L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par Sharks le Jeu 2 Nov 2006 - 4:05

Rappel du premier message :

Alors bonsoir.
J'ai fait quelques recherches pour voir s'il n'existait pas déjà un topic parlant de cela et j'ai vue que non Smile Aucun sujet ne correspond à ça.
Si ce n'est que du topic du suicide, mais selon moi ce n'est pas pareil Smile


Alors je voudrais savoir ce que vous pensez de l'auto-mutilation ?
Pour ceux qui ne savent pas ce que c'est, je vais en faire une petite définiton Smile

L'auto-mutilation: Il s'agit de se blesser soit-même et volontairement, que ce soit par des coupures, des brûlures ou tout autre façon de se faire du mal volontairement. Souvent, lorsqu'il s'agit de coupures, les gens le font sur le bras, du côté où les veines sont visibles.
Certaines personnes qui font ceci le font souvent dans le bus d'extérioriser leur mal ou pour d'autres, espèrant se tuer en coupant une veine...


Donc voilà, je voulais avoir vos avis.
Vous pensez quoi de ça ? Des gens qui font ça ? Vous croyez qu'ils doivent se faire soigner ? Aider par quelqu'un ? Qu'ils doivent parler de ce q'ils ressentent ?
Et selon vous, pourquoi certaines personnes s'auto-mutilent? Sad

Merci de participer à ce sujet, j'ai hate d'avoir vos avis!

Sharks
# Tropactif #

Féminin
Messages : 1706
Inscrit(e) le : 31/08/2004

http://sharks-graphiques.forumactif.com
Sharks a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par Debilo-Admin³ le Lun 13 Nov 2006 - 21:27

Penses tu ?

Ma copine s'en est bien sortie sans ça...

Debilo-Admin³
**

Masculin
Messages : 65
Inscrit(e) le : 12/11/2006

http://debiloforum.jeun.fr
Debilo-Admin³ a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par koala le Lun 13 Nov 2006 - 21:27

oui mais envoyer chez le psy en se desinterressant de l'autre c'est pas l'aider non plus....
c'est pris comme une marque de rejet....et la personne qui s'automutile va se dire " lui non plus ne m'aime pas j'en rajoute une couche, je me refais " mal""....

par contre c'est vrai esivo que les marques restent à vie....

koala
Nouveau membre

Féminin
Messages : 16
Inscrit(e) le : 23/05/2006

http://desmaux.positifforum.com
koala a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par koala le Lun 13 Nov 2006 - 21:30

je crois que les autres ne voient pas nortre douleur... ou ne veulent pas la voir parfois!

et puis moi perso pour ne pas subir trop d erejet j'ai souyvent inventé des excuses à mes brulures et autres marques... je passe pour quelqu'un d'assez maladroit du coup....

koala
Nouveau membre

Féminin
Messages : 16
Inscrit(e) le : 23/05/2006

http://desmaux.positifforum.com
koala a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par iza le Lun 13 Nov 2006 - 21:31

sa ne résou rien, certe

mais si sa peut aider a guerrir tant que sa se transforme pas en TS

oui je ne le cache pas sa m'arrive, parfois, a cause des flash back, de mon passé,

mais malheureusement c'est un cercle vicieux _ car par la suite ou s'habitu a la douleur, du coup on se fait encore plus mal et sa n'arete pas

iza
# Tropactif #

Féminin
Messages : 1976
Inscrit(e) le : 16/09/2006

http://lesallumes.superforum.fr
iza a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par koala le Lun 13 Nov 2006 - 22:02

si tu reste auprès de la personne ok...
mais moi j'ai souvent connu l'inverse... on envoie vers un psy, ca donne bonne conscience et on se barre bien vite....

koala
Nouveau membre

Féminin
Messages : 16
Inscrit(e) le : 23/05/2006

http://desmaux.positifforum.com
koala a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par koala le Lun 13 Nov 2006 - 22:35

euh brise les os je dois etre fatiguée mais je ne comprend rien à ce que tu raconte.....

koala
Nouveau membre

Féminin
Messages : 16
Inscrit(e) le : 23/05/2006

http://desmaux.positifforum.com
koala a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par koala le Lun 13 Nov 2006 - 23:31

oui mais j'ai toujours rien compris...
Neutral

dois je comprendre que tu n'es pas capable d'aider quelqu'un sans que ca dérape?
ou que tu es du coup incapable d'aider des personnes célibataires?

koala
Nouveau membre

Féminin
Messages : 16
Inscrit(e) le : 23/05/2006

http://desmaux.positifforum.com
koala a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par Sharks le Mar 14 Nov 2006 - 1:00

Il y a eu de l'action dans ce sujet...


@Debilo-Admin³ a écrit:
@Jérémi a écrit:
"C'est sOuvent les persOnnes viOlées qui se trOuvent " sal(e)s, impur(e)s " qui se fOnt subir ça !"

Vrai.
J'ai une très bonne connaissance dans le cas et c'est tout à fait vrai.
Et il n'y a rien d'autre à faire que de discuter avec la personne, rien.
Il faut tout le temps communiquer, il faut rester avec cette personne, lui faire voir que le viol n'était pas la fin de leur vie, que ça ne sert à rien de s'automutiler.
Maintenant ma connaissance à arreté. Je ne sais pas comment elle s'est sortie de là, car je ne la connaissais pas de ce temps là. Maintenant, nous sommes très proche (si vous me comprenez) et il n'y a aucun problème !


Et pour le produit sur les ongles, j'en ai été la cible, ça ne fonctionne pas, je le garantis. Donc je suis d'accord avec Alexrod.

Je ne suis pas d'accord. Oui beaucoup de personnes violés le font, mais je connais malheureusement plusieurs personnes qui ont été violés et aucunes d'entres-elles ne se sont mutilées. C'est juste un des nombreux cas qui poussent ceux qui souffrent à se mutiler. Mais ce n'est pas la majorité des genws qui se mutilent qui ont été violés... u_u

@ESIVO a écrit:Je ne connais personne qui s'auto-mutile (du moins je le pense). Mais je crois que c'est quelque chose de complètement stupide que l'on doit éviter le plus vite possible car les marques restent à vie.

Si jamais j'avais la malheureuse chance de connaître quelqu'un qui se fait ça, je crois que je ferais tout pour l'en dissuader ou du moins essayer de savoir pourquoi il le fait. S'intéresser à lui peut être que ça le soulagera un peu ?

Si tu savais comment tes paroles peuvent d'un sens s'avèrer très masi très blessantes ? Tu dis que c'Est quelque chose de complètement stupide ?...Alors on s'en reparlera quand tu connaîtras quelqu'un qui l'a fait. Et si tu en connais personne, alors j'ai expliquée toutes les raisons du pourquoi dans un de mes posts précédant dans ce topic, et peut-être que tu trouveras ça moins stupide....Sinon Brise les os a tout dit...

@brise les os a écrit:ce genre de personne doivent etre prise en charge psychologiquement. a toi tout seul tu ne pourra rien faire
@Debilo-Admin³ a écrit:Penses tu ?

Ma copine s'en est bien sortie sans ça...
Idem, chaque fois je m'en suis à peu près plus ou moins sortie toute seule...J'en parlais avec deux personnes sur le net seulement, et disons que sans être près de moi, ça marche pas trop...

@koala a écrit:je crois que les autres ne voient pas nortre douleur... ou ne veulent pas la voir parfois!

et puis moi perso pour ne pas subir trop d erejet j'ai souyvent inventé des excuses à mes brulures et autres marques... je passe pour quelqu'un d'assez maladroit du coup....
Oui, on se fait passé pour des maladroits. Mais moi j'avais tendance à em croiser les bras, genre en cours d'éducation physique ou il faut un chandail à manche courte...Donc je cachais mes bras et souvent si je le cache assez subtilement, personne ne remarquait... Masi ceux qui ont remarqués bah j'ai inventée des excuses mais bon, je me fous d'abvoir l'air maladroite, je préfère qu'on trouve que j'ai l'air maladroite plutôt qu'On me prenne pour une folle.
Car pour l'instant,d ans ce topic, tous les avis ou presques sont gentils et compatissant avec ceux qui font ça. Mais combien au combien de personne vont nous regarder d'un drôle d'air et nous éviter parce qu'on s'est blessée sur le bras... ? Beaucoup...

@brise les os a écrit:rediriger les personnes vers une aide psychiatrique n'est pas l'abandonner.
on peut toujours rester aupres de cette personne ( voir l'accompagner la bas)
Moi si on me redirigeait sans monn accord et tout vers une psy ou whatever, croyez moi que j'irais pas. Faut que je me sente à L'aise d'en parler et c'est le genre de chose qui me donne le gout de pleurer quand j'en parle, alors aller voirn une parfaite étrangère parce qu'elle est "pro" la dedans et opur écouter le monde, je préfère en parler à mes amis car je m'ne suis sortie seul et tout à quasiment chaque fois, avec un mini appuie...et la majorité des gens sont comme ça...

@Kirika a écrit:Moi j'aimerais bien me confier mais ma mère hors de question et la meilleure amie elle part de plus en plus je me sens de moins en moins proche d'elle pas comme tout au début. Peut etre le faite que elle va ce marier je pense que oui mais meme les personnes de ma famille je n'arrive pas à me confier, c'est trop dur, et puis je suis trop timide pour aller vers les gens meme si c'est ce que je devrait faire.
JE susi d'Accord. Et la seule fois que j'en ai parlée à ma soeur, ça m'a torturée. ELle était affreusement triste pour moi et tout, et je l'ai vue pleuré à cause de moi, à cause de mon mal-être...
Et on ne veut pas souffrir ceux qu'on aime avec nos problèmes, surtout ceux qui sont dans notre vie de tous les jours. on veut qu'ils nous voient heureux...

Sharks
# Tropactif #

Féminin
Messages : 1706
Inscrit(e) le : 31/08/2004

http://sharks-graphiques.forumactif.com
Sharks a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par koala le Mar 14 Nov 2006 - 10:06

je dirai que si le viol n'est de loin pas la première cause d'automutilation, l'automutilation est bien souvent la conséquence du viol....

mais c'est vrai qu'il m'est arrivé de le faire parce qu'il y avait un vide en moi, une personne dont j'aurai souhaité la présence qui n'etait pas là pour me soutenir....

koala
Nouveau membre

Féminin
Messages : 16
Inscrit(e) le : 23/05/2006

http://desmaux.positifforum.com
koala a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par lamandarine le Mar 14 Nov 2006 - 20:39

j'ai pratiquer l'auto-mutilation il y a quelques années.

pour comprendre mon geste je vais vous décrire ma situation à cette époque.

J'étais une enfant de 8 ans, et ma mère, alcoolique, a inverser les rôles, c'est à dire moi, enfants de 8 ans, devenir mère, et elle a 37 ans, devenir enfants.

Je séparais mes frêres lors de leur disputes, a 15 ans j'allais voir la prof de mon petit frere car ma mère trop bourée pour y aller...

sur ce, ajouter le fait de la martirsation des eleve de votre eleve, tout classes, et age confondu, vous chopant dans les couloirs a 3-4 et vous donner des coups, car vous avez pas le meme phisique que les autres, pas de seins, plate de chez plate, ne prenant pas soin de s'habiller a la mode, de se maquiller et de se coiffe comme il faut...

alors pour exteririser toute cette souffrance que j'avais en moi, je me suis mis a me mutiler, les bras, les cuisses, les fesses, tout ce qui ne se voyait pas, car je ne voulais pas que on me prenne pour folle...

Mais ma souffrance étais si grande, que je commenca a me mutiler plus, et partout, ce semblant de poitrine, les bras, les mains, les jambe les pies, le visage....

J'avais toruvé mon souffre douleur, mon corps... tout ce que je haissais a l'interieur, je le faisais subir a ce corps, a cette enveloppe charnel qui n'est rien pour moi...

Mais la mutilation a force devient votre quotidien, et vous ne sentez plus la douleur, votre raison d'avoir mal et de comprendre votre souffrance...

alors apres passe l'essai au sucide... mais cela c'est une autre histoire...

Maintenant je suis guérie, mais dans mes momens de stress de douleur, j'y repense, mais je ne le fais pas je resiste, car quand on commence l'auto mutilation c'est comme quand on commence a fumer... c'est dure de sans passé

voila pour mon temoignage

lamandarine
*

Féminin
Messages : 45
Inscrit(e) le : 10/02/2006

http://xx-plume-rose-xx.skyblog.com
lamandarine a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par Sharks le Mer 15 Nov 2006 - 3:59

@lamandarine a écrit:j'ai pratiquer l'auto-mutilation il y a quelques années.

pour comprendre mon geste je vais vous décrire ma situation à cette époque.

J'étais une enfant de 8 ans, et ma mère, alcoolique, a inverser les rôles, c'est à dire moi, enfants de 8 ans, devenir mère, et elle a 37 ans, devenir enfants.

Je séparais mes frêres lors de leur disputes, a 15 ans j'allais voir la prof de mon petit frere car ma mère trop bourée pour y aller...

sur ce, ajouter le fait de la martirsation des eleve de votre eleve, tout classes, et age confondu, vous chopant dans les couloirs a 3-4 et vous donner des coups, car vous avez pas le meme phisique que les autres, pas de seins, plate de chez plate, ne prenant pas soin de s'habiller a la mode, de se maquiller et de se coiffe comme il faut...

alors pour exteririser toute cette souffrance que j'avais en moi, je me suis mis a me mutiler, les bras, les cuisses, les fesses, tout ce qui ne se voyait pas, car je ne voulais pas que on me prenne pour folle...

Mais ma souffrance étais si grande, que je commenca a me mutiler plus, et partout, ce semblant de poitrine, les bras, les mains, les jambe les pies, le visage....

J'avais toruvé mon souffre douleur, mon corps... tout ce que je haissais a l'interieur, je le faisais subir a ce corps, a cette enveloppe charnel qui n'est rien pour moi...

Mais la mutilation a force devient votre quotidien, et vous ne sentez plus la douleur, votre raison d'avoir mal et de comprendre votre souffrance...

alors apres passe l'essai au sucide... mais cela c'est une autre histoire...

Maintenant je suis guérie, mais dans mes momens de stress de douleur, j'y repense, mais je ne le fais pas je resiste, car quand on commence l'auto mutilation c'est comme quand on commence a fumer... c'est dure de sans passé

voila pour mon temoignage

Je trouve ça super triste... Crying or Very sad vraiment.
Je comprends ta souffrance à propos des gens qui t'écoeuraient et tout en cours, etc.
Juste aujourd'hui, mon ex m'a tappé.
Bon, ce n'est pas la même chose mais je vis le rejet constemment de tous les membres de ma classe(ou presque) et aujorud'hui, je me suis pris des coups.
Mon ex a petté les plombs. Toute ma cotte est enflé et mon bras aussi, je souffre infiniement. J'Ai mal et tout mon coté gauceh est enflée. Mon ex m'a frappé abvec sa raquette de badminton en pleins cours et l'a démolit sur moi, elle est toute cassée...
IL m'a fait ça ce matin et là je regarde le mal que ça a fait physiquement et ça me fait encore plus mal de voir ça...
Je me dis qu'il est un peu fou de me frapper et tout. Encore une fois, il s'excuse. Mais il m'avait déjà frappé autrefois.
Et là, à cause de ça et que je lui ai répliqué et que je l'ai poussée, deux de ses amis veulent me frapper et là à cause d'aujourd'hui, j'ai mal et bon, je fais attention à mes mouvements et tout, et si je me fais battre par d'autres monde, je sens que je vais en prendre ma raclée...
J'ai donc très peur quand même, car aujourd'hui j'ai pas pu répliquer beaucoup tellement j'ai eu mal et dites vous que j'ai encore infiniement mal.
Mais hormis la douleur physique, il y a la douleur psychologique de tous ceux qui ris de ma gueule à propos d'aujourd'hui, qui disent que mon ex a bien fait d'Agir comme ça...
Et pourquoil a fait ça ? Pour rien. JE peux vous l'assurer. Je riais avec ma meilleure amie au même moment où il est passé près de moi et il a pris ça comem une menace. C'Est ce qu'Il m'a dit, par la suite, en même temps qu'il s'excusais..
Mais je ne crois pas ces stupdies excuses...La prochaine fois, il va me déboiter la machoire ?...Non merci...

Sharks
# Tropactif #

Féminin
Messages : 1706
Inscrit(e) le : 31/08/2004

http://sharks-graphiques.forumactif.com
Sharks a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par Thaalos le Mer 15 Nov 2006 - 15:14

Hello

Pour moi l'automutilation ne s'explique pas...

Sauf dans le cas où la personne est "folle" (terme plus qu'hypocrite quand on sait qui définit la folie...) ou dans le cas de masochisme...

Certains, en grande détresse essaient de se suicider ou de se faire du mal.

Je n'aime pas l'automutilation et je suis contre...

Mais, malheureusement, on ne peut être 24h/24 derrière quelqu'un qui se mutile. Sad

Thaalos
**

Masculin
Messages : 87
Inscrit(e) le : 15/11/2006

http://mod-mandy.forumactif.fr
Thaalos a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par lamandarine le Mer 15 Nov 2006 - 20:23

@Thaalos a écrit:Hello

Pour moi l'automutilation ne s'explique pas...

Sauf dans le cas où la personne est "folle" (terme plus qu'hypocrite quand on sait qui définit la folie...) ou dans le cas de masochisme...

Certains, en grande détresse essaient de se suicider ou de se faire du mal.

Je n'aime pas l'automutilation et je suis contre...

Mais, malheureusement, on ne peut être 24h/24 derrière quelqu'un qui se mutile. Sad

Tu sais je n'étais pas folle... la mutilation est une sorte de raison de souffrir, d'exorciser notre souffrance...

La mutilation a force comme je l'ai dit devient comme une drogue...

lamandarine
*

Féminin
Messages : 45
Inscrit(e) le : 10/02/2006

http://xx-plume-rose-xx.skyblog.com
lamandarine a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par Sharks le Jeu 16 Nov 2006 - 23:04

@Thaalos a écrit:Hello

Pour moi l'automutilation ne s'explique pas...

Sauf dans le cas où la personne est "folle" (terme plus qu'hypocrite quand on sait qui définit la folie...) ou dans le cas de masochisme...

Certains, en grande détresse essaient de se suicider ou de se faire du mal.

Je n'aime pas l'automutilation et je suis contre...

Mais, malheureusement, on ne peut être 24h/24 derrière quelqu'un qui se mutile. Sad

Ça, c'est le genre d'avis que je trouve posté irréfléchie, sans pensées à ce qu'on dit...
Je ne suis pas folle, je ne crois pas non, j'ai toute ma lucidité, je suis pas cruche, loins de là. Et non non, je ne susi pas maso! ...
Aussi, dans ce topic, on ne demandait pas si le monde était contre ou pas... Tout le monde en soit, est contre. Personne en soit n'aime ça...

MAis je pense que tu n'as pas lu le topic car tu as parlé sans savoir beaucoup de chose... -_-! Ton post, je pense, insulte tous ceux qui se sont mutilés et qui se mutilent en ce moment, tellement tu n'as pas réfléchit avant de poster...

Lis ça:

De un, ceux qui pensent qu'on est malade, je vais dire que je ne me sens insultée mais ce serait faux...Après tout, pensez ce que vous voulez de moi, je suis venue m'extérioriser sur ce sujet pour en parler avec plusieurs personnes d'avis différentes, enfin bref...

Moi, je n'ai pas été violée, ce n'est pas la raison.
La première fois que je me suis mutilée, c'est il y a plusieurs mois, en juin dernier. Pourquoi ? Parce que je vivais un grand désespoir profond à propos d'un garçon que j'aimais à la follie qui s'est amusée à jouer au yoyo avec mes sentiments, et qui m'a fati petté un plomb si haut que j'ai commencée à dépresser, à vouloir rester chez moi et à me mutiler. Je ne me juge pas folle poutrant...
Et la dernière fois, c'est il y a un mois et demi ? Pourquoi cette fois ? Tout est en relation. J'ai revue le mec, et je ressentais encore quelques sentiments pour lui. Mon coeur a eut envie d'exploser, j'ai dut en reparler. En plus, en cours, tout le monde s'assure de me faire suer, je suis donc victime d'intimidation et pas à un faible point car j'endure ça depuis un long moment déjà.
J'ai des plaies profondes qui se voient sur mon bras encore, j'ai un peu honte mais je ne me juge pas folle. L'important, c'est que j'ai arrêtée et que je me sente davantage libérée maintenant.

Pourquoi je me mutilais ? Où était le plaisir là dedans?
Nul part, je ne ressentais pas de plaisir à me couper et à vouloir me suicider. Ce que je ressentais, c'était l'extorisation de mes sentiments qui restaient enfouis dans mon intérieur. Le fait de savoir que j'étais encore vivante même si j'essayais de m'ôté la vie. J'avais mal, mais je continuais à le faire. Je continuais à couper, et aller davantage profond. Pas pour voir le sang coulé, pour tout simplement faire sortir mon mal d'une autre façon. J'ai écrit des poèmes aussi, j'ai parlé à des gens, mais raz le bol de ne pas me faire comprendre parfois...Que certaine personne seulement m'ont compris! Je me faisais mal, j'avais des plaies, je devais porter des chandails à manches longues pour cacher ça à mes parents, à mon entourage.

Pourquoi ne pas en avoir parler à quelqu'un de caler dans le sujet ou qui pourrait m'aider davantage ?
Car j'étais rendue à un stade où la tristesse m'avait envahit à un point si haut que je préfèrais m'en sortir moi-même et pleurer tous les soirs plutôt que d'aller me faire traitter de folle (Comme vous allez peut-être le faire suite à mon post) par autruis, me faire pointer du doigt et qu'on me regarde étrangement par la suite! Je m'extériorisais, j'arrêtais quand ça faisait mal et je laissais mon bras respirer avant de continuer la plaie...Je me faisais mal, je n'avais que la satisfaction de savior que je ressentais encore quelque chose dans ce monde...

Quelle est la raison qui me poussait à continuer?
Car c'était mon seul moyen de m'évacuer et j'avais l'impression que les gens, les rares qui le savaient, arrivaient à comprendre mon désespoir ainsi, pour voir que j'étais rendue désespérée à ce point par le mal qui envahissait tout mon intérieur.

Est-ce que j'avais envie de me suicider ?
Moi, oui. Je ne dis pas que tous ceux qui se mutilent en ont envie, mais moi, je le souhaitais. Je regrettais parfois de pas parvenir à me couper une veine. Je pensais souvent à mourrir et je dois vous avouer que j'y pense encore aujourd'hui, en ce moment même là, je m'imagine en train de crever du haut d'un pont... Moi, je voulais.

Est-ce que tous ceux qui se mutilent souhaitent mourrir ?
Souvent, non. C'est pour faire comprendre aux autres leur mal, aux seules personnes qui sont au courrant(parfois personne) de leur montrer jusqu'où on en est rendue, à quel point la vie nous fait mal. Montré notre désespoir parmi nos plaies...

L'âge a-t-elle un importance ?
Je reprends l'exemple de la fille qui a dit que son amie se mutilait à 13 ans et qui dit "à 13 ans, faut le faire quand même" et bien, je dois t'avouer que l'âge, un rapport ? Aucunement!
Tu peux avoir envie de te suicider à 13 ans, envie de te couper à 13 ans. L'âge n'a aucune importance, mais vachement pas. Y'en a qui ont 40 ans et qui peuvent avoir un si grand désespoir pour s'auto-mutiler. Et tu peux avoir la gamine de 11 ans qui vit le divorce de ses parents et qui ne peut plus le supporter qui se coupent aussi...

Ce comportement se manifeste-t-il que chez des personnes considérés aliénés ?
Premier post de ce topic, et je trouve ça un peu n'importe quoi. Pourquoi je le faisais ? Car j'étais en désespoir. Pourtant, j'ai pas un faible QI et je ne suis pas une deux de pique. Je n'Ai aucune maladie mentale...

Sommes-nous conscient de se faire du mal ?
Dans mon cas oui, et dans la plupart des cas oui. Quand tu prends le rasoir, les ciseaux ou le couteau, tu sais parfaitement ce que tu fais(Hormis certains cas...!) et tu en as "envie" entre guillement...Tu sais ce que tu fais et tu es conscient que tu es en trani de te blesser et de t'ouvrir à vif la peau....

Est-ce que c'est possible de s'en sortir ?
Bien sur que oui. Perso, je m'en suis sortie grâce à deux amis du net pour la première fois, et la deuxième fois grâce à un mec qui a osé appelé ma soeur pour la mettre au courrant. Mais sinon, je m'en sortais quasiment seule, dans mon cas. Car la plupart des gens qui s'en sortent y arrivent grâce à l'aide d'une personne spécialisée dans le cas...

Je crois que tous ceux qui sont d'avis que ceux qui se mutilent sont fous, etc, maso...bah vous devriez lire ce que j'ai citez.

Sharks
# Tropactif #

Féminin
Messages : 1706
Inscrit(e) le : 31/08/2004

http://sharks-graphiques.forumactif.com
Sharks a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par stay (sic) le Ven 17 Nov 2006 - 14:29

@Sharks a écrit:
@stay (sic) a écrit:moi, je me scarifie...

j'ai un 666, un pentagramme et "slayer"

Tu veux dire que tu te fais ça sur ton bras comme mutilation ? Sinon j'Ai pas trop compris le but du post si ce n'est pas ça...
Merci


oui

slayer, c'est un groupe de metal

je fais ça parce que ça soulage

stay (sic)
**

Masculin
Messages : 95
Inscrit(e) le : 14/10/2006

http://www.myspace.com/anthropophages
stay (sic) a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par Sharks le Lun 20 Nov 2006 - 1:47

Oui, je comprends que ça soulage...même si ce n'est pas la solution Wink
Enfin
Sinon Lolo, oui dans certaisn cas c'est du sadomazochisme, mias la définition que tout le monde conanit en général n'englobe pas nécéssairement le sadomasochisme ^^

Enfin, je crois...

Sharks
# Tropactif #

Féminin
Messages : 1706
Inscrit(e) le : 31/08/2004

http://sharks-graphiques.forumactif.com
Sharks a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par Noyle le Sam 24 Mar 2007 - 19:13

Bonsoir.
Etant au lycée, je fréquente des adolescents de tous types, y compris de ceux qui se scarifient.
Personnellement, je serais incapable de prendre une lame et m'entailler la peau.
Ils le font souvent car ils sont en période de mal-être.
Pour eux, la vie n'a plus de sens, ils sont seuls au monde, ils veulent exprimer leur souffrance avec ces "appels à l'aide".
D'autres se dégoûtent eux-mêmes, et la scarification est une sorte "d'auto-punition".
Face aux scarification, il faut avant tout parler avec les personnes, ne pas les laisser indifférentes, et tenter des les aider à dépasser ces "crises".
Allez voir un psychologue ou un psychiatre est aussi conseillé, mais ce n'est pas toujours apprécié, car on pourrait croire que l'on est "fous".
Or, il ne faut pas être "fou", pour aller voir un médecin.
Cependant, on ne pourra jamais comprendre les réelles raisons de la scarification, car on ne peut pas entrer dans l'esprit des personnes concernées.

Noyle
*

Féminin
Messages : 34
Inscrit(e) le : 24/03/2007

http://disneymovies.lolforum.net/index.htm
Noyle a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par OSS117 le Sam 24 Mar 2007 - 19:24

Le plus souvent les personnes qui font ceci sont des personnes qui se fache très vite...Je pense que ceci est bien sûr dangeureux et bête (désolé pour ceux qu'il le font).Certains,jeune agée de 7-14 font ceci pour se faire remarquer,d'autre font sa pour s'amuser et d'autre encore comme je l'ai dis par énervement.
Voilà,mon avis.

OSS117

OSS117
***

Masculin
Messages : 125
Inscrit(e) le : 09/03/2007

http://the-city.forumotion.com/index.htm
OSS117 a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par iza le Sam 24 Mar 2007 - 19:44

l'auto mutilatio s'explique par le fait que la victime se fait du mal pour éviter d'en faire aux autre, ils y a différente sort

pour pasz faire du mal aux autre
pour faire sortir le mal de soit
une sorte d'appel a l'aide avant de faire des ts

le psy n'arange rien au contraire

les proche qui entoure eux aide vraiment si la victime en parle

iza
# Tropactif #

Féminin
Messages : 1976
Inscrit(e) le : 16/09/2006

http://lesallumes.superforum.fr
iza a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par Noyle le Sam 24 Mar 2007 - 20:55

Une de mes connaissances a arrêté sur la demande de son petit ami.

Noyle
*

Féminin
Messages : 34
Inscrit(e) le : 24/03/2007

http://disneymovies.lolforum.net/index.htm
Noyle a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Re: L'auto-mutilation, qu'en pensez-vous ?

Message par iza le Sam 24 Mar 2007 - 21:00

et oui tu peux te faire interner en psy sur l'intervention d'un tiers

mais sa ne se fait pas comme sa trop facile, mla personn passe devant des psys lol

iza
# Tropactif #

Féminin
Messages : 1976
Inscrit(e) le : 16/09/2006

http://lesallumes.superforum.fr
iza a été remercié(e) par l'auteur de ce sujet.

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum