Poèmes

Page 15 sur 15 Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Unique Poèmes

Message par unestar7 le Ven 23 Déc 2005 - 22:15

Rappel du premier message :

Bonsoir,

Pour vous, que représente les poèmes? est-ce une raison de vivre, une façon de communiquer ou un moyen de vivre? Pour moi c'es tune raison de vire et une façon de communiquer car ça fait toujours un plaisir en + et on peut zapper le moral desgens (que ce soit négatif ou pas).

Toi
Ton prénom résonne dans ma tête
comme une douce mélodie,
Tes sourires ravivent
mes jours de pluie.

Tes yeux, j'en rêve
jour et nuit,
Tes lèvres me font
oublier mes soucis.

Auprès de toi
j'aimerai passer ma vie.

unestar7
Invité


unestar7 a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Unique Re: Poèmes

Message par ceandryon le Mar 24 Mar 2015 - 17:59

Délice parfumé


Une fille s'approchait d'un bel arbre en fleurs,
Elle souhaitait s'allonger à l'ombre de ses branches,
Elle ne savait pas encore que l'attendait la douceur,
Venue tout exprès pour fêter un certain dimanche,

Cette fille qui venait d'avoir quinze ans,
Qui revait sans cesse de son prince charmant,
Elle ne connaissait pas encore cet homme,
Mais fébrilement attendait de croquer la pomme,

Depuis toute gosse, elle entendait dire,
Que l'Amour se cueillait comme un fruit,
Elle espérait que cet arbre saurait lui traduire,
Comment elle pourrait s'abreuver de ce coulis,

En s'approchant de ce grand pommier,
Elle était vraiment loin de s'imaginer,
Que l'Amour était mur et allait être cueilli,
Quand le jeune homme allait tomber du feuillage garni,

Quelle histoire iréelle, penseraient les voisins,
Quand ils les verraient tous deux, main dans la main,
Mais le conte est bien loin d'être terminé,
Car les amoureux avaient décidé de vite s'aimer,

Mais ces enfants encore un peu naifs,
Ne connaissaient pas l'emploi du fruit,
En faut il cueillir, en nombre massif,
Ou faut il le consommer, quand la lune luit,

Riant ensemble de leur inexpérience avouée,
Les amoureux étaient tentés de déguster,
Ils ne voulurent pas attendre la tombée de la nuit,
Affamés qu'ils étaient d'un Amour incompris,

Ils cueillirent quelques fruits et s'asseyèrent sur des branches,
Timidement, ils otèrent l'écrin, mettant ainsi le coeur à nu,
Il faisait encore doux en ce merveilleux dimanche,
Les jeunes amoureux connaissent enfin le gout de ce jus,

Ils ont apprécié chaque goutte du nectar parfumé,
Et très vite l'appétit les fera recommencer,
Ils apprirent que le fruit de l'Amour,
Est un mets qui se consomme chaque jour,

La pomme n'est pas le seul de ces mets,
Tous les fruits peuvent la remplacer,
Si les amoureux sont de grands gourmets,
Alors ils sauront improviser !


Ceandryon flower

ceandryon
Nouveau membre

Messages : 9
Inscrit(e) le : 01/02/2015

http://ceandryon.probb.fr/forum
ceandryon a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.
  • 0

Unique Re: Poèmes

Message par Bruny le Mar 1 Mar 2016 - 22:05

Privilège

" Maman ! Je ne veux pas aller à l'école !
Je m'ennuie et j'ai sommeil !
Je préférerais rester à la maison ! "

" Maman, je ne veux pas aller à l'usine,
J'ai mal de par tout et je suis épuisé.
Je préférerais aller à l'école. "

" Papa, je veux pas aller à la guerre.
J'ai peur ! J'ai faim !
Je voudrais juste revoir ma maman... "

Bruny
Nouveau membre

Féminin
Messages : 28
Inscrit(e) le : 16/01/2016

http://leforumdesecrivains.forumactif.org/
Bruny a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Unique Re: Poèmes

Message par HamyEldra le Mer 2 Mar 2016 - 19:21

Poème personnel créé avec des membres de mon forum au moment des attentats de janvier 2015

Je suis Charlie….

Des bourreaux ont assassiné des innocents
N'oublions jamais ce matin là si sanglant.
Douze victimes ont rendu Charlie immortel
Son prochain journal ce sera de la "dentelle".

Quoi ! l'on tente de museler la liberté,
À l'inacceptable nul ne peut adhérer.
Mes amis, que tous nos cœurs soient au diapason
Pour prononcer très dignement belle oraison.

Hélas, on compte plus de douze victimes ce soir
L'assaut est terminé, assassins abattus.
D'eux, je ne parle pas, en ce vendredi noir
Mais pour des innocents qui paient  ce lourd tribu….

Le monde entier bouleversé par tant  d'horreur
Regarde vers la France et peine à y croire.
Conscient d'une terrible menace, il a peur
Aussi ne laissera la place au désespoir.

De nos cœurs tant meurtris, chassons tout désespoir,
Dans nos cœurs maltraités, laissons naître l'espoir.
Qu'un jour enfin les frères, du monde tout entier,
Sauront par tolérance, se trouver unifiés.

Ce dimanche onze janvier, des pays vont en chœur
Défendre des valeurs qu'ils semblent partager,
Mais soyons optimistes, ils ont peut-être un cœur
Même si leur présence peut parfois étonner.

Gageons que le Pape fasse entendre sa voix
Au nom de Dieu Amour pourra-t-il pardonner?
S'il est un cri manquant, c'est celui de sa Foi
François nous t'attendons, exprime ta pensée!

Bravo à tous nos jeunes, si nombreux réunis
Qui démentent aujourd'hui leur fausse indifférence.
La toile de leurs écrans, ils l'ont mise à profit
Pour y jeter en flots, leur peine envers l'outrance.

HamyEldra
***

Féminin
Messages : 182
Inscrit(e) le : 21/07/2015

http://www.boulevarddesenigmes.com/
HamyEldra a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Unique Re: Poèmes

Message par Neptunia le Ven 24 Juin 2016 - 18:11

Nostalgiques sans famille

Osamu, né sous le signe du Scorpion
Tu as fait le bonheur de not' génération
Né en pleine guerre du côté de Tokyo
Tu nous a malheureusement quitté trop tôt

Chez les Chinois, on t'a qualifié de Chèvre
Pour nous, tes génériques restent sur nos lèvres
D'un serpent, tu as fait un corsaire de l'espace
Dans nos cœurs, tu conservera toujours ta place

D'un robot, un singe, et un Papillon
Tu deviens la fierté de ta nation
Avec ton grand ami Akio Sugino
Tu nous a offert un chien nommé Zerbino

Au sein du petit monde de l'animation
Tu as su mener ta propre révolution
Tes trésors feront le tour de la planète
Tant qu'on en parlera encore sur Internet

Tu nous a quitté des suites de ton cancer
Pour nous, il ne reste plus qu'une chose à faire
Te laisser une grande place dans nos cœurs
Et le dix-sept avril ne nous fera plus peur

Ce dimanche là, nous sommes restés sans voix
Tu es parti trop tôt, on se demande pourquoi




Un hommage à Osamu Desaki, réalisateur japonais qui nous a quitté il y a 5 ans.

Neptunia
+ Hyperactif +

Féminin
Messages : 10398
Inscrit(e) le : 08/08/2010

http://www.planet-series.com/
Neptunia a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Page 15 sur 15 Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum