Nuit debout : vraie démocratie ou faux populisme ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

  • 0

Nuit debout : vraie démocratie ou faux populisme ?

Message par WhyNot le Dim 17 Avr 2016 - 19:53

Hello,

Depuis près de deux semaines le mouvement "Nuit Debout" occupe des places, principalement françaises, mais pas que, à la suite d'une manifestation contre la "Loi Travail". Aujourd'hui, revendique son absence de chef, permettant de donner la parole à tous et d'éviter toute récupération. Sur ces places, les débats seraient ouverts, la parole donnée à qui veut la prendre.

Je ne ferai pas mieux que Wikipédia pour résumer la chose :
Wikipedia a écrit:Nuit debout est un mouvement de manifestations quotidiennes d'ordre politique se déroulant principalement sur des places publiques françaises ainsi que dans d'autres pays, ayant commencé sur la place de la République à Paris le 31 mars 2016 après la manifestation contre la « loi Travail ».

Le mouvement est marqué par une « libération » de la parole individuelle, une aspiration à la démocratie directe et participative, et s'élargit, à la fois géographiquement (occupations dans plusieurs dizaines de villes), et au niveau de ses revendications, du refus de la « loi Travail » à la contestation globale des « institutions » politiques et du système économique.

Ce mouvement citoyen informel se propose de construire une « convergence des luttes ». Organisé en commissions (coordination, logistique, accueil et sérénité, communication, etc.), les prises de décisions se font par consensus lors des assemblées générales (AG).

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Nuit_debout

Pour les abonnés du Monde, un article intéressant : A la Nuit debout, la qualité du débat démocratique est l'enjeu prioritaire
Et pour les plus curieux, cette interview de deux participants à la Nuit debout, réalisée par France inter : Nuit debout : il n'y absolument aucun risque de récupération politique

Alors qu'en pensez-vous ? Réel mouvement démocratique, laissant une place à un pluralisme total, ou vaste fumisterie d'une partie réactionnaire et chômeuse de la population qui occupe ses soirées ? La réponse se situe sans doute entre ces deux thèses extrêmes, mais je m'interroge moi-même sur la volonté de ce mouvement, sur ses chances d'aboutir ou non à quelque chose de nouveau, et sur le bilan avantages / inconvénients qu'il laissera derrière lui.

S'il est vraiment un mouvement de démocratie participative, de liberté de prise de parole et de position, de réflexion sur des solutions d'avenir, formidable ! Pourquoi ne pas dès lors se structurer un minimum ? Serait-ce condamner le mouvement que de le structurer ? Je n'ai bien évidemment pas de réponse à proposer. La tendance de la démocratie participative semble marquer notre époque et trancher avec l'exercice traditionnel de la démocratie, par représentation, et c'est sans doute une manière pour la population de se détacher d'une classe politique jugée... égocentriste ? Mr. Green En tout état de cause, ce peut-être un souffle sur notre régime, mais n'est-il pas condamné à s'essouffler ?

Le président de la République tout comme le maire de Paris semble se réjouir de la vitalité de la jeunesse parisienne, laissant presque voir une communion extraordinaire place de la République, où tout le monde s'entendrait à merveille. Quid des événements concomitants qui trouve leur origine sur cette place ? Casseurs, manifestations parallèles, ... Quid des nuisances pour le voisinage ? Bruit perpétuel, toilettes clandestines dans les rues adjacentes... Quid des dégradations sur la place et aux alentours ? Tags, affichage sauvage,... de prime abord, légères, mais néanmoins aux frais du contribuable ?

Voilà, peut-être cette discussion parviendra-t-elle à me faire avoir un avis un peu plus marqué. Pour le moment je suis dans un entre-deux et je ne distingue pas bien les aboutissements de la chose...

WhyNot
****

Masculin
Messages : 232
Inscrit(e) le : 25/11/2013

http://forum.forumactif.com
WhyNot a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: Nuit debout : vraie démocratie ou faux populisme ?

Message par Kallindra le Lun 18 Avr 2016 - 19:36

Nous sommes en Etat d'Urgence et le gouvernement laisse des gens faire ce type de manifestation.
Pour moi ca parle de soi.
C'est déjà un mouvement récupéré.
De plus depuis ce mouvement plus de grèves.
Le gouvernement a été bien fort sur ce coup là ^^

Kallindra
# Tropactif #

Féminin
Messages : 1277
Inscrit(e) le : 04/03/2013

http://darkdawnsymphony.forumgratuit.org/
Kallindra a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.
  • 0

Re: Nuit debout : vraie démocratie ou faux populisme ?

Message par brother le Lun 18 Avr 2016 - 20:01

Salut,

Je dirais : enfin ! en France il était temps !

Même si à l'instar de Podémos ou de Syriza, Nuit Debout n'est à priori pas politisé, voici un signe d'excellente santé sociale !

Les jeunes et les vieux/retraités ne recherchent plus de la part de la 4ème ou 5ème "puissance mondiale", l'eldorado, le permis à 1€, une Golf pour aller travailler immédiatement après leurs études pour un super job, et vivre dans un appart pour pas cher...

Ils ont compris que le problème est ailleurs, qu'ils en ont assez d'entretenir par impôts ou taxes des élus, des présidents du Sénat ou de l'Assemblée, qui votent pour eux-mêmes des mutuelles et autres retraites et privilèges extravagants !

Des journalistes, des commentateurs, et autres politiques, à l'abri derrière leur train de vie, tentent de décrédibiliser, de caricaturer ou de récupérer ce mouvement, alors qu'il était de mise d'écrire et de prédire qu'un jour "une révolution pourrait éclater"....

Différent des tentatives de créations de partis comme Nouvelle Donne, et déçus des Ecolos ou de la Gauche traditionnelle, des gens se réunissent, se découvrent, sortent de l'individualisme imposé, et ça c'est nouveau et intéressant !

Quant à Finkielkraut, diva médiatique et millionnaire, aura compris espérons pour lui, qu'il est disqualifié et complètement out !

Vive la politique autrement ! Amen !


PS: ayant vécu de nombreuses années à côté de la place de la République, je n'ai jamais connu une seule journée, dimanche compris, sans manifs, embouteillages, et autres évènements perturbants pour les riverains, cela n'a rien de nouveau. Wink






brother
*****

Masculin
Messages : 776
Inscrit(e) le : 02/03/2005

brother a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.
  • 0

Re: Nuit debout : vraie démocratie ou faux populisme ?

Message par Kallindra le Lun 18 Avr 2016 - 21:25

PS: ayant vécu de nombreuses années à côté de la place de la République, je n'ai jamais connu une seule journée, dimanche compris, sans manifs, embouteillages, et autres évènements perturbants pour les riverains, cela n'a rien de nouveau.

Merci aux parisiens de rappeler qu'ils sont seuls au monde Laughing

Kallindra
# Tropactif #

Féminin
Messages : 1277
Inscrit(e) le : 04/03/2013

http://darkdawnsymphony.forumgratuit.org/
Kallindra a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: Nuit debout : vraie démocratie ou faux populisme ?

Message par Rozenbrez le Lun 18 Avr 2016 - 21:40

Ah mais le parisien est seul au monde, je le confirme !! Ne jamais, au grand JAMAIS l'arrêter dans la rue pour lui demander votre chemin ou PIRE l'heure qu'il est !! Pour l'avoir fait, j'ai eu comme réaction une femme reculant complètement apeuré, comme si j'allais l'agresser, et rangeant frénétiquement son portable dans sa poche. Tous ne sont pas comme ça, mais quand on visite la magnifique capitale de notre pays, on a l'impression qu'une bonne partie des parisiens sont en dépressions total au vue de la tronche défaitiste qu'ils tirent à longueur de journée. (Petit HS qui se veut légèrement humoristique. Ne le prenez pas mal chers parisiens on vous aime quand même. Wink )

Rozenbrez
***

Féminin
Messages : 152
Inscrit(e) le : 08/08/2011

http://orphele-rpg.forumactif.org/
Rozenbrez a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.
  • 0

Re: Nuit debout : vraie démocratie ou faux populisme ?

Message par Neptunia le Lun 18 Avr 2016 - 22:53

Bonjour ^^


C'est quand même pas de bol d'accoster quelqu'un à Paris et tomber sur un parisien mdr. On a bien plus de chances de tomber sur un provincial, un étranger, ou à la limite un banlieusard. Mais tomber sur un parisien c'est très rare. Et c'est la même chose dans toute capitale ou toute ville au-delà d'une certaine importance.

Neptunia
+ Hyperactif +

Féminin
Messages : 10391
Inscrit(e) le : 08/08/2010

http://www.planet-series.com/
Neptunia a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: Nuit debout : vraie démocratie ou faux populisme ?

Message par Walt le Mar 19 Avr 2016 - 0:23

Bonsoir,

Ce sujet a un fond intéressant, ce serait bien de s'y tenir et de laisser nos amis parisiens en dehors de ça. Wink

Cordialement,

Walt
Modéractif
Modéractif

Masculin
Messages : 991
Inscrit(e) le : 08/09/2015

http://forum.forumactif.com
Walt a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: Nuit debout : vraie démocratie ou faux populisme ?

Message par Kallindra le Mar 19 Avr 2016 - 1:33

Interessant. Pas vraiment. Ce mouvement a servi a canaliser les manifs contre la reforme du travail. Maintenant que les manifs sont finies, le mouvement va avoir une existence dans les medias jusqu a promulgation de la loi et ensuite ce sera fini.


Ps : je suis en province et cette aprem j ai croise 2 touristes chinois perdus. Je me suis arretee, je leur ais propose mon aide et leur ais indique leur chemin. Ils ont ete agreablement surpris ^^

Kallindra
# Tropactif #

Féminin
Messages : 1277
Inscrit(e) le : 04/03/2013

http://darkdawnsymphony.forumgratuit.org/
Kallindra a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: Nuit debout : vraie démocratie ou faux populisme ?

Message par Rozenbrez le Mar 19 Avr 2016 - 12:40

@Walt : Toutes mes excuses, je ne voulais pas polluer le sujet, juste faire une petite touche humoristique. ^^

Pour ma part, il n'y a pas de rassemblement "Nuit Debout" dans les environs où je suis. Par ce que nous sommes en rase campagne et que pour rassembler du monde c'est un peu difficile et que surtout ceux qui vivent au tour de moi sont des retraités bien aisé.

Ensuite, je rejoins légèrement Kallindra sur le fait que cette initiative arrive juste après les manifestations contre la loi du travail. Pour preuve, il n'y avait pas de "Nuit Debout" à Montpellier jusqu'à ce week-end et avant ça durant plus de deux semaines les lycéens et universitaires manifestaient dans les rues. Pourquoi ont-ils arrêté si soudainement ? VACANCES !!!!! Ce qui, à mes yeux, décrédibilise totalement leur mouvement de protestation. Et pour reprendre et ne pas arrêter le mouvement contestataire l'initiative "Nuit Debout" a fait son apparition.

Je ne doute pas qu'il y ai des personnes qui ont a cœur de voir une vraie démocratie s'instaurer, car en définitive usons des bons mots nous sommes en oligarchie, et de trouver des solutions à long termes sur des sujets de sociétés importants : l'emploi (avec pour idée, qui fait doucement son chemin, le revenue de base.), la mondialisation, la filiale animale et ses nombreuses "bavures" dans les abatoires, etc. Mais avec autant de monde, le fait qu'il n'y ai aucune structure (certes ça prône l'idée que tout le monde a le droit à la parole et peut s'exprimer.) n'offre pas une bonne vision de la chose, alors que l'idée de fond est noble à la base.

Rozenbrez
***

Féminin
Messages : 152
Inscrit(e) le : 08/08/2011

http://orphele-rpg.forumactif.org/
Rozenbrez a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: Nuit debout : vraie démocratie ou faux populisme ?

Message par brother le Mar 19 Avr 2016 - 22:55

"...En une semaine, le mouvement s'est exporté dans toute la France et même au-delà. Né place de la République à Paris, Nuit debout rassemble aujourd'hui des villes sociologiquement variées..." "...par exemple le cas de Nice..."

Right retrouvez Nuit Debout près de chez vous
Right à Nice le succès Nuit Debout

Tssss

brother
*****

Masculin
Messages : 776
Inscrit(e) le : 02/03/2005

brother a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.
  • 0

Re: Nuit debout : vraie démocratie ou faux populisme ?

Message par Western Spaghetti le Sam 30 Avr 2016 - 20:30

Je suis un Rouennais. Pas un Parisien. Pourtant, je reviens de plusieurs nuits debout organisées à Rouen, à Rennes et à Paris (j'ai pas hésité à bouger, le mouvement m'a offert pas mal de contacts intéressants ^^). Je ne peux pas continuer parce qu'avec mon boulot, ma vie de famille et sociale, ce n'est pas gérable sur le long terme.

@WhyNot a écrit:Réel mouvement démocratique, laissant une place à un pluralisme total, ou vaste fumisterie d'une partie réactionnaire et chômeuse de la population qui occupe ses soirées ?

Ni l'un, ni l'autre. Une très grande majorité des participants travaillent : ce sont des (jeunes) précaires, quelques personnes comme moi (qui bossent dans l'social), des retraités (ils ont bossé) ou des étudiants (qui vont bosser). Y-a des chômeurs mais, ils ne viennent pas... "occuper leurs soirées" (j'ai peur de ce que ça peut sous-entendre ô.O) et même si c'était le cas, est-ce que cela décrédibiliserai le mouvement pour autant ? Je rappelle que passer une ou plusieurs nuit-s entière-s debout ou assis dans le froid, y-a plus divertissant comme... "occupation", hein clown Je conseille à ceux qui pourraient s'imaginer que c'est une sinécure d'essayer et, on en reparle après pirat

Ceci-dit, cela fait du bien de ne pas entendre que des discours haineux ou apocalyptiques comme ceux qui nous sont dispensés à la télévision. Ce mouvement est profondément optimiste et... bordel : ça m'a fait du bien ! Les débats tournent quasi-exclusivement autour plusieurs idées utopiques. Bien évidemment, ces derniers ne sont jamais relayés par les médias, JAMAIS. Ils préfèrent se comporter comme des vautours sur leur branche : ils attendent de trouver le « bon client » en marge du mouvement pour l'interroger. Parfois même ils s'échangent le même gogo pendant plus d'une demi-heure. C'est triste. Les médias ne couvrent pas l'événement, ils attendent SEULEMENT les débordements comme des enfants qui s'impatientent devant une pochette surprise. C'est pitoyable.

Pour ce qui est de la casse. Mwuais. Je n'ai pas vu de "casseurs" de mes propres yeux. Navré. En revanche, la police a été assez borderline en ma présence (essentiellement pendant les manifestations contre la loi Travail). J'ai en mémoire un policier qui se comportait comme un p'tit shériff de l'ouest. Il roulait des mécaniques derrière moi et il m'a fait plusieurs croche-pieds alors que le cortège commençait à se dissiper. Dès que je me retournais pour comprendre quelle mouche l'avait piqué, il m'invectivait avec des p'tites phrases à la c*n du genre : « Y-a un problème m'sieur ? ». Bref. Je ne veux pas prendre mon cas pour une généralité et ne vais pas m'étendre davantage sur le sujet pour ne pas créer une polémique inutile mais, voilà... c'est mon expérience ^.^ Je ne me suis jamais senti en insécurité dans ce mouvement sauf en présence des forces de l'ordre :/ Cherchez l'erreur.

S'il est vraiment un mouvement de démocratie participative, de liberté de prise de parole et de position, de réflexion sur des solutions d'avenir, formidable ! Pourquoi ne pas dès lors se structurer un minimum ? Serait-ce condamner le mouvement que de le structurer ?

Si c'est pour jouer le jeu des partis politiques traditionnels : c'est peine perdue. Nuit debout ne cherche qu'une chose : convaincre individuellement chaque participant pour qu'il applique certains changements dans sa vie. Clairement, j'ai entendu de nombreux discours qui incitent à la désertion du système politique actuel pour le rendre totalement obsolète. Nuit debout semble se diriger vers des systèmes qui se rapprochent de la politique du village... Wink Je ne dis pas que j'approuve, je rapporte rapidement ce que j'ai retenu.

C'est ça le problème : attendre de ce mouvement qu'il réagisse comme les autres mouvements qui l'ont précédé (et qui n'existent plus)... alors que l'innovation se situe précisément à cet endroit-là : Nuit Debout n'attend pas la venue d'un « messie » en la personne d'un leader, d'une association ou d'un parti... Smile Pour beaucoup de gens, c'est une position inaudible... parce que nous sommes dans une république régalienne qui n'a pas l'habitude de se faire confiance et qui préfère s'en remettre aux décisions souvent arbitraires d'un malade mégalomane. Il y-a des constantes dans les discours tenus par de nombreux "militants", prenons quelques exemples : ils s'interrogent sur le rôle de notre président de la république (beaucoup veulent l'abolir), ils se questionnent sur la place du référendum dans la vie des Français, doit-il être plus systématique lorsqu'il s'agit de prendre des décisions cruciales (ex : déclarer la guerre, nouveaux impôts, emprunts etc.) ?, ils sont intéressés par certains dispositifs tel-que les conseils citoyens nouvellement instaurés grâce au rapport de Mr. Mechmache et Marie-Hélène Bacqué (lien : ICI) etc.

En clair, il ne se passe pas rien. Ce sont les médias qui ne disent rien, nuance.

Western Spaghetti
# Tropactif #

Masculin
Messages : 1795
Inscrit(e) le : 15/04/2006

http://www.black-hole-rpg.com
Western Spaghetti a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: Nuit debout : vraie démocratie ou faux populisme ?

Message par fleur2 le Lun 2 Mai 2016 - 21:46

bonsoir
bravo Basketball Basketball

fleur2
*****

Féminin
Messages : 897
Inscrit(e) le : 16/07/2010

http://www.dornat2.com/
fleur2 a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: Nuit debout : vraie démocratie ou faux populisme ?

Message par snunez le Jeu 12 Mai 2016 - 11:23

Ah cool! Vos derniers sujets sont bien intéressant

Perso, je n'ai toujours pas compris en quoi consiste cette fameuse loi.

snunez
****

Masculin
Messages : 442
Inscrit(e) le : 19/04/2012

http://mariahcareyinfos.forumactif.com/
snunez a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum