, c’est le fait que le ministère lui-même a rappelé l’importance de l’orthographe et de la langue, et a inscrit à l’intérieur des programmes que la référence est celle de 1990. »

Mais l’éditrice rappelle aussi que « l’Académie n’a jamais imposé cette nouvelle orthographe, qui reste facultative », et qu’il s’agit pour les éditeurs scolaires d’accompagner et de clarifier ce changement. Dans les faits, les enseignants n’ont pas à sanctionner un élève qui écrirait « à l’ancienne » avec des circonflexes.

Non, le circonflexe ne disparaît pas.

Dernier point : la réforme ne « tue » pas vraiment l’accent circonflexe. En réalité, celui-ci serait facultatif sur les « i » et les « u », mais demeurerait sur les « a » et « o ». En outre, il resterait employé dans d’autres cas :

Au passé simple : nous suivîmes, nous voulûmes, nous aimâmes ; vous suivîtes, vous voulûtes, vous aimâtes…

À l’imparfait du subjonctif (troisième personne du singulier) : qu’il suivît, qu’il voulût, qu’il aimât…

Au plus-que-parfait du subjonctif : qu’il eût suivi, il eût voulu, qu’il eût aimé…

Lorsqu’il apporte une distinction de sens utile : dû, jeûne, mûr, sûr… Dès lors que l’enlever créerait une confusion de sens entre deux mots (« mûr » et « mur », par exemple).

Ajoutons que l’Académie précisait déjà dans son document de 1990 :

« Les personnes qui ont déjà la maîtrise de l’orthographe ancienne pourront, naturellement, ne pas suivre cette nouvelle norme. »

Jeudi matin, le cabinet de Najat Vallaud-Belkacem a confirmé que « ces règles sont une référence mais ne sauraient être imposées, les deux orthographes sont donc justes. »

Que pensez-vous de la mise en fonction de cette réforme qui date de plus de 26 ans ? S'il y a des instituteurs et professeurs, est-ce que vous ne corrigerez qu'en fonction de la nouvelle réforme ou accepterez vous aussi "l'ancienne orthographe" des 2400 mots concerné ?

Source "Le Monde" : http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/02/04/non-l-accent-circonflexe-ne-va-pas-disparaitre_4859439_4355770.html


Dernière édition par Rozenbrez le Ven 5 Fév 2016 - 19:52, édité 2 fois

Rozenbrez
***

Féminin
Messages : 153
Inscrit(e) le : 08/08/2011

http://orphele-rpg.forumactif.org/
Rozenbrez a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.
  • 0

Re: La "nouvelle" réforme de l'orthographe.

Message par Neptunia le Jeu 4 Fév 2016 - 17:18

Bonjour ^^


Et bien le pays fait tout ce qu'il peut pour aider ses cons citoyens (nan, ya pas de faute d'orthographe, Firefox n'a pas bronché !) et leur empêcher par tous les moyens possibles et imaginables de commettre des erreurs.

On nous a déjà fait le coup il n'y a pas si longtemps de supprimer l'appellation mademoiselle au nom de l'égalité des sexes. Comme ça, les messieurs ne peuvent plus se tromper ni vexer les femmes en les appelant "madame". Là c'était à mon avis une bonne chose parce que je pense qu'on n'a pas à connaître l'état civil d'une femme sur son nom alors que pour les hommes ce n'était pas possible.

Maintenant ou plutôt en 1990 puis en 2008 et encore aujourd'hui, on se propose de réduire les taux d'analphabétisme et d'illettrisme en cautionnant et en légalisant des fautes d'orthographe parmi les plus courantes en acceptant plusieurs orthographes pour un même mot, ce qui ne va cesser de créer des conflits entre les utilisateurs de la nouvelle orthographe et ceux de la vraie, celle qui était employée du temps où le monde comptait moins d'handicapés physiques.

Pour ceux qui ne voient pas de quels handicapés je parle, je vais préciser un peu : tous ces individus qui ont une main parasitée par un appareil en plastique de dimensions réduites et qui propose d'écrire nos 26 lettres avec seulement 10 chiffres. Cet appareil qui, qu'on que l'on fasse reste greffé dans une main à longueur de journée y-compris quand l'usager aurait bien besoin de sa deuxième main pour conduire sa voiture, porter ses courses ou ses bagages, témoigner de son affection à sa famille ou ses proches. Ce handicap touche des millions de personnes en France et le pire c'est qu'il touche encore plus durement notre jeunesse. Au moment d'entrer dans la vie active, la quasi-totalité de nos jeunes est déjà handicapée.

Une partie de ce qui fait la richesse de notre langue c'est sa complexité qui puise ses sources dans l'origine de chacun de nos mots, et à mon sens ce n'est certainement pas en cautionnant d'anciennes fautes et/ou en acceptant plusieurs orthographes qu'on relèvera le niveau d'éducation de notre population.
Je peux comprendre certains correctifs quand ils s'inspirent d'un raisonnement logique
chariot -> charriot pour s'harmoniser avec charrette
Pourquoi pas mais on aurait tout aussi bien pu faire l'inverse. Il y a tant de gens qui ont du mal avec les doubles consonnes (et la non accentuation de la voyelle les précédent comme dans erreur). Et si par exemple ce mot de chariot avait un seul r pour des raisons historiques, ça serait une erreur de vouloir ré-écrire l'histoire pour empêcher nos bambins de faire des fautes.

En revanche, pour ce qui est des fautes les plus communes, je ne considère nullement comme un événement de légaliser une faute parce qu'elle est passée dans les mœurs. Et je garderai le contenu de mon porte-monnaie pour autre chose que l'achat d'un correcteur orthographique qui au final me fera plus de fautes que je n'en fais naturellement. Et je continuerai à utiliser entièrement l'ancienne orthographe vu que je suis globalement contre la logique de la nouvelle de 1990 (à de très rares exceptions).

Neptunia
+ Hyperactif +

Féminin
Messages : 10395
Inscrit(e) le : 08/08/2010

http://www.planet-series.com/
Neptunia a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.
  • 0

Re: La "nouvelle" réforme de l'orthographe.

Message par demeter1 le Jeu 4 Fév 2016 - 18:07

On se revoit dans 26 ans pour une nouvelle réforme version langage sms. Il sera surement admis des compositions du style "jeu ne fé pa de fote"

demeter1
+ Hyperactif +

Masculin
Messages : 8107
Inscrit(e) le : 23/01/2009

http://altitudetropicale.forums-actifs.com/index.forum
demeter1 a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.
  • 0

Re: La "nouvelle" réforme de l'orthographe.

Message par Kallindra le Ven 5 Fév 2016 - 0:11

Je pense que le mobile ne doit rien à cette réforme, cette dernière datant des années 90, une époque où le cellulaire était encore bien trop disparate pour être une cause de chute de niveau de l'orthographe.

Je suis aussi contre ce nivellement par le bas et le fait de changer la langue de cette manière insidieuse, en disant que c'est la faute des éditeurs. Non c'est la faute de gouvernements successifs qui fait ce qu'il faut pour une paupérisation du niveau culturel en France et de ce fait élargir le fossé entre les éducations des élites et celles du restes (les classes moyennes étant en voie de disparition). Moins une populace est éduquée et plus cette dernière est contrôlable et manipulable. C'est un classique. Surtout quand les médias sont de mèche avec la classe politique.

L'accent circonflexe n'est pas là pour faire joli. Il existe pour rappeler qu'un jour hôpital s'écrivait hospital et pour différencier certains mots. Le faire disparaître de la 1ère catégorie c'est une nouvelle fois faire fi de notre histoire culturelle en s'attaquant à l'évolution de notre langage. Quand à supprimer les mots composés, on va où ? Chez Grandmère ?


Hors sujet @Neptunia- : Et pourquoi on a pas ajouté un damoiseau équivalent à mademoiselle plutôt que de supprimer encore une marque de respect/galanterie pour faire plaisir à une minorité féministe qui devrait s'occuper de choses plus importantes comme l'égalité des salaires hommes/femmes chez les cadres ?

Kallindra
# Tropactif #

Féminin
Messages : 1280
Inscrit(e) le : 04/03/2013

http://darkdawnsymphony.forumgratuit.org/
Kallindra a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La "nouvelle" réforme de l'orthographe.

Message par Neptunia le Ven 5 Fév 2016 - 1:15

@Kallindra a écrit:Je pense que le mobile ne doit rien à cette réforme, cette dernière datant des années 90, une époque où le cellulaire était encore bien trop disparate pour être une cause de chute de niveau de l'orthographe.
C'est clair que le mobile n'est pas à l'origine de cette réforme, en 1990 on ne parlait même pas de téléphonie mobile, mais de radiotéléphone. Les appareils étaient volumineux, pesaient plusieurs kilogrammes et permettaient une réception discutable. Même le prix était discutable puisque l'on payait pour recevoir des appels.
Mais cette réforme est passée en faisant à l'époque relativement peu de bruits. Tellement peu que des correcteurs sanctionnaient fréquemment l'emploi de la nouvelle orthographe, l'application de celle-ci ayant eu quelques problèmes à se propager.
Je venais juste d'avoir mon bac quelques mois avant et le leitmotiv de l'époque était "x% d'une classe d'âge au Bac". Comme ça fait de nombreuses années que cette grosse entreprise publique qu'est l'éducation nationale ne permet plus de rehausser le niveau d'instruction et se contente de former des candidats pour la plus grosse entreprise de France, publique elle aussi qui reçoit plusieurs millions de citoyens dans ses murs. La seule entreprise de France qui a honte de sa taille et aimerait bien perdre un peu de poids. Ce qu'elle parvient à faire en radiant, quand les autres entreprises utilisent le terme de licenciement.

Bref, notre système éducatif étant incapable d'assurer ses missions, il faut bien toujours remplir les objectifs numériques. Au lieu de conduire nos jeunes jusqu'au bac, on conduit le bac jusqu'à eux, ce qui a pour résultat de dévaloriser complétement un diplôme qui aujourd'hui n'ouvre plus que deux portes (enseignement supérieur et Pôle Emploi). Qu'à celà ne tienne, on fait passer les enfants au collège à onze ans alors que certains ne savent même pas lire,mais il ne faut ni froisser la susceptibilité des parents, ni étouffer la plus grosse entreprise de France en retardant trop longtemps son réservoir de mains désœuvrées.

Une réforme donc qui est restée relativement discrète en 1990 mais qui comme par hasard refait parler d'elle à la fin de la décennie précédente alors que le langage SMS est en passe de devenir le dialecte le plus parlé dans notre pays (plus que notre langue officielle ?), la téléphonie mobile mais surtout les réseaux sociaux aidant. Les vieilles méthodes pour gonfler les statistiques de l'éducation (malgré la baisse de niveau) ne fonctionnant plus assez bien, il faut en trouver de nouvelles et ressortir une vieille réforme sous-exploitée est un bon moyen.

@Kallindra a écrit:Hors sujet @Neptunia- : Et pourquoi on a pas ajouté un damoiseau équivalent à mademoiselle plutôt que de supprimer encore une marque de respect/galanterie pour faire plaisir à une minorité féministe qui devrait s'occuper de choses plus importantes comme l'égalité des salaires hommes/femmes chez les cadres ?
Oui, cela aurait été un moyen de satisfaire à l'égalité, mais personnellement j'estime que la situation de famille d'une personne n'a pas à être connue de tous simplement sur la façon dont on s'adresse à elle.

Il n'y a pas si longtemps une mademoiselle de 40 ans ou plus était soit une peste dont personne ne voulait, soit une homosexuelle (ou les deux à la fois). C'était ô combien écœurant et on n'avait pas besoin d'étendre cette discrimination à toute la population. Supprimer le mademoiselle me semblait le mieux à faire surtout qu'au 21ème siècle ce terme ne voulait plus rien dire. Alors qu'au début du 20ème, les demoiselles étaient comme l'univers pour Star Trek, "Un nouveau monde étrange, inconnu, où nul homme n'avait encore osé y mettre le pied".

Neptunia
+ Hyperactif +

Féminin
Messages : 10395
Inscrit(e) le : 08/08/2010

http://www.planet-series.com/
Neptunia a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.
  • 0

Re: La "nouvelle" réforme de l'orthographe.

Message par Kallindra le Ven 5 Fév 2016 - 10:12

Je suis d'accord avec toi sur l'abaissement du niveau. Je l'ai vécu aussi à mon grand dam lorsque je suis devenue surveillante en collège. Wink


Pour le mademoiselle, je comprend ton point de vue mais il faut voir l'inverse : Madame pour une gamine de 5 ans, ça colle pas non plus.

Kallindra
# Tropactif #

Féminin
Messages : 1280
Inscrit(e) le : 04/03/2013

http://darkdawnsymphony.forumgratuit.org/
Kallindra a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La "nouvelle" réforme de l'orthographe.

Message par HamyEldra le Ven 5 Fév 2016 - 10:59

+1 Kallindra pour l'ensemble de ses commentaires.

HamyEldra
***

Féminin
Messages : 182
Inscrit(e) le : 21/07/2015

http://www.boulevarddesenigmes.com/
HamyEldra a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La "nouvelle" réforme de l'orthographe.

Message par Rozenbrez le Ven 5 Fév 2016 - 11:29

On m'a taclé sur facebook que le français est une langue vivante et que par conséquent, elle évolue avec son temps. Ce que je conçois, pas de soucis. Mais comme vous le soulevez et l'ont soulevé d'autres internautes, ce n'est pas par ce que le niveau global baisse qu'il faut abaisser la langue pour obtenir de meilleurs statistiques.

Ensuite, c'est aussi malmener l'étymologie des mots et leur histoire associée, comme hôpital qui devient hopital. Le ^ sert à enlever le "s" qui est là de base, un peu comme château qui vient de castel.

Après cela reste une reforme facultative, qui est là pour ne plus sanctionner les fautes les plus courantes. Ce que je trouve dommage en tant que littéraire et écrivain amatrice, c'est de vouloir tirer vers le bas les citoyens au lieu de leur permettre d'aller vers le haut. Surtout que bon, il est dit que l'accent circonflexe est retiré sauf cas particuliers, tout cela pour "faciliter" le français, mais si tu rajoutes des exceptions, en quoi cela devrait-il être plus "facile" ?

Pour finir, il y a certains mots qui se voient modifier pour être plus phonétique. Comme monsieur qu'on prononce meussieur (en tous les cas je l'ai toujours prononcé et entendue ainsi.) pour que se soit plus "cohérent" dans l'apprentissage. Ce que je ne trouve pas forcément bête en soit.

J'ai aussi lue sur facebook, que si l'État français souhaite appliquer correctement cette vieille réforme, c'est aussi pour être à la "page" puisque d'autres pays applique cette réforme lors de l'apprentissage du français et qui donc se voient malmener quand ils viennent chez nous et qu'ils se rendent compte que chez nous ce n'est pas pareil que lors de leur apprentissage.

Rozenbrez
***

Féminin
Messages : 153
Inscrit(e) le : 08/08/2011

http://orphele-rpg.forumactif.org/
Rozenbrez a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.
  • 0

Re: La "nouvelle" réforme de l'orthographe.

Message par Walt le Ven 5 Fév 2016 - 11:56

Bonjour,

A mon sens, il s'agit ni plus ni moins d'un nivellement par le bas. Puisque les Français font de plus en plus de fautes d'orthographe, et que même dans l'enseignement supérieur certaines copies feraient peur à Bernard Pivot, cette réforme vient légitimer des fautes d'orthographe courantes. Et je suis assez d'accord avec Jean d'Ormesson lorsqu'il considère qu'il s'agit-là d'enfumer le pays pour l'occuper avec des futilités pendant que le pire se déroule ou est à venir.

Cordialement,

Walt
Modéractif
Modéractif

Masculin
Messages : 1016
Inscrit(e) le : 08/09/2015

http://forum.forumactif.com
Walt a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La "nouvelle" réforme de l'orthographe.

Message par Neptunia le Ven 5 Fév 2016 - 13:17

@Kallindra a écrit:
Pour le mademoiselle, je comprend ton point de vue mais il faut voir l'inverse : Madame pour une gamine de 5 ans, ça colle pas non plus.

Pas plus que Monsieur pour un bambin du même âge. Mais on a grandi avec et ça ne nous choque pas à l'écrit (ou pour appeler quelqu'un par son nom). Quant à l'oral les personnes "incommodées" contournent avec "jeune homme", plus affectueux comme "mon ????" ou plus valorisant/flatteur comme "mon grand". Ces mêmes personnes prendront vite l'habitude d'en faire autant avec les petites filles.

@Rozenbrez a écrit:J'ai aussi lu sur Facebook, que si l'État français souhaite appliquer correctement cette vieille réforme, c'est aussi pour être à la "page" puisque d'autres pays appliquent cette réforme lors de l'apprentissage du français et qui donc se voient malmener quand ils viennent chez nous et qu'ils se rendent compte que chez nous ce n'est pas pareil que lors de leur apprentissage.
La vieille rengaine du cordonnier qui est le plus mal chaussé !
Je serai curieuse de savoir ce que nos membres québécois en pensent, eux qui me paraissent les meilleurs défenseurs de notre langue et qui m'inspirent dans mon choix des mots (ceux qui me connaissent auront remarqué que j'emploie très rarement des mots comme email, topic, post). En revanche je me demande s'ils font cela par amour de la francophonie ou plutôt par "anglophobie" et marquer ainsi leurs velléités d'indépendance.

Neptunia
+ Hyperactif +

Féminin
Messages : 10395
Inscrit(e) le : 08/08/2010

http://www.planet-series.com/
Neptunia a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.
  • 0

Re: La "nouvelle" réforme de l'orthographe.

Message par Michel F Reims. le Ven 5 Fév 2016 - 16:08

Bonjour

Franchement personnellement ce que m'inspire ce sujet :

1 - On ne sait plus quoi inventer pour noyer le poisson, pour ne pas parler réellement des vrais problèmes de la France

2 - Nous sommes en France dans l'incultisme, les cerveaux se sauvent à l'étranger, va t-on enfin se poser les vrais questions pour amener ce pays que j'aime tant à s'en sortir? Il y a des idées à prendre de tout bord, mais ça est-ce vraiment le moment, et est-ce vraiment utile?

3 - On voudrait encore faire régresser nos enfants dans le futur qu'on ne s'y prendrait pas mieux

4 - Franchement c'est ridicule, utilisons notre matière grise pour des sujets primordiaux qui ont un impact quotiditien sur la vie " de monsieur tout le monde ".

(J'en profite pour glisser une réflexion : Messieurs les politiques, les livres divers que vous publiez parlent de vous, mais quand allez vous parler de nous et de nos problèmes?)

Merci à l'auteur d'avoir ouvert ce sujet et de montrer que le ridicule ne tue pas, mais quand même, pendant qu'on parle de ça, on ne parle pas et on ne résoud pas les sujets qui fachent et qui nous plombent au quotidien.

Cordialement

Michel F Reims.
# Tropactif #

Masculin
Messages : 1298
Inscrit(e) le : 14/02/2011

http://passion51.forumgratuit.org
Michel F Reims. a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.
  • 0

Re: La "nouvelle" réforme de l'orthographe.

Message par kiwi14637 le Ven 5 Fév 2016 - 19:40

Bonjour,

Je pense que certains choix sont justifiés mais que ce n'est pas à une institution de nous imposer quelque chose.
Une langue est vivante et ce sont les locuteurs qui décident de son évolution, pas un organisme externe !

Pour le "fun", je note quelques fautes ou emplois de la "nouvelle orthographe" relevés dans ce sujet (n'y voyez pas d'offense, je veux juste/tout simplement montrer que tout le monde fait des fautes) :
fachent (fâchent normalement)
vous n'êtes pas passé (-s)
fait tant parlé (parler)
la rentré (ée)
résoud (résout)
1ère (1re)
surement (sûrement)
...

Voilà ! Smile

Bonne journée !

kiwi14637
# Tropactif #

Masculin
Messages : 1388
Inscrit(e) le : 19/05/2010

kiwi14637 a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La "nouvelle" réforme de l'orthographe.

Message par Rozenbrez le Ven 5 Fév 2016 - 20:27

Des fautes ? Où ça ? Siffleur

Personne n'est infaillible, certains sont meilleurs en orthographe, c'est sûr. Je n'aime pas forcément blâmer ceux qui font des fautes, puisque j'en fait moi-même, mais il est vrai que j'apprécie lire des textes qui en comportent le moins possible et le fait de dire qu'on autorise les deux orthographes prouve qu'on préfère laisser le niveau baisser au lieu de le relever.

@Michel F Reims. : Vous avez raison, il y a bien plus urgent à faire dans notre pays et cette médiatisation peu offrir un sentiment de floutage et de détournement.

Rozenbrez
***

Féminin
Messages : 153
Inscrit(e) le : 08/08/2011

http://orphele-rpg.forumactif.org/
Rozenbrez a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.
  • 0

Re: La "nouvelle" réforme de l'orthographe.

Message par Neptunia le Ven 5 Fév 2016 - 21:05

@kiwi14637 a écrit:
Pour le "fun", je note quelques fautes ou emplois de la "nouvelle orthographe" relevés dans ce sujet (n'y voyez pas d'offense, je veux juste/tout simplement montrer que tout le monde fait des fautes) :
...
1ère (1re)
...

Tout le reste je connaissais, mais là merci pour la découverte, j'étais adepte de 3 caractères en exposants et éventuellement un 4e pour le pluriel et je pensais qu'il n'existait aucune règle pour les abréviations. Une erreur que je faisais systématiquement et que :
- je ne commettrais pas si j'avais connaissance de toutes les règles.
- je ne commettrai plus maintenant que je le sais.

Neptunia
+ Hyperactif +

Féminin
Messages : 10395
Inscrit(e) le : 08/08/2010

http://www.planet-series.com/
Neptunia a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.
  • 0

Re: La "nouvelle" réforme de l'orthographe.

Message par Western Spaghetti le Ven 5 Fév 2016 - 22:08

Bonjour Smile

Personnellement, je ne peux pas m'empêcher de trouver ça tragique.

Réellement.

Je bosse de plus en plus avec des parents démunis parce qu'ils ne savent pas comment aider leurs enfants à faire leurs devoirs dès le CP ! Les méthodes n'arrêtent pas de changer (que ce soit celles pour apprendre à lire (méthode syllabique VS méthode globale), celles pour apprendre à faire des divisions etc.) et les premières victimes ce sont les enfants qui ne savent plus à quel saint se vouer :/

Je n'aime pas commenter une actualité "à chaud" mais je ne peux pas m'empêcher de penser que toutes ces réformes de l'enseignement s'ajoutent les unes aux autres pour soustraire les enfants à l'influence de leurs parents. Dans quel but ? Celui de créer une génération d'idiots incapables de riposter face à la sauvagerie de notre monde ultra-libéral. Quelle honte Non !

Western Spaghetti
# Tropactif #

Masculin
Messages : 1795
Inscrit(e) le : 15/04/2006

http://www.black-hole-rpg.com
Western Spaghetti a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La "nouvelle" réforme de l'orthographe.

Message par Lixyr le Ven 5 Fév 2016 - 22:50

Bonsoir,

Je ne tiens pas à polémiquer sur le sujet, car de toute manière, je ne ferais que répéter ce qui a déjà été dit. Je tiens juste à vous remercier, car pour une fois, tout le monde est d'accord. Vous voir parler tous d'une même voix fait plaisir.

Je rajouterai simplement que, si jamais cette réforme passe, et s'il s’avérait qu'un jour j'aie des enfants, ils ne mettraient pas un seul pied à l'école. Pas pour apprendre de telles horreurs. Et il serait hors de question qu'ils apprennent cette nouvelle orthographe, et même la cautionne. Tout comme je ne cautionnerai jamais que quelqu'un utilise cette orthographe...

Cette réforme est une abomination. Tout simplement.





Lixyr
Aidactive
Aidactive

Féminin
Messages : 5595
Inscrit(e) le : 22/07/2010

http://forum-test-in-lixyr.rpg-dynasty.com/
Lixyr a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La "nouvelle" réforme de l'orthographe.

Message par Rozenbrez le Ven 5 Fév 2016 - 23:38

@Lixyr : La réforme est déjà effective, mais elle le sera totalement et pleinement à la rentrée scolaire prochaine. En gros, tous les manuels scolaires sont en train d'être édités avec cette réforme pour qu'elle soit réellement prise en compte, chose qui n'était pas forcément le cas par tous les enseignants.

Elle reste néanmoins facultative et ne pénalisera pas, normalement, ceux qui useront de "l'ancienne" orthographe. Comme l'ont dit bon nombre d'entre nous, c'est juste pour cautionner les fautes récurrentes et s'éviter un apprentissage jugé fastidieux pour de plus en plus de gens, hors celles et ceux qui sont sortis du système d'apprentissage depuis bel lurette. Ce qui est vraiment dommage puisque ça donne l'impression de tirer vers le bas au lieu de faire l'inverse.

Rozenbrez
***

Féminin
Messages : 153
Inscrit(e) le : 08/08/2011

http://orphele-rpg.forumactif.org/
Rozenbrez a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.
  • 0

Re: La "nouvelle" réforme de l'orthographe.

Message par Lixyr le Sam 6 Fév 2016 - 1:26

Et c'est complètement idiot, car ça poussera les gens à l'illettrisme plutôt que les forcer à enfin apprendre à écrire. La langue française est classée comme une langue à difficulté moyenne. Certes, il y a des langues beaucoup plus simples à apprendre, mais il y a également des langues beaucoup plus compliquées, par leur grammaire, leur conjugaison. Elle n'a nullement besoin d'être simplifiée.
L'orthographe ne devrait pas avoir à changer simplement parce que les personnes ne savent pas écrire. D'autant plus qu'avec tous les logiciels qui existent maintenant, les gens sont à même de pouvoir écrire correctement sans trop se forcer.

C'est pousser les gens au flegme, et pour une ministre de l'éducation, c'est le pompom. Si pour elle faire admettre enfin ce genre de réforme est la solution, alors elle n'a rien à faire au poste de ministre de l'éducation, car c'est comme être professeur, et dire "écoutez, si je vois qu'à ce contrôle vos notes sont trop mauvaises, je modifierai les réponses afin qu'elle vous octroie de meilleures notes".
Où est l'apprentissage là-dedans ? Où est l'éducation ?

Ce n'est pas aux réponses de changer, elles sont immuables. Ce sont aux élèves d'apprendre davantage, de mieux comprendre ce qu'on leur dit.

Par ailleurs, je tiens à préciser qu'une langue vivante ne veut pas dire qu'elle se modifie au cours du temps. Le sens premier définie une langue vivante comme étant une langue utilisée spontanément à l'oral ou à l'écrit par une communauté à des fins d'échanges, de dialogues. Ainsi le latin n'est plus une langue vivante, mais une langue morte, car non utilisée par les concitoyens à des fins de communication, en dehors de certains cas précis comme les lectures de certains passages de la Bible en latin, qui relèvent plus de la tradition.
Donc dire que le français est une langue mouvante qui se modifie en fonction des personnes qui l'utilise et légitime de telles réformes c'est démontrer sa propre inculture. La langue française évolue, effectivement, au fil des siècles certains mots disparaissent, d'autres sont acceptés ; mais ce sont des petits changements qui se fondent dans le temps.

"Langue vivante" ne signifie pas qu'elle peut être changée, mais qu'elle est utilisée par une communauté à des fins de communication. Donc quand on ne sait même pas ce que veut dire "langue vivante", je pense qu'on peut s'abstenir de vouloir changer la face de la langue française en se justifiant par des termes dont on ne connait même pas la signification...

Facultative, certes. Et qu'en sera-t-il quand tout le monde aura pris l'habitude bête et méchante d'utiliser cette orthographe "parce qu'elle ne pousse à aucun effort" au détriments de la bonne, et que cette dernière sera tout bonnement éclipsée car plus du tout utilisée par la communauté ? Ce que font les Grands linguistes lorsqu'ils prennent la décision de sortir un mot de la langue française au détriments d'autres mots qui n'ont rien à faire là pour la simple et bonne raison qu'ils ne sont plus tant utilisés que ça (comme le mot "clergé" qui, il y a environ cinq ans, faisait parti de la liste des mots qu'il fallait supprimer des dictionnaires français car, bien trop peu utilisé oralement, ne méritait plus d'y avoir sa place, tandis que d'autres mots comme "wesh" devaient voir le jour) ?

Accepter cette réforme quand bien même elle serait facultative, c'est aller vers la destruction pure et simple de notre jolie langue, détruire ses origines, et ses racines.

Un simple exemple :
"Philosophie". Qui s'écrira certainement "Filozofi" (c'est vrai c'est tellement mieux), du Grec "philein" ("aimer"), et "sophia" ("sagesse"). Comment expliquerons-nous à nos enfants que Philosophie vient de la racine "Philein" mais qu'il s'écrit "Filein" ?
A l'époque, on apprenait le Latin, et c'était une très bonne chose. Curieusement pendant mes études de Linguistique à la FAC les personnes qui n'avaient pas fait de latin était désavantagées par rapport à ceux qui en avaient fait, car toute l'astuce pour savoir écrire correctement certains mots en français se trouve dans leur racine, souvent latine, parfois grecque.

Les prochaines générations n'auront même plus accès aux origines des mots et à leur exacte compréhension. La seule chose qu'ils sauront c'est "t'écris comme ça se prononce, c'est aussi con que ça." "Le latin ? C'est quoi ? Une nouvelle danse polonaise ? Je ne connais pas. Origine du mot ? On s'en fout. Mais pourquoi tu te casses le cul, t'écris comme ça se prononce puis c'est tout".
Elle va aller loin la culture de notre descendance...
Ah non, pardon : Elle va allé loin la culture de notre desandanse.

Mais bon, faut-il vraiment blâmer la politique actuelle, qui tend à détourner notre regard des vrais problèmes en nous en apportant d'autres tout autant dérangeants ? Si les personnes jusqu'à présent avaient réellement fait attention à leur orthographe et avaient fait l'effort de se corriger un minimum au lieu d'adopter cette orthographe dégueulasse pour certains, nous n'en serions pas là. Je serais plus tentée de blâmer les personnes responsables de cette déchéance, qui utilisent ce genre d'orthographe à longueur de temps parce qu'ils ont la flemme d'ouvrir un Bescherelle ou un dictionnaire, plutôt que la ministre de l'éducation, qui ne fait que prendre la perche qu'on lui a tendue.

Prenez le temps d'écrire correctement, de corriger les énormités qu'on peut voir dans beaucoup de cas, que ce soit ici, ou ailleurs, n'importe où d'ailleurs, et cette réforme sera beaucoup moins légitime. Agissez plutôt que de vous plaindre, en démontrant que cette réforme n'a plus lieu d'être car ces fautes ne sont plus commises.





Lixyr
Aidactive
Aidactive

Féminin
Messages : 5595
Inscrit(e) le : 22/07/2010

http://forum-test-in-lixyr.rpg-dynasty.com/
Lixyr a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La "nouvelle" réforme de l'orthographe.

Message par brother le Sam 6 Fév 2016 - 2:52

Par ailleurs, je tiens à préciser qu'une langue vivante ne veut pas dire qu'elle se modifie au cours du temps. Le sens premier définie une langue vivante comme étant une langue utilisée spontanément à l'oral ou à l'écrit par une communauté à des fins d'échanges, de dialogues. Ainsi le latin n'est plus une langue vivante, mais une langue morte, car non utilisée par les concitoyens à des fins de communication, en dehors de certains cas précis comme les lectures de certains passages de la Bible en latin, qui relèvent plus de la tradition.

Comme d'autres langues parlées communément, le français a subi au cours du temps les inévitables et continuelles variations comme les autres langues "vivantes".

Pour le latin, certes l'usage la qualifie de "langue morte", mais on pourrait dire aussi bien "langue fixée", car elle est en usage encore en tant que langue liturgique pour une partie de la tradition chrétienne, et notamment comme une des langues officielles et d'échange de l'état du Vatican.

C'est le cas aussi notamment du copte, du syriaque ou du vieux-slave, toujours en usage liturgique et rituel pour les églises orientales, à cet égard on ne peut pas dire que ces langues soient réellement mortes.

Wink


brother
*****

Masculin
Messages : 777
Inscrit(e) le : 02/03/2005

brother a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La "nouvelle" réforme de l'orthographe.

Message par Neptunia le Sam 6 Fév 2016 - 4:18

@Lixyr a écrit:C'est pousser les gens au flegme...

C'est surtout pousser à la flemme !

Neptunia
+ Hyperactif +

Féminin
Messages : 10395
Inscrit(e) le : 08/08/2010

http://www.planet-series.com/
Neptunia a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La "nouvelle" réforme de l'orthographe.

Message par Lixyr le Sam 6 Fév 2016 - 13:05

Neptunia- a écrit:
@Lixyr a écrit:C'est pousser les gens au flegme...

C'est surtout pousser à la flemme !

C'est ce que je voulais dire. Merci. Angel





Lixyr
Aidactive
Aidactive

Féminin
Messages : 5595
Inscrit(e) le : 22/07/2010

http://forum-test-in-lixyr.rpg-dynasty.com/
Lixyr a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La "nouvelle" réforme de l'orthographe.

Message par Rozenbrez le Sam 6 Fév 2016 - 13:12

Je tiens à tous vous remercier pour votre participation dans le respect et l'écoute de chacun, ça fait très plaisir. ok

Ensuite, je suis totalement d'accord avec tout ce qui a été dit. Même si cela reste facultatif, il n'en reste pas moins problématique de dire qu'on accepte de faire baisser ouvertement le niveau pour donner l'impression qu'on s'améliore sans vouloir faire d'effort.

Rozenbrez
***

Féminin
Messages : 153
Inscrit(e) le : 08/08/2011

http://orphele-rpg.forumactif.org/
Rozenbrez a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.
  • 0

Re: La "nouvelle" réforme de l'orthographe.

Message par Western Spaghetti le Dim 7 Fév 2016 - 17:36

Cette réforme, c'est clairement une victoire « idéologique » de Bourdieu et de ses comparses « iconoclastes » issus de « la pensée 68 ». Pour ceux que ça intéresse... je vous renvoie vers cette citation qui démontre que cette « réforme » n'est pas passée inaperçue dans un certain milieu dès le début des années 1990, comme quoi :

« Or lorsque, à un moment donné du temps, l'État, ou tel de ses représentants, entreprend (comme ce fut déjà le cas, avec les mêmes effets, un siècle plus tôt) de réformer l'orthographe, c'est-à-dire de défaire par décret ce que l'État avait fait par décret, il suscite aussitôt la révolte indignée d'une forte proportion de ceux qui ont partie liée avec l'écriture, au sens le plus commun, mais aussi au sens qu'aiment à lui donner les écrivains. Et, chose remarquable, tous ces défenseurs de l'orthodoxie orthographique se mobilisent au nom du naturel de la graphie en vigueur et de la satisfaction, vécue comme intrinsèquement esthétique, que procure l'accord parfait entre les structures mentales et les structures objectives, entre la forme mentale socialement instituée dans les cerveaux par l'apprentissage de la graphie droite et la réalité même des choses désignées par les mots adroitement graphiés: pour ceux qui possèdent l'orthographe au point d'en être possédés, le ph parfaitement arbitraire de nénuphar est devenu si évidemment indissociable de la fleur qu'ils peuvent invoquer, en toute bonne foi, la nature et le naturel pour dénoncer une intervention de l'État destinée à réduire l'arbitraire d'une orthographe qui est de toute évidence le produit d'une intervention arbitraire de l'État. »
Pierre Bourdieu, Raisons pratiques. Sur la théorie de l'action, éd. Du Seuil, p.103-104

C'est remarquable de s'imaginer que c'est ce type qui est à l'origine de notre politique sociale avec les réussites qu'on lui connaît depuis une trentaine d'années. On continue à s'enfoncer dans l'idée que l'état est un ennemi à abattre... tout comme l'est la norme : comprenez les traditions et exceptions régionales etc. Remplacer la société par l'individualisme. C'est de ça qu'on parle et de rien d'autre. Pour eux, les règles de l'orthographe sont arbitraires (...donc injustes) et écrire « Nénuphar » avec un « f » (...ou pourquoi pas deux ?) ce n'est pas rendre la langue plus accessible, c'est faire acte de résistante. Vous devenez un militant de l'individualisme. Vous êtes le seul qui puisse dire quelle orthographe vous plaît et personne n'a à vous imposer quoique ce soit. Comprenez mon propos : cette réforme ne veut pas simplifier sinon elle se serait attaquée à d'autres mots plus usités que « Nénuphar » ou « Oignon ». Elle veut nous dire : écrivez comme vous en avez envie (puisque les deux orthographes sont acceptés) car c'est ça, la meilleure méthode pour être « libéré » des normes. La règle c'est l'absence de règles. Après, c'est mon analyse et je n'oblige personne à y adhérer ^^

Quant à l'évolution de notre langue... oui, elle a toujours beaucoup bougé mais, depuis le XVe siècle... en s'améliorant et en s'enrichissant grâce à des auteurs et des œuvres majeurs reconnues par la majorité d'entre nous. Je suis navré mais c'est ça la clef d'une civilisation réellement « humaine », « fraternelle » etc. : c'est utiliser un langage qui peut mettre des mots sur toutes les nuances qui font nos sentiments. Revenir à une forme de langage plus simple et "primitif" revient à revenir en arrière. On avance pas à reculons, si ? Donc oui, je pense que nous devrions aller vers encore plus de subtilité Smile Oui, la langue française est « une science »... et j'en suis fier car grâce à ça, je peux dire « je t'aime » à quelqu'un de milles façons différentes et ça, c'est beau. Évidemment, ce n'est pas ça que cette réforme remet en question mais, ce n'est peut-être qu'un début... Wink

Western Spaghetti
# Tropactif #

Masculin
Messages : 1795
Inscrit(e) le : 15/04/2006

http://www.black-hole-rpg.com
Western Spaghetti a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La "nouvelle" réforme de l'orthographe.

Message par HamyEldra le Dim 7 Fév 2016 - 20:25

@Western Spaghetti a écrit:
 Comprenez mon propos : cette réforme ne veut pas simplifier sinon elle se serait attaquée à d'autres mots plus usités que « Nénuphar » ou « Oignon ». Elle veut nous dire : écrivez comme vous en avez envie (puisque les deux orthographes sont acceptés) car c'est ça, la meilleure méthode pour être « libéré » des normes. La règle c'est l'absence de règles. Après, c'est mon analyse et je n'oblige personne à y adhérer ^^
Bonsoir Western.
J'adhère à 100% bien sur.
Hier, mon fils disait:  "si un jour sa fille écrit "nénuphar" < nénu"f"ar (aië, ça m'en fait mal) alors c'est elle qui aura faux finalement".
Et lui qui se nomme Philippe,  il ne peut imaginer que l'on écrive son prénom "Filipe"...

Tout cela pour dire que je trouve cette réforme affligeante et irrespectueuse. Molière, Du Bellay Rabelais doivent avoir des démangeaisons. Et peut-être faudra-t-il aussi revoir le latin !!! Et oui Racine qu'en diriez-vous?
Notre langue nommée aussi langue de la diplomatie (émotion), devra s'élever au rang du plus haut diplomate pour s'en remettre !

Je vais prendre les devants, ma petite fille n'a que 17 mois, mais je vais vite acheter les Bled(s), orthographe, conjugaison et grammaire, avant que Blaide ne disparaisse.......

Bonne soirée.

HamyEldra
***

Féminin
Messages : 182
Inscrit(e) le : 21/07/2015

http://www.boulevarddesenigmes.com/
HamyEldra a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La "nouvelle" réforme de l'orthographe.

Message par fleur2 le Dim 7 Fév 2016 - 21:10

bonsoir
il est vrais que les politiques ne font pas toujours facile pour l'education nationale ils ne font pas dans la dentelles
les fautes c'est ma langue maternelle coluche
bises

fleur2
*****

Féminin
Messages : 898
Inscrit(e) le : 16/07/2010

http://www.dornat2.com/
fleur2 a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.
  • 0

Re: La "nouvelle" réforme de l'orthographe.

Message par Michel F Reims. le Lun 8 Fév 2016 - 11:00

Bonjour

Constamment changer les régles surtout pour un résultat qui s'avére être un nivelage vers le bas est un constat d'échec, qu'est-ce que l'on veut dans cette société?

Encore plus de bachelier qui sont incapables d'écrire correctement un bon français, et de ne pas savoir calculer sans calculette? Si c'est le cas continuons comme ça Twisted Evil , on aura tout gagné, déjà que l'éducation par rapport à d'autres pays a fortement régressé, on ne fera plus de notre pays une référence dans ce domaine (ce qui n'est déjà plus le cas), mais un pays qui sera un peu plus à la traîne des autres pays Européens.

Cordialement

Michel F Reims.
# Tropactif #

Masculin
Messages : 1298
Inscrit(e) le : 14/02/2011

http://passion51.forumgratuit.org
Michel F Reims. a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La "nouvelle" réforme de l'orthographe.

Message par Ironspoon le Mer 10 Fév 2016 - 15:15

Je viens de parcourir avec un vif intérêt ce qui précède et quel plaisir de constater que tout le monde parle d'une voix.

Depuis quelques années nous sommes régulièrement pointés du doigt par l'OCDE quant à la dégradation de notre système éducatif, OCDE qui souligne régulièrement à quel point les inégalités se creusent entre les classes de notre société.
Félicitations donc à l'Éducation nationale qui a trouvé la parade : le nivellement par le bas, plus aisé à mettre en place qu'une politique d'aide aux élèves les plus fragilisés.

Je fais des fautes, souvent impardonnables et j'ai un plaisir masochiste à me morigéner devant une faute qui écorche ma rétine.
Désormais, foin de la culpabilité de la mauvaise élève ! 
Je pourrai écrire comme une crétine congénitale, ou quand j'ai trop bu comme aurait dit Pierre Dac, avec la satisfaction benoîte de l'abruti qui se moque comme d'une guigne de l'Histoire fût-elle de notre langue qui fut celle des rois et des diplomates.
Simplifions !  simplifions ! 
Mais ne nous étonnons plus si, à force de confondre simplification et simplisme, la francophonie agonisante devienne lettre morte.

Ironspoon
***

Féminin
Messages : 110
Inscrit(e) le : 10/09/2013

http://creamies.graphforum.com/
Ironspoon a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La "nouvelle" réforme de l'orthographe.

Message par Kallindra le Mer 10 Fév 2016 - 16:14

L'éducation nationale n'y-est pour rien sur le coup. C'est bien une réforme insidieuse de nos gouvernements car cette dernière a été faite en 1990 dans le dos de l'académie française pourtant instance des réformes de l'orthographe et de la grammaire en France.

Kallindra
# Tropactif #

Féminin
Messages : 1280
Inscrit(e) le : 04/03/2013

http://darkdawnsymphony.forumgratuit.org/
Kallindra a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La "nouvelle" réforme de l'orthographe.

Message par Rozenbrez le Mer 10 Fév 2016 - 17:24

Sauf que l'académie française a bel et bien ratifié cette réforme lorsqu'elle a été proposé et qu'elle y a même participer pour offrir une double orthographe à certains mots.

"En 1990, l’Académie française avait planché sur une grande révision du français, afin d’en simplifier l’apprentissage. Cette réforme proposait une série de modifications : harmonisations lexicales (« charriot » avec deux « r » pour être similaire à « charrette »), regroupement de noms composés (« portemonnaie » plutôt que « porte-monnaie ») et suppression de certains particularismes, dont l’accent circonflexe."

Rozenbrez
***

Féminin
Messages : 153
Inscrit(e) le : 08/08/2011

http://orphele-rpg.forumactif.org/
Rozenbrez a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: La "nouvelle" réforme de l'orthographe.

Message par Neptunia le Mer 10 Fév 2016 - 17:39

Sur le coup, nos chers académiciens auraient mieux fait de s'occuper de leurs oignons que j'écrirai toujours avec un i de façon à pouvoir mettre le point sur ce i.

Neptunia
+ Hyperactif +

Féminin
Messages : 10395
Inscrit(e) le : 08/08/2010

http://www.planet-series.com/
Neptunia a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum